AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faut oser...[Pv Gustav]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enola Wilson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 23
Membre préféré des THs : Bill
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Il faut oser...[Pv Gustav]   Jeu 31 Déc 2009, 19:38

Enola observa sa montre, et soupira lorsqu'elle vit 21h30. La jeune femme releva la tête, et observa la salle qui se remplissait peu à peu. Une chaleur montait de plus en plus, devenant de moins en moins supportable. L'adolescente héla un serveur et lui demanda d'abord dans un allemand très mal maîtrisé une bière, puis finalement laissa tomber et commanda dans sa langue natale. Le regard de l'actrice se posa alors sur la scène, où se dandinait au son du karaoké trois filles. Enola ne put s'empêcher de ricaner. Mais les applaudissements couvrirent son rire. La jeune femme croisa ses jambes, et enleva les plis de sa robe blanche, arrivant à ses genoux. Elle n'avait jamais fait de karaoké, et ce n'était pas ce soir qu'elle allait le faire...D'ailleurs, l'adolescente ne voulait pas être ici.
L'autre soir, ce fut une véritable catastrophe, avec ce garçon qui lui avait mis quelque chose dans son verre...Enola sentit un frisson parcourir son échine. Betty avait cru qu'elle n'allait plus jamais ressortir de la maison de sa vie. Ce fut avec la force de ses bras et après l'avoir traîner que l'actrice céda. Mais ce ne fut pas avec le sourire. Sa cousine et elle étaient accompagnées par quelques uns de ses amis. Ils avaient choisi de passer un bon moment à Yilop, le karaoké de la ville. Elle vit passer des dizaines d'allemands sur la scène, un peu réticente aux chansons germaniques. Mais la jeune femme ne disait rien. Elle avait prit l'habitude de ne jamais critiquer les origines, les habitudes des gens. Malheureusement, peu de personne prenait cet exemple.

-Enola!

L'actrice sortit de sa rêverie, et vit sa cousine l'appeler. Le regard pétillant et emplie de malice de Betty montrait que cette dernière avait une idée en tête.

-Oh non ! S’exclama la jeune femme, lorsqu’elle comprit.

-Allez, je t’en prie ! Fais-le ! Chante !

-Il est hors de question que tu me traînes sur cette scène !

Betty souria, comme si au fond d’elle-même on pouvait entendre « On paries ? ». L’adolescente secoua énergiquement la tête. Sa cousine accompagnée de ses amies chantonnèrent sans se lasser « A ton tour », et entraînèrent l’actrice sur la scène.

-Je te hais ma vieille.

-Je sais…Gloussa la jeune allemande.

Résignée, mais sentant en elle l’adrénaline l’exciter, Enola demanda à sa cousine de proposer une chanson au DJ. Betty s’empressa alors de courir vers le jeune homme. L’actrice sentait son cœur palpiter sous sa poitrine, et les regards fixés sur elle. Elle tentendait les cris d’encouragements, les applaudissement, et les chuchotis de certaines personnes qui la reconaissaient.
Soudain, des baffles sortit un son très rock, énergique. La salle applaudit au son de la batterie, et quelques secondes plus tard, Enola chanta.

I'm in the business of misery, Let's take it from the top.
She's got a body like an hourglass that's ticking like a clock...

“Misery Business-Paramore”



Finalement, la jeune femme sentait une grande joie de chanter, de se défouler. Les dernières notes de la guitare furent jouées, et le silence se fit. Le public applaudit, et l’adolescente descendit de la scène. Elle avait vraiment trop chaud. Enola se pencha sur Betty qui s’était assise et qui, dans ses prunelles brillaient une lueur de joie, et dit qu’elle allait chercher quelque chose au bar. Elle prit la boisson qu’elle avait commandé il y a de cela dix minutes, et revint avec les deux mains prises. Soudain, dû au manque d’éclairage, la jeune femme trébucha sur quelque chose, un pied sans doute, et se rattrapa de justesse sur une table.

-Put…rée !

Elle vérifia si il n’y a avait pas eu de dégâts. La moitié de la boisson était partie sur le sol. Oups. Enola releva la tête.

-Je ne vous ais pas renversé quelque chose ? Fit elle à la personne assis à la table.
Revenir en haut Aller en bas
Gustav Schäfer

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24534
Age : 24
Membre préféré des THs : Gustav Schäfer.
Localisation : Sur le forum en train de lire des topics et y répondre, ça te renseigne !?
Date d'inscription : 19/07/2006

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Kimmy, puis Lola qui vient de revenir...
Amoureux (Amoureuse): Amoureux, accro, tout ce que tu veux, mais en tout cas, son coeur est prit (l)
Ennemi(e)s: Strify !

MessageSujet: Re: Il faut oser...[Pv Gustav]   Mar 05 Jan 2010, 01:31

Ah, le karaoké ! Mais quel folle idée Gustav n'avait-il encore pas eu ! Comme si entendre son chanteur préféré souvent, très souvent, ne lui suffisait pas, il fallait qu'il vienne entendre en plus de tout les gens qui viennent s'éclater ici... Quoi qu'il avait aussi eu envie de venir s'amuser, se détendre, voir et penser à autre chose. Bon, c'était pas dit qu'il monte sur scène, très loin de là, même si il ne connaissait personne et qu'il ne pourrait donc pas se foutre inutilement la honte, mais c'était que quand même il tenait un brin à sa réputation... Enfin, depuis quand en a t-il une, de toute façon ? C'était une question sur laquelle il médita, assis tranquillement à sa table. Quelques minutes plus tôt, il s'était levé pour commander un sprite, sa boisson favorite, tout en riant, toujours discrètement, devant les performances souvent minables des personnes présentes... Quoi qu'il ne ferait pas mieux, foi de batteur ! Enfin bref, c'était rare les personnes qui arrivaient à ne pas se foutre la honte, et il se demandait comment les gens pouvait monter sur scène. Ils se lançaient des gages tous les temps ou quoi ? Enfin, il pouvait toujours parler, mais en grand gamin, si ses potes étaient là, il aurait très largement pu leur foutre le gage d'aller chanter sur scène. Ce qui n'aurait pas était juste car Bill chantait parfaitement bien, Tom ça allait encore et Georg... Bon, Georg était un gars à part encore ! Et qu'en plus, ils leur aurait surement rendu le gage, alors que dès le début il aurait refuser catégoriquement de monter sur scène à un moment donner, quelqu'il soit. Enfin bon, il se félicita d'un coup, mentalement, de n'avoir inviter personne, ça éviter qu'il y ai de mauvaises surprises (quoi qu'une série de rire, c'est pas mauvais pour la santé). Puis une personne retint subitement son attention, c'était une jeune femme, brune, qui ne devait pas avoir plus de vingt ans à tout casser... Elle n'avait pas l'air d'avoir vraiment envie de monter sur scène, mais au fur et à mesure qu'elle chantait « Misery Business » de Paramore -C'était en partit pour ça qu'il avait écouter plus attentivement, c'était une chanson qu'il aimait bien- elle semblait largement se lâcher et prendre du plaisir. Puis elle ne chantait pas si mal. Lui faisait partit du groupe qui ne l'avait absolument pas reconnue et qui devait donc n'avoir jamais vu ses films, ses séries ou autre. Ou alors tellement vite fait qu'il n'avait pas pu faire le rapprochement. Trop tôt à son goût, la chanson prit fin, et il repartit dans ses pensées, sirotant tranquillement sa boisson, entendant encore mentalement le rythme de la chanson précédente. Et sans qu'il n'ai pu tilter quoi que se soit, il sentit le froid s'insinuer sur son torse. Baissant le regard, il comprit vaguement pourquoi : Une boisson venait de lui atterrir dessus. Relevant le regard pour voir qui était la coupable -bien qu'il n'était ni énervé, ni quoi que se soit-, il vu la jeune fille précédente. D'un sourire, il secoua négativement la tête, bien que son tee-shirt était mouillé -Pas grave, ça séchera de toute façon au court de la soirée-.

« Non... Enfin si, mais ce n'est pas grave. » affirma t-il avant de même rire discrètement.

Il prit une serviette qui était on ne sait comment sur sa table et frotta énergiquement dans l'espoir que ça sèche un petit peu son tee-shirt et qu'il ai moins froid -bien qu'avouons, il ne faisait pas frisqué dans cet endroit.-. Puis, il releva la tête vers l'apprenti chanteuse et coinça son regard dans le sien.


« En hors-sujet, j'ai bien aimer votre interprétation de 'Misey Business'; je l'ai trouver stylé, vraiment. » avoua t-il avant de poser vainement la serviette sur sa table, n'arrivant à rien... Heureusement que ce n'était pas sa chemise préférée.

Et puis, au pire, si ça le gênait vraiment, il partirait vers les toilettes et verrait ce qu'il pourrait faire, rien de bien dramatique en soi. Enfin bref.


« Désolé pour vos boissons... » fit-il avec une moue.

[Wow, superbe ton post. Désolée de paraître minuscule à côté !]

_________________
I love you, that's all.

Revenir en haut Aller en bas
Http://chouchoupetbesmor.skyrock.com
Enola Wilson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 23
Membre préféré des THs : Bill
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Re: Il faut oser...[Pv Gustav]   Dim 10 Jan 2010, 18:33

[ Tu es sûr qu'on parle du même rp? Il est super le tien! Very Happy]

Décidément, ce n'était vraiment pas son jour. Enola observa avec un regard empli d'excuse le jeune homme dont le visage lui disait vaguement quelque chose. L'allemand secoua la tête, même si la jeune femme voyait que son tee-shirt avait pris une teinte plus sombre. Elle aurait aimé lui présenter encore des excuses, mais déjà dix, c'était suffisant.

« Non... Enfin si, mais ce n'est pas grave. »

Le jeune homme prit une serviette et essaya vainement d'enlever la tâche. La jeune femme restait là, les bras ballants, ne sacahant que faire. Son regard se posait souvent sur le visage de cet étranger, dont le regard semblait lui être familier...mais en même temps éloigné...Où avait-elle pu le voir? Enola redescendit sur terre lorsque le jeune homme reprit la parole.

« En hors-sujet, j'ai bien aimer votre interprétation de 'Misey Business'; je l'ai trouver stylé, vraiment. »


L'adolescente ne put s'empêcher de rire, et remercia cet étranger.

-Merci...Mais je pense que bien d'autres personne pourront mieux chanter que moi...Je n'ai jamais eu une voix portante et mélodieuse.

-Désolé pour vos boissons...

Un légère sourire apparut sur le visage de l'actrice lorsqu'elle vit la petite moue du jeune homme.

-Ce n'est pas grave, c'est juste de l'alcool, on peut en trouver des milliers de tonnes dans le mon...


La jeune femme s'arrêta au beau milieu de sa phrase, leva un sourcil et répliqua, dans sa langue natale:

-Hey, c'est normalement moi qui doit vous présenter des excuses pour votre tee-shirt! On n'inverses pas les rôles.


Enola afficha un plus grand sourire. Cependant, dans son esprit, ses méninges tournaient à plein régime. Elle connaissait ce visage, mais pourtant lorsqu'elle arrivait à effleurer le souvenir qui se rattachait à ces prunelles, à cette coiffure, cette moue, tout se brouillait. Ce sentiment l'agaçait, mais l'actrice le gardait pour elle. Enola se surprit à regarder trop intensément le jeune homme et bientôt, elle sentit ses joues rosirent.

-Désolé, j'avais eu l'impression de vous connaître, mais je n'arrivais pas à mettre votre nom, enfin...j'ai du me tromper.

La jeune femme tendit la main, et se présenta:

-Je m'appelle Enola Wilson.
Revenir en haut Aller en bas
Gustav Schäfer

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24534
Age : 24
Membre préféré des THs : Gustav Schäfer.
Localisation : Sur le forum en train de lire des topics et y répondre, ça te renseigne !?
Date d'inscription : 19/07/2006

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Kimmy, puis Lola qui vient de revenir...
Amoureux (Amoureuse): Amoureux, accro, tout ce que tu veux, mais en tout cas, son coeur est prit (l)
Ennemi(e)s: Strify !

MessageSujet: Re: Il faut oser...[Pv Gustav]   Lun 11 Jan 2010, 22:28

[On doit décidément pas parler du même, alors ! Mdr]

Excuses que le jeune homme balayait d'un geste de la main, puisqu'il les trouvait pratiquement inutiles : Fallait dire que si c'était lui qui avait trébuché, il se serait confondu en excuse, version rouge tomate. Mais dans le cas contraire, il ne voyait pas pourquoi la jeune chanteuse pouvait s'excuser plus d'une, voir deux fois... C'était juste pas normal. Tout le monde peut trébucher, tout le monde peut-être maladroit, et tout le monde aurait pu ne pas voir ce pied inopportun. Enfin bon, son tee-shirt était toujours mouillé, il avait toujours un petit peu froid et le contraste entre l'endroit mouillé et ceux pas mouillé l'embêtait un peu, mais ça irait, rien de plus, rien de moins.
Le coup de la serviette, c'était vraiment pour voir si il ne pouvait rien faire pour accélérer le processus du 'Je sèche' parce que voilà, mais ça n'avait pas marcher et il n'en tint pas rigueur, au contraire même. Il avait laisser vainement retomber ses bras le long de son corps, jetant un regard à l'adolescente, tenta un sourire et reprit visiblement la parole, puisqu'elle ne semblait pas avoir de langue pour l'instant. Enfin, elle venait de lui répondre, peut-être que finalement le chat venait de la lui rendre ?


« Certainement que d'autres personnes pourront mieux chanter, mais je trouve que pour l'instant, entre votre choix de musique et votre voix, vous avez été la meilleure ce soir. »

Totalement sincère, il tenta un sourire qui pouvait en dire long sur ses pensées, montrer qu'il ne mentait pas bien qu'en faite, il ne savait pas mentir la plupart du temps. Et maintenant, il s'excusait, parce que bon, c'était vrai que finalement elle devrait sûrement devoir re-payer des boissons, car je ne pense pas qu'elle viendrait les récupérer sur le tee-shirt de Gustav, quand même... Ca pourrait-être comique, mine de rien. Un rire lui échappa de nouveau quand elle se stoppa net dans sa phrase qui était visiblement très vrai pour dire que c'était plutôt elle qui devrait présenter des excuses pour son tee-shirt. Ah lala, visiblement, c'était bien partit cette histoire, si ils continuait comme ça, à se contredire.

« Si vous le voulez. Mais des tee-shirt y'en a plein. C'est surtout le froid... Heureusement que ce n'est pas dehors et qu'ici il fait assez bon, quand même ! » répliqua t-il en lui rendant de la même façon son sourire.

Il remarqua, avec retardement, qu'elle semblait plus ou moins le dévisager la plupart du temps. Ca le gênait, et il ne s'était pas rendu compte que ses joues avait, à lui aussi, quelques peut prit la couleur rouge. En même temps, il était tellement habitué qu'elles soient de cette couleur qu'il ne faisait plus vraiment gaffe. Par contre, quand leurs regards se croisèrent et qu'elle commença à rougir à son tour, puis quand elle prit la parole, un sourire amusé apparu. C'était donc ça. Elle pensait l'avoir reconnu... Ca ne l'étonnait pas vraiment, il fallait avouer, malgré tout. Il préféra ne pas répondre, car bien sur, il était possible qu'elle se trompe de personne, mais dans un autre cas, pas du tout. Alors, le silence était le bienvenue. Puis, finalement, elle se présenta en lui tendant sa main. Il la saisit, la secoua un petit peu, lui fit un sourire et répondit à son tour.


« Gustav Schäfer. Enchanté. »

_________________
I love you, that's all.

Revenir en haut Aller en bas
Http://chouchoupetbesmor.skyrock.com
Enola Wilson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 23
Membre préféré des THs : Bill
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 17/12/2009

MessageSujet: Re: Il faut oser...[Pv Gustav]   Sam 23 Jan 2010, 19:19

Le jeune homme serra alors sa main, avec un sourire.

« Gustav Schäfer. Enchanté. »

Pendant un instant, Enola crut savoir qui était enfin ce Gustav. Une image lui vint à l'esprit. Guère révélateur, mais c'était mieux que rien. Pourquoi l'imaginait avec une casquette, entouré de trois autres garçons? Mais plus l'adolescente se concentrait, plus un brouillard lui cachait la vérité. L'actrice décida alors de laisser tomber, et de de faire connaissance, dans les bonnes manières. D'après son nom, il était allemand. La jeune femme se sentait encore plus comme une étrangère. Peut-être aurait-elle du consacrer plus de temps aux cours d'allemand durant son enfance.
La jeune femme posa son regard sur sa cousine, qui devait la chercher du regard. Et bien non, elle semblait s'amuser follement avec ses amis. A croire qu'Enola n'existait pas. Très bien. L'actrice se tourna vers Gustav, et, curieuse de savoir plus sur lui, demanda:

-Je peux m'asseoir? Il semblerait que ma cousine est capable de se passer de moi pendant quelques temps. Enfin, si cela ne vous dérange pas...

Autant parler avec quelqu'un qu'elle appréciait. Elle éprouvait une certaine réticente envers les amis de Betty. Quelle ironie, préférer parler à un inconnu plutôt qu'à des personnes de confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut oser...[Pv Gustav]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut oser...[Pv Gustav]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déficit Français , il faut oser.
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RpG sur Tokio Hotel. :: Schierel :: Yilop-
Sauter vers: