AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Ven 25 Déc 2009, 23:31

Je ne voyais pas comment je pourrai ne plus douter de ça après tout ce que nous avions vécus et tout ce que nous continuions à traverser. Je ne pouvais que remettre ce bonheur en question puisque j'avais plus que l'impression que la plupart du temps il passait son temps à être triste pour moi ou à pleurer avec moi. J'étais vraiment plus que lamentable quand même. Je ne faisais qu'attirer les ennuis et nous ne faisions qu'en vivre encore et encore. A croire que nous étions vraiment destinés à ça. Ou alors, le truc c'était que j'attirais la poisse sur Tom alors que nous étions ensembles. Peut-être que si nous étions séparés il ne vivrait plus tout ça. Peut-être que je n'attirerai plus le mauvais sort ou un truc du genre. Je ne savais pas très bien mais pour moi, j'avais l'impression que tant que je resterai auprès de lui, nous ne vivrions que des horreurs pareilles. Mais je ne pouvais pas non plus me résoudre à le laisser. C'était bien trop tard aujourd'hui. Je ne pouvais plus partir. Je l'aimais beaucoup trop pour ça et j'étais bien trop dépendant de lui pour partir. Je ne pouvais plus vivre sans lui. Passer une journée loin de lui ne ferait que me détruire un peu plus. Déjà que mon travail n'allait pas vraiment nous aider à rester proche. Je remontai rapidement les yeux pour croiser les siens avant de les baisser à nouveau. Je me sentais si nul, si bas. Je ne fis que rougir comme une collégienne en entendant sa réponse. Il n'y avait que lui pour réussir à me faire réagir de la sorte. Si, j'avais à le remercier. Je devais le remercier pour tout ce qu'il m'apportait, pour tout ce qu'il me faisait ressentir et pour le fait qu'il m'avait une nouvelle fois sauvé la vie. J'avais les yeux rivés sur les photos de notre voyage de noces après avoir posé ma question stupide. Je sentis ses lèvres sur ma joue et écoutai sa réponse.

"Je suis fatiguée Tommy... De tout ça, de tout ce qui nous arrive... Quand on ne s'engueule pas il faut que quelqu'un vienne gâcher notre petite vie... J'suis épuisé, physiquement et moralement, je n'en peux plus..."

Pour une fois, je laissais clairement passer ma faiblesse et je le disais. Ce n'était pas du tout contre lui mais j'avais besoin que ça sorte. Je pris les photos comme je pouvais et je les déposai sur la table de chevet avant de tenter de me rallonger. Les cauchemars seraient encore là, je le savais. Mais j'étais bien trop fatigué pour lutter...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Sam 02 Jan 2010, 19:11

Je me fichais pas mal de ce que je devais bien vivre tant que je l'avais près de moi, que le "Ils vécurent heureux pour toujours" avait encore un sens à mes yeux et inutile de préciser qu'il en avait vraiment vraiment beaucoup. Tout ce qui pouvait bien nous arriver à cause des gens était de ma faute, tout était à cause de moi, du groupe, de cette soi-disant célébrité, Sam, lui, ne faisait que subir et j'avais de plus en plus de mal à le supporter. Qu'on s'en prenne à moi, pas à lui. Les gens étaient dingues et dégueulasses pour oser s'en prendre à un Ange. J'étais pourtant assez égoïste pour refuser de le quitter, de lui rendre sa liberté même si j'étais sûr qu'il serait certainement plus en sécurité loin de moi. Qui aurait des "raisons" de s'en prendre à lui si je ne faisais plus partie de sa vie ? Mais je ne pouvais pas... La simple idée d'une journée toute entière sans lui me rendait malade alors toute une vie... Jamais je ne tenterai si lui ne le demandait pas. En y repensant, ça faisait pourtant pas si longtemps que ça que nous étions ensemble mais il m'était devenu plus qu'indispensable, je lui appartenais totalement, il était toute ma vie, il me connaissait mieux que personne... Personne d'autre avant lui n'avait réussi ça. Ni en un an ni en vingt d'ailleur. Je ne pus m'empêcher de sourire légèrement, un brin moqueur mais vraiment pas méchant, en le voyant rougir. Il était toujours aussi magnifique quand il virait écarlate mon Sam quand même, même quand ce n'était pas le cas en fait. Je ne pus m'empêcher de baisser les yeux en entendant la suite, hochant tout timidement la tête.

"Je sais mon Ange, j'm'en doute. Et j'en suis vraiment, sincèrement désolé. J'aimerai tellement pouvoir te promettre que ça changera, que tout s'arrangera. J'peux que te jurer de tout faire pour, de faire en sorte que plus jamais personne n'essaye de nous séparer..."

Mes doigts jouaient dans ses cheveux d'un geste absent, je fixais le mur face à moi sans réellement le voir. Je m'en voulais de tout ça, de tout ce qu'il devait supporter, de lui en demander tellement... J'aurais aimé vivre tout ça seul, qu'il puisse se reposer et avoir un moment de rose et rien que rose ces temps-ci. Je sursautai en le sentant bouger et m'empressai de l'aider avec les photos avant de me remettre tout bien contre lui.

"Dors mon Ange..." murmurai-je doucement avant de déposer un dernier baiser sur ses lèvres.

Personnellement, je n'avais pas la moindre intention de fermer l'oeil, préférant de loin passer ma nuit à veiller sur lui plus qu'autre chose. Ses cauchemars m'inquiétaient et je n'avais pas envie qu'il se réveille de la même manière que la première fois et me laisse dormir pour ne pas me déranger... Je ne savais pas s'il le ferait mais je l'en savais capable, alors il ne falait pas prendre de risque...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Jeu 07 Jan 2010, 14:36

Je ne voulais vraiment pas que Tom pense que tout ce qui m'arrivait était de sa faute. Bien sûr, la célébrité y était pour beaucoup mais ce n'était pas de sa faute à proprement parler. C'était de la faute de toutes ces personnes qui ne savaient pas faire la différence entre la vraie vie et leurs fantasmes. C'était de la faute des gens qui ne savaient même pas laisser leur artiste préféré vivre la vie qu'il souhaitait. Je trouvais ça absolument dégueulasse. Tom n'avait pas à s'en vouloir pour tout ce que je subissais. En me mettant avec lui je savais déjà ce qui m'attendait. Bon pas à ce point-là mais je savais très bien que notre vie ne serait pas aussi simple que ça. Dans ce cas, il aurait fallu que l'on parte vivre dans un pays où il n'est pas connu autant dire mission impossible vu qu'ils étaient connus un peu partout aujourd'hui. Mais je ne lui en voudrai jamais pour ça, je l'aimais trop pour lui en vouloir de quoi que ce soit. De toute façon il était hors de question pour moi de le quitter ou qu'il me quitte. Cela reviendrait au même, même si je n'étais plus avec lui. On me poursuivrait encore et puis, je ne pourrai jamais continuer à vivre dans la même ville que lui en sachant que je ne pourrais jamais retrouver ses bras, sa chaleur, lui... Non, jamais je ne pourrai faire une chose pareille. Je préfèrerai mourir que de le perdre. J'avais toujours la tête baissée, repensant au moindre mot qu'il avait pu me dire pour me faire réagir de cette manière. Je l'écoutai attentivement mais je soupirai à nouveau.

"Aussi bien, un jour, quelqu'un arrivera à nous séparer pour de bon. Je ne veux pas Tommy... J'veux pas qu'on me sépare de toi... Mais j'en peux plus de tout ça et je... Je ne sais même pas quoi faire pour être tranquille. A moi aussi il va me falloir un garde du corps pour sortir maintenant?"

Si c'était la seule solution, je le ferai. Si ça pouvait nous rassurer tous les deux... Je lui soufflai un faible 'merci' en le voyant m'aider à ranger les photos pour finalement m'allonger sur le lit. Je soufflai un 'moi aussi' après sa déclaration. J'essayai de trouver une position assez confortable pour m'endormir bien que ce n'était pas facile. Je ne voulais pas revivre encore cette scène d'aujourd'hui. Mais je n'arrivais pas à lutter. Je ne pouvais pas. Je sombrai alors peu à peu dans un sommeil agité, qui me faisait trembler, gémir à n'en plus finir. Je m'en voulais d'avance de cette mauvaise nuit que j'allais faire passer à Tom. Je devais être le seul à ne pas dormir ou autre...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Jeu 07 Jan 2010, 17:07

Je me fichais pas mal qu'il puisse s'attendre à quoi que ce soit, jamais il n'aurait dû avoir à le faire. Il méritait la meilleure vie possible, celle que je ne seras jamais en mesure de lui offrir. Il pourrait dire et penser ce que bon lui semblait, j'étais bien conscient d'être le seul fautif dans cette histoire. Si elles ne savaient pas faire la différence entre leurs rêves et la réalité c'était parce que je n'avais jamais rien fait pour ça, les laissant croire et espérer qu'un jour tout se mêlerait comme elles le voulaient. Les choses auraient sûrement pu être différente. Rien ne pouvait être certain mais après tout, j'en étais persuadé. Je n'avais jamais réellement osé penser que tout serait mieux pour lui si nous ne nous étions jamais mis ensemble, mais même encore maintenant, ça sonnait faux. Pourtant, il devait bien y avoir une part de réel là-dedans, sa vie devait sûrement être plus tranquille avant. Je n'en savais rien. J'en connaissais les grandes lignes mais pas bien davantage. Pour lui, j'aurais préféré qu'il m'en veuille, qu'il en vienne peut-être même à me détester avant de fuir loin de tout cet univers, cherchant une vie bien meilleure bien loin de moi. Mais j'étais trop égoïste pour faire en sorte que ce soit le cas. J'en serais probablement capable, après tout le nombre de personnes me haïssant aujourd'hui était plutôt géant, mais je ne voulais pas lui faire plus de mal que je lui en faisais déjà. Il ne le méritait pas. Même si c'était pour son bien. En entendant sa voix, me ramenant à la réalité comme souvent, je me contentai de secouer la tête.

"Ils n'y arriveront pas. Jamais, Sam. Personne ne nous séparera."

Non, ils n'y arriveraient pas... S'ils avaient dû réussir ça aurait déjà été le cas, pendant que notre couple était encore "fragile", à nos débuts, plus maintenant. La suite de ses mots me fit baisser les yeux à mon tour. Je n'en savais rien. Je ne lui souhaitais pas. Mais d'un côté, je n'avais pas spécialement envie d'apprendre un jour qu'on avait réussi à terminer le travail de l'autre folle.

"Je... Je sais pas..."

Il ne mit pas bien longtemps à se rendormir, me faisant involontairement flippé à chaque gémissement. Je continuai à lui caresser les cheveux tendrement comme dans l'espoir stupide de lui prouver que j'étais toujours là, que personne ne nous avait séparé même si ses cauchemars lui disaient le contraire...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Jeu 07 Jan 2010, 21:34

Tom ne devait vraiment pas penser que tout ça était de sa faute. Et puis, j'avais qu'à faire plus attention et arrêter de croire que tout le monde était gentil. Mais je ne pouvais pas m'empêcher d'aller vers les gens. Je savais qu'à force, les gens ne feraient que m'avoir, ils pourraient se jouer de moi et c'était ce qui allait nous perdre Tom et moi. Je devais donc vraiment faire des efforts et me méfier un peu plus de tout le monde. C'était à moi de faire attention. Tom lui n'avait pas choisi de devenir célèbre. Enfin si mais il n'avait pas du tout choisi ce côté de la célébrité qui faisait que nous devions faire attention à la moindre de nos sorties, que nous ne pouvions faire confiance à personne. Ma vie n'avait aucun réel sens avant que je ne le rencontre. Je n'étais rien sans lui, il m'a appris à vivre, à aimer. Il m'a tout appris. Sans lui je me serai sans doute laissé mourir ou je ne savais quoi. Je serai sans doute loin de l'homme que j'étais devenu aujourd'hui. Quoique, peut-être que ça aurait été mieux pour tout le monde que je disparaisse totalement. Oui peut-être, même sûrement en fait. Au moins je n'aurai créé de problèmes à personne et encore moins à Tom. Il aurait été beaucoup plus tranquille. Je fus un instant rassuré par ses mots mais j'avais plus peur qu'autre chose qu'on réussisse un instant à nous séparer par je ne savais quelle mort mais que bien vite Tom viendrait me retrouver. Et ça je ne le voulais vraiment pas. Il n'avait pas le droit de faire ça. Même si je le ferai dans l'autre sens, lui ne pouvait pas faire ça. Moi je n'avais plus de famille, plus d'amis, lui si. Enfin si j'avais Bill mais c'était avant tout le frère de mon guitariste préféré. Je ne répondis rien de plus à ses mots. Je ne fis que fermer les yeux en soupirant très légèrement. Je finis par m'endormir mais je voyais toujours ces images. Ne les supportant plus, je finis par ouvrir les yeux en pleur, le souffle court. Je nichai alors mon visage dans le cou de Tom, me raccrochant désespérément à lui par mon bras valide. J'avais besoin de sentir sa chaleur, de le sentir lui tout contre moi. J'avais besoin de lui pour m'en sortir.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Ven 08 Jan 2010, 21:28

Je regrettais tout ce qui m'entourait, tout ce que nous avions fait pour en arriver là les gars et moi, mais d'un côté, c'était ces mêmes choses qui nous avaient laissés dans cette ville, ces mêmes choses qui m'avaient fait rencontrer mon Ange, même si c'était indirect... Je ne pouvais finalement pas le regretter tant que ça... Au contraire. Je ne lui avais jamais rien caché de tout ça mais j'aurais dû fuir cette vie là pour en construire une autre, bien plus tranquille, bien plus sûre, pour lui, pour nous. Mais là encore, j'en avais été bien incapable. Mais en même temps, jamais je ne me serais imaginé qu'une telle chose pourrait lui arriver. J'avais toujours flippé pour lui, ça c'était certain mais les semaines avaient défilé sans me donner la moindre raison valable de continuer, jusque là... J'étais certain qu'il savait aussi bien que moi que toute séparation, ne venant pas de nous en tout cas, était impossible, même s'il ne le voulait pas. Qu'est-ce que je pourrais en avoir à faire de ma famille ou de mes amis si ma vie elle-même venait qu'à 'm'abandonner' ? Même s'il ne l'accepterait pas, il était tout simplement hors de question dans un tel cas que je continue, ça n'avait plus de sens s'il n'était plus là pour en donner un et bizarrement, j'étais sûr que dans le cas inverse, il réagirait comme moi... La dépendance qui me liait à lui ne permettrait jamais une quelconque suite loin de lui.
Je m'en voulus un peu plus encore lorsqu'il se réveilla, je n'étais même pas capable de le protéger de ses cauchemars, je ne lui servais vraiment à rien, je comprenais de moins en moins ce qu'il faisait à rester près de moi comme ça. Il aurait dû me mettre à la porte depuis bien longtemps déjà. Le sentir se raccrocher à moi comme ça me fit frissonner, me laissant un peu plus encore l'envie d'être à sa place, de souffrir au lieu de lui, il ne le méritait pas. Ma main glissa de ses cheveux jusqu'à son dos, le caressant dans une douceur infinie tandis que je 'cachai' mon visage dans ses cheveux, restant coller à lui sans jamais vouloir m'en détacher...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Lun 22 Fév 2010, 19:50

J'espérais au plus profond de moi que Tom ne s'en voulait pas pour ce qui venait de m'arriver. Je ne voulais pas qu'il pense qu'il avait mal fait quelque-chose ou je ne savais quoi encore. C'était arrivé comme ça, rien de plus. Et puis je n'avais pas du tout été vigilant. Cela avait été de ma faute sur ce coup. La prochaine fois je n'aurais qu'à sortir avec un garde du corps et cela irait beaucoup mieux. Je n'irai plus parler aux inconnus et cela serait sans doute parfait. Je n'étais plus vraiment capable de rien. Même plus de dormir. Je n'arrivais à rien. Je me sentais si misérable. Je n'étais même plus capable de vivre normalement. Je me disais qu'à l'heure actuelle je gênais Tom plus qu'autre chose. Il fallait vraiment que je prenne sur moi pour me sortir de ce cauchemar éveillé. C'était terminé alors je devais continuer à faire comme si. Il fallait que je me montre plus fort pour Tom. Il fallait que je surmonte tout ça. Pour nous. Sinon je risquais de tout faire foirer. Je le sentais. J'avais trop peur de le perdre, de tout gâcher. J'avais toujours mon visage niché dans son cou, respirant calmement son odeur. Il n'y avait que lui qui pouvait me calmer. Il n'y avait que lui qui me faisait me sentir à ma place, me sentir aimé. Je sentis sa main caresser mon dos mais je ne me rendormais pas.

" Arrêtes de penser ça Tom..."

Je n'avais fait que murmurer ces quelques mots. Je savais d'avance qu'il se demanderait là où je voulais en venir. Je décalai légèrement la tête pour réussir à le regarder dans les yeux.

" Arrêtes de t'en vouloir pour ça, de ne pas être à ma place."

Je levai ma main valide pour venir caresser sa joue doucement tout en le fixant amoureusement.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Dim 28 Fév 2010, 15:13

On pourrait en dire ce qu'on voulait, je restai persuadé que tout ce qui avait pu lui arriver depuis que nous étions ensemble était de ma faute et uniquement de ma faute. Là encore, ça ne changeait pas. Les choses auraient été bien différentes si je n'avais pas suivi mon frère dans ses envies de célébrité et compagnie, plus différentes mais aussi plus sûres. La sécurité de mon homme était ce qui m'importait le plus, sans que je puisse malheureusement y faire grand chose. Même tout arrêter n'arrangerait rien, peut-être même que ça aggraverait la situation... Je ne tenais à rien plus qu'à lui et je ne supportais pas que l'on s'en prenne à lui, il n'avait rien demandé. S'il fallait réellement quelqu'un pour essuyer leurs envies meurtrières, je voulais bien jouer ce rôle-là pour un peu que Sam puisse vivre tranquillement sa vie sans avoir à se méfier de tout le monde. Le sentir contre moi me forçait à rester un minimum dans notre monde malgré ce qu'il pouvait se passer, et pour la première fois depuis nos début, je en savais pas si je devais m'en réjouir... Sans que je puisse pour autant le regretter. J'aimais ce 'monde', et il y avait quelque chose de rassurant à voir que rien ne pouvait le mettre en ruine. Je posai sur mon Ange un regard étonné en l'entendant. Alors que j'allais lui demander de quoi il parlait, je le vis bouger et me tus avant même d'avoir prononcer un mot, me noyant avec envie dans son regard, attendant sagement qu'il daigne m'expliquer ce qu'il venait de murmurer. Un sourire aussi amoureux qu'attendri étira mes lèvres en l'entendant. Il finissait par me connaître vraiment. Je fermai les yeux un instant en sentant sa main sur ma joue et finis par l'attraper doucement pour déposer un baiser dessus avant d'entrelacer nos doigts, comme toujours.

"Je peux pas... Excuse moi. On ne devrait pas faire de mal à un Ange... Je devrais pouvoir te protéger de tout ça. J'aimerai réellement tout avoir à supporter à ta place, te voir sourire tout le temps, que tu sois heureux, juste heureux tout le temps."

Je soupirai timidement d'un air plus que désolé avant de rapprocher doucement mon visage du sien pour l'embrasser toujours aussi amoureusement.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Sam 08 Mai 2010, 11:20

J'espérai vraiment qu'un jour il arrêterait de penser à tout ça, à toutes ces choses qui ne faisaient qu'un peu plus d'ombre à notre relation. Le plus important était que je sois en vie non ? Alors je voulais qu'il arrête de penser vouloir être à ma place. Je ne lui aurai pas pardonné si ça avait été le cas. Tout ceci était la faute de la célébrité de Tom et de ma naïveté à croire que tout le monde était gentil. Ce n'était en rien la faute de Tom à proprement parler. Par moment, je n'en pouvais plus qu'il s'inquiète autant pour moi. Le pire était passé. Ok j'avais mal et je mettrai un peu de temps à m'en remettre totalement mais j'avais mes rendez-vous chez le psy qui m'y aideraient et maintenant il était clair que je ne sortirai plus sans un garde du corps même si je n'aimais pas cette solution. Mais si je devais passer par là pour que Tom ne s'inquiète plus autant pour moi, cela m'allait parfaitement. Je restai le regarder, souriant légèrement alors qu'il attrapait ma main et qu'il liait nos doigts à nouveau. Il faisait tout pour se rassurer. Mais j'étais là, j'étais bien là.

- Tom, mets-toi ça dans le crâne que tu ne pourras pas le faire. Et puis nous devons supporter tout ça à deux pas vrai ? On s'est marié pour ça.

Je fermai alors les yeux quand je sentis ses lèvres contre les miennes. Je participai au baiser du mieux que je pouvais. Mes doigts quittèrent les siens et allèrent se loger dans sa nuque, la caressant doucement. je finis par détacher mes lèvres des siennes.

- Je suis là Tom et je suis en vie. Je crois que c'est le plus important tu ne crois pas ? Arrêtes de t'inquiéter s'il-te-plait...

Parce-que plus il s'inquiétait, plus je m'inquiétais à mon tour.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   Sam 08 Mai 2010, 20:50

Je n'étais pas certain qu'il se serait demandé d'arrêter de penser ça si les rôles avaient été inversé. Me savoir indemne alors que ce n'était pas son cas devait être l'une des choses les plus dures que j'avais eu à supporter depuis que nous étions ensemble. Bien entendu, lorsque c'était de sa faute, c'était encore différent, même si je n'y étais pas pour rien, il avait une part de responsabilité que je ne pouvais pas nier, ce qui n'était pas le cas là... Au fond, je me doutais qu'il devait en avoir marre que je m'inquiète tout le temps, souvent pour rien je reconnais, mais il risquait de se passer des jours voire bien plus avant que cela cesse et le jour où je ne m'inquièterai plus pour lui, je crois que nous devrions réellement nous en inquiéter... Mais qu'importe, ce n'était pour l'instant pas le cas. Je ne savais pas si je devais m'en réjouir ou non, je ne voulais pas que ce soit un fardeau supplémentaire pour Sam... Je ne pus que sourire à mon tour en le voyant faire, même que légèrement. La vie était quand même bien dégueulasse pour s'en prendre après lui. Il avait supporté bien assez de choses jusque là, j'aurais trouvé normal qu'elle change un peu de cible, qu'elle le laisse respirer... Il était bien plus magnifique lorsqu'il souriait. Je ne pus qu'hocher la tête en l'entendant, laissant les souvenirs du mariage qu'il venait d'évoquer remonter doucement. J'aurais aimé le revivre. C'était étrange, j'avais l'impression que c'était hier mais en même temps que cela faisait une éternité... Nous étions réellement unis pour le meilleur et pour le pire...

« On s'est marié pour ça... » finis-je par répéter en me sortant de ma rêverie. « T'as raison. »

Un frisson glissa le long de mon dos lorsque je le sentis répondre au baiser, c'était toujours aussi délicieux. Il faudrait presque qu'il passe sa vie à m'embrasser pour que je cesse enfin vraiment de m'inquiéter, après tout, c'était les seuls instants où j'oubliais tout ce qui nous entourait, les seuls moments où il n'y avait vraiment que nous dans mon univers. Un léger soupir passa mes lèvres lorsqu'il se recula.

« Bien sûr que c'est le plus important. Mais je... »

Je passai doucement ma langue sur ma lèvre inférieur, revenant malgré moi à ce baiser. Je ne voulais pas être plus un boulet pour lui que je ne l'étais déjà, que je ne l'avais été durant tous ces mois... Il ne méritait pas ça.

« Je dois arrêter de m'inquiéter... »


Au moins pour lui. Je ne savais pas comment je pouvais faire une chose comme ça, il y avait beaucoup de changements qu'un simple effort pouvait faire naitre mais là...? Je finis par déposer un léger baiser sur ses lèvres.

« Tu devrais essayer de finir ta nuit. » lâchai-je doucement avant de l'embrasser tendrement sur la joue.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[E.C] Pourtant j'aime la vie...[Pv Sam]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Une musique que j'aime bien....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RpG sur Tokio Hotel. :: Schierel :: Baloutey-
Sauter vers: