AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Envie de vivre ou de... [E.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Envie de vivre ou de... [E.C]   Dim 10 Mai 2009, 23:37

Je suis là, seul comme toujours. Enfin non, je sais qu'il y a Tom mais ce n'est pas pareil. Lui je l'aimerai toute ma vie, toute ma putain de vie et je sais qu'il ne me laissera jamais. Pas comme elle. Ma sœur. Je viens d'apprendre qu'elle es morte. Ma mère m'a appelée avant que mon père ne raccroche pour m'insulter une nouvelle fois sans oublier de m'insulter tout en me disant que je ne faisais plus partie de cette famille. A quoi bon continuer? Une partie de ma vie est partie avec elle. Elle n'avait pas à partir, elle était encore si jeune. Pourquoi elle m'a abandonnée? J'aurai dû partir avant elle. J'aurais dû y être à sa place. Elle ne devais pas souffrir comme ça. Je suis toujours devant le téléphone, la tête penchée, les larmes coulant toutes seules le long de mes joues. Je ne fais qu'entendre la tonalité du téléphone qui résonne dans le vide. Je reviens peu à peu à moi, essayant de me remémorer tout ce qu'il vient de se passer. Je ne fais qu'entendre des "elle est morte" résonner dans mon esprit. Il n'y a que ça. Je n'entends que ça. Je revois son sourire. Elle était si belle, si rayonnante. Et moi à côté de ça je n'étais même pas là pour l'aider. Je ne lui ai même pas dis au revoir. Je suis juste horrible. Je lâche le téléphone d'un coup. Celui-ci tombe au sol et je m'en fous pas mal. Je sais juste que j'ai mal. Affreusement mal. Je pleure sans m'en rendre compte. Je commence à trembler alors que je monte les escaliers en direction de la salle de bain Cela fait longtemps que je ne l'ai pas fait mais j'en ai besoin. Je veux souffrir un minimum. En tout cas physiquement, mon cœur ne le supporte déjà plus. Mes jambes me mènent donc vers la salle de bain que j'ouvre doucement. C'est machinalement que je retrouve mes instruments de torture que j'avais placé dans une petite trousse. Je ne voulais pas que Tom tombe dessus. Il les aurait vu il m'en aurait voulu j'en suis sûr. Je suis donc devant ce lavabo blanc, étincelant, qui recevra bientôt tout ce mal, toute cette souffrance qui coule dans mes veines. Je lève alors doucement un bras, attrapant cette lame de rasoir qui me délivrera quelques instants. Je laisse la lame atteindre ma peau qu'elle caresse doucement avant de s'enfoncer dedans laissant une coupure assez profonde. Je pourrai en avoir assez mais non, la perte de ma sœur est juste trop importante. Je recommence mon geste, encore et encore sur toute la longueur de mon geste. Je dois avoir pas loin d'une dizaine de coupures assez importantes et je m'en fous. Il faut que ça sorte. Je laisse mon bras au-dessus du lavabo, regardant ce liquide rouge couler le long de mon bras pour venir souiller cette blancheur éclatante. Je suis comme absorber par cette vision. Mon bras me brûle légèrement mais ce n'est pas grave. Je m'en fous de ça. Je pense à elle. Elle m'a abandonné mais je ne peux pas m'empêcher de me dire que je dois l'avoir mérité. Je baisse mon bras pour m'appuyer sur le rebord du lavabo et mes yeux croisent ceux de mon reflet. Reflet que je déteste par-dessus tout. Le sang continue de couler et je n'y fais pas attention. Je continue de me fixer, m'en voulant. J'ai de la haine contre ce reflet. Je m'en veux. Tout ça c'est de ma faute et personne n'en saura rien. Personne ne peut me sauver de cette abysse dans laquelle je sombre. Enfin si, une personne. Tom... Mais je ne veux pas le décevoir une nouvelle fois. En faisant ce geste, je sais d'avance qu'il m'en voudra. Et ça aussi je l'aurai bien mérité...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mar 12 Mai 2009, 19:28

Pour une fois, l'envie de sortir, chose très rare chez moi, m'avait frappé de plein fouet. Je n'avais pas cherché à resister très longtemps et après un dernier bisou à mon homme, j'avais pris ma voiture et étais parti faire un tour. Je n'avais pas la moindre idée d'une possible destination alors je m'étais contenté de rouler encore et toujours jusqu'à ce qu'une confiserie attire mon regard. Je n'hésitai pas et allai dévaliser le marchand de bonbons. Pourquoi des bonbons, j'en sais rien, des envies enfantines rien de plus. Bref, on s'en fichait un peu de toute manière. Je prenais réellement mon temps, pensant que mon Ange avait besoin de se retrouver seul de temps en temps, parce que c'est vrai que le pauvre, j'étais toujours dans ses pattes. Mais bon, moi, ça me gênait pas et j'espérai que si lui ça l'énervait il m'en aurait tout de même parler... Mais j'étais loin d'en être sûr. Après un arrêt dans le parc où j'avais bavardé cinq minutes avec une fan qui était venue sagement demander un autographe, rien à voir avec la pouffe de l'avion, je lui dis au revoir et repris ma voiture dans le sens inverse. Pas loin d'une heure et demi que j'étais parti et j'étais pas encore rentré, ça faisait pas très longtemps, mais déjà mon chéri me manquait. M'enfin, la fin de ma "torture" approchait à grand pas alors que je faisais demi-tour, toujours en me gavant de nounours en chocolat et compagnie. Je devais plus avoir l'air d'un gamin de huit ans que celui d'un homme marié... M'enfin, je m'en fichais pas mal, j'étais un gamin, de dix-neuf ans certes mais un gamin quand même. Un immense sourire étira mes lèvres alors que je voyais la maison se dessiner au bout de la rue. Je me garai doucement et entrai. Je retirai rapidement mes baskets et ma veste et allai dans la cuisine en sautillant. Mais pas de traces de mon Ange, tant pis, je pris un grand verre de coca et continuai mes recherches. Personne dans le salon... C'était bizarre, la maison était plus que silencieuse. Il était peut-être sorti. Ou alors il dormait... Ce qui ne lui ressemblait pas des masses de dormir en pleine aprem. N'étant pas certain que ce n'était pas le cas, j'allai quand même voir. Je montais doucement les marches sans un mot, silencieux, me léchant les lèvres pour retirer le sucre qui y restait. Mon regard se posa machinalement sur la porte de la salle de bain, puis sur mes mains qui collaient. Si jamais Sam dormait et que j'avais envie d'aller le faire chier, inutile de saloper les draps. J'haussai les épaules sans vraiment savoir pourquoi et ouvris la porte. Mais là, d'un coup, c'était vraiment pas à ça que je m'attendais. Je restai comme un con à le fixer, déboussolé, effrayé. Mon verre tomba et se brisa à mes pieds sans que je m'en rende compte malgré le bruit qu'il avait fait. Les larmes ne mirent pas longtemps à me monter aux yeux, mais pourtant, je refusais de les laisser couler. J'aurais encore, et de loin, préféré qu'il dorme, même si ça ne lui ressemblait pas.

"Sa... Sam ? Tu fais qu... Quoi là ?" bredouillais-je d'une voix tremblante sans jamais détacher mes yeux du triste spectacle que j'avais devant moi.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mar 12 Mai 2009, 22:57

Je reste fixer ce reflet si haïssable, si méprisable. Comment une personne comme ça peut continuer à vivre. Comment je peux continuer à vivre. Elle, ma sœur, aurait dû continuer à sourire, à rire, à vivre tout simplement. Moi non. Je n'ai pas joué mon rôle de grand frère comme il le fallait. Je n'ai même pas été la voir depuis que mon père m'a viré de sa petite vie de famille. Il ne m'autorisait même pas à la voir elle, ma petite sœur. Je suis d'autant plus infecte de ne pas avoir eu le courage d'aller la voir. J'aurai dû aller la voir, balancer un truc à mon père et la voir. Elle me manque tellement. Et maintenant c'est juste trop tard. Je ne suis qu'un connard qui a pensé qu'à sa gueule tout simplement à cause de cette foutue peur. Je suis toujours en train de fixer mon reflet. J'ai vaguement entendu du bruit provenant d'en bas mais je n'arrive pas à y faire vraiment attention. Je ne fais que fixer ce visage que je déteste pendant que mes larmes coulent toujours le long de mes joues. Je ne sais pas combien de temps a passé. Je ne sais pas combien de sang a coulé le long de mon bras. J'entends alors un bruit de verre brisé. Je ne sursaute même pas, je ne bouge même pas. Je ne tourne même pas le visage. Je sais que c'est Tom. Et je sais qu'à cet instant il se sent mal par ma faute. Il le ressent. Je le sens. Je ne veux pas voir cette déception ou cette douleur dans son regard. J'entends enfin sa voix. Ses mots résonnent dans mon esprit pendant quelques instants. Qu'est-ce que je fais? C'est pourtant simple non? Je veux juste faire sortir cette putain de douleur que je ressens au fond de moi. Je ne veux plus ressentir ça. C'est juste horrible. Si je pouvais, je donnerais ma vie pour qu'elle revienne. Mais ce n'est pas possible. Mes mains se serrent sur le rebord du lavabo à présent rouge sur une moitié.

"Je ne lui ai même pas dis au revoir Tom. Tu te rends compte? Elle est partie et je la reverrai plus jamais. Ma sœur je... Elle est partie. Je veux juste que toute cette souffrance sorte, qu'elle s'en aille. Je me déteste Tom, rien de plus. Je ne suis qu'un lâche."

Je ne sais pas s'il comprend quelque-chose à mon discours mais je n'arrive pas à dire quoi que ce soit d'autre. Ma voix tremble de rage après moi-même. Je pleure mais j'y fais à peine attention. Mon bras saigne, et je m'en fiche. Je n'ai qu'à me vider de mon sang, si ça peut faire partir cette souffrance.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mar 12 Mai 2009, 23:52

J'étais incapable de bouger, j'avais l'horrible impression de vivre la scène d'ailleurs, comme si mon corps et mon esprit ne faisaient pas qu'un comme ils le devraient. Je ne pus m'empêcher de jeter un coup d'oeil désespéré à la baignoire, heureusement vide, mais les images revirent de plus belle. Quatre fois, ça faisait quatre fois déjà. J'étais si nul que ça dans mon rôle de petit ami pour qu'il soit malheureux à ce point là ?! Il pouvait tout simplement partir au lieu de se faire du mal comme ça... Ou m'en parler, j'aurais changé, je ferais n'importe quoi pour le garder... Je ne comprenais pas ce que j'avais donc pu lui faire pour en arriver là. Mes doigts se resserrèrent sur le mur, comme pour prévenir une éventuelle chute, mais pourtant je ne devais pas. Il fallait que j'appelle les secours, que je fasses quelque chose, n'importe quoi mais pas rien ! Je me détestais, en plus de le rendre malheureux j'étais incapable de limiter les dégâts. Mes larmes ne coulaient toujours pas, elles se contentaient de rendre ma vision floue, mais ça, à la limite je m'en fichais. Au contraire ça me permettait de ne pas tout voir aussi bien que ça aurait pu l'être autrement. Je me remis à le fixer, comme pétrifié. Il était en train de se vider de son sang et moi, je me contentai de rester là sans rien faire. Qu'on m'achève ! Son petit discours ne paraissait pas très clair, je ne comprenais pas tout, j'avais sûrement loupé un bout... Ca n'avait pas d'sens... Après quelques instants, de longues secondes sûrement, j'en sais rien, le temps semblait s'être arrêté en fin de compte, je finis par comprendre. Je lâchai le mur et finis par aller le rejoindre, faisant bien attention de ne pas regarder dans le lavabo.

"Je... Je suis désolé mon Ange... Mais... Arrête maintenant... S'il te plait... Je... Te fais pas de mal. Je t'en prie."

J'étais totalement paumé, toujours incapable de l'engueuler ou de faire quoi que ce soit pour abréger les choses. Je devrais appeler les secours, je le savais bien mais je savais aussi qu'il m'en voudrait... Je ne voulais pas jouer les infirmières une fois encore... Et pourtant, je n'aurais peut-être pas vraiment le choix, j'en savais rien... C'était lui qui déciderait mais bon... Comme d'hab'... Je ne pouvais pas le laisser comme ça... Et pourtant je ne faisais réellement rien. Sauf peut-être d'être totalement inutile.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mer 13 Mai 2009, 14:10

Je suis sûr et certain que Tom s'en veut déjà de mon geste. Il va encore croire que tout est de sa faute alors qu'il n'a absolument rien fait. Il ne fait jamais rien qui me fait du mal. Il est toujours là à s'occuper de moi, à prendre soin de moi, à m'aimer. Il m'aime beaucoup trop en fait parce-que maintenant il va tout simplement souffrir de me voir comme ça. Je ne me suis pas fait du mal par sa faute. Non, je ne ferai jamais ça. Là, je me déteste, tout simplement. Je suis immonde. Je l'ai abandonnée. Et Tom va maintenant croire que tout vient de lui. Mais lui ne me fera jamais de mal. Même s'il m'abandonnait, jamais je ne lui en voudrais et je ne ferai que me dire que je l'avais bien mérité, que tout était de ma faute. Là c'est autre chose. C'est vraiment de ma faute. J'ai tout fait foiré. J'aurai pu être présent mais non. J'ai joué le peureux et surtout l'égoïste. Oui c'est ça, je ne suis qu'un égoïste qui ne pense qu'à son petit bonheur avec son mari pendant que sa sœur est en train de crever à l'hôpital. En plus j'aurai pu l'aider. J'étais compatible. J'aurai pu mais... Mon père n'a pas voulu. Il a empêché ma mère de le faire. Mais elle m'a tout simplement téléphoné pour me prévenir que mon petit ange blond était mort. Je n'arrive toujours pas à le croire. Je ne sais même pas si Tom a compris ce que j'ai dis. Je ne quitte toujours pas mon reflet des yeux. Mes mains serrent toujours fortement le rebord du lavabo, faisant sans doute saigner un peu plus mon bras. Je sens la présence de Tom à mes côtés. Il s'est rapproché mais n'ose rien faire. Je le comprends en même temps. Il n'y a rien à faire. Je le déçois, j'en suis sûr. Mes larmes reprennent doucement, ce n'est pas les grandes eaux mais la rage coule le long de mes joues.

"Je l'ai laissée mourir Tom. Je n'ai même pas été capable d'aller la voir tout simplement parce-que j'avais peur de mon père. Et là, aujourd'hui, on se rappelle de mon existence et on me prévient qu'elle est morte. Elle aurait dû vivre elle. Elle aurait dû continuer à sourire, à jouer, à s'amuser. Pas ça..."

Je soupire légèrement. Je n'en peux plus de l'imaginer inerte dans un simple lit d'hôpital. Je finis par détacher mon regard de mon reflet et je me retourne pour regarder Tom. Je ne vois même pas ses yeux trempés par ma faute. Je souris nerveusement et je lève ma main pour venir caresser sa joue. Mais je me retiens en voyant ma main rouge.

"C'est rien Tom. Faut juste que je fasse partir tout ce mal. C'est rien du tout. Ça passera."

Enfin normalement. Mes coupures sont profondes mais n'ont pas touchées de veines donc ça devrait aller. Je laisse mon bras retomber le long de mon corps, laissant du sang couler à terre, goutte à goutte.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mer 13 Mai 2009, 18:57

Je me sentais mal, mal pour lui, je n'arrivais pas bien à comprendre ce qu'il l'avait poussé à en arriver là une fois de plus. Je finissais même par penser, mais je m'en voulais aussitôt et me haïssais encore un peu d'avantage si c'était possible, qu'il aurait mieux fallu laisser les infirmières s'occuper de lui à l'hosto plutôt que de céder à ses moindres désirs comme je l'avais fait. On y serait peut-être rester quelques jours de plus, mais peut-être que ça l'aurait calmé. Je ne supportais pas de le voir souffrir comme ça. Les choses se répétaient à une vitesse affolante et je finissais par craindre qu'en plus d'être de plus en plus fréquent, ça ne s'arrête jamais. Et si ça ne s'arrêtait vraiment jamais ? Combien de temps tiendrait-il encore comme ça ? Moi je m'en fichais pas mal, aussi horrible que ça pouvait être, ça ne changerait rien, je le supporterai aussi longtemps qu'on restera ensemble, j'en étais certain. Mais lui ? Je ne pouvais pas m'empêcher de penser qu'un jour ça finirait par lui être fatal... Il avait dit qu'il arrêterait... Il me l'avait dit... Je ne savais plus quoi croire, plus quoi penser, pas vraiment quoi faire non plus. J'avais peur qu'il m'en veuille si je tentais de l'aider d'une manière ou d'une autre, il n'allait pas assez bien pour prendre le risque d'aggraver les choses... Et pourtant, le laisser comme ça à n'en faire qu'à sa tête, laissant sa santé en jeu malgré tout, n'était pas forcément une meilleure idée. Je ne parvenais pas à bouger, me contentant de le fixer avec de grands yeux inquiets, effrayés, perdus. C'était le seul repère que j'avais aujourd'hui et quand il n'allait pas bien, le monde, ou en tout cas le mien, ne tournait pas correctement. Mon coeur loupa un battement en l'entendant.

"T'y es pour rien mon Ange, t'y es pour rien. Je sais. Mais tu peux rien faire, et c'est pas comme ça que tu arrangeras les choses Sam."

Je plongeai un instant mon regard dans le sien quand il détourna les yeux du miroir. J'avais envie de le prendre dans mes bras, de le sentir contre moi, mais je n'y arrivais pas, je ne parvenais pas à bouger, rien ne répondait... Je secouai la tête quand il reprit la parole et mes larmes finirent par couler d'elles-même, sans que je m'en rende compte. Je commençai à frissonner, tremblant légèrement, de froid ou de peur, j'en savais rien, les deux, probablement...

"Non ! Ce n'est pas rien ! Ca n'a jamais été rien ! Tu vas faire quoi maintenant ? Attendre que tu te vides de ton sang ?! Tu peux pas rester là comme ça à attendre que ça "passe". T'as pas le droit d'rester comme ça."

Quand il laissa son bras retomber le long de son corps, je ne réussis qu'à le suivre des yeux, regardant chaque goutte de sang tomber sur le sol. Le carrelage avait fini rouge la dernière fois... Je finis par relever les yeux vers Sam et secouai la tête lentement murmurant des pardons sans fin avant de l'attraper par l'autre bras et de le tirer hors de la salle de bain. Qu'il le veuille ou non, cette fois-ci, il irait à l'hôpital, même si c'était les secours qui devaient venir, je m'en fichais...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mer 13 Mai 2009, 20:45

Tom n'avait pas à avoir mal pour moi. Justement, je devais ressentir toute cette souffrance seul, et vraiment seul. Comme ma sœur, elle n'aurait jamais dû vivre tout ça ou plutôt subir tout ça. J'aurais dû le subir à sa place. Pourquoi toutes ces histoires sont si injustes? Je n'en peux plus de voir cette injustice, de voir partir les gens que j'aime alors qu'eux n'ont rien fait. J'en ai marre de cette vie si c'est pour me faire souffrir encore et encore alors que je peux enfin toucher le bonheur du bout des doigts. Et ce bonheur c'est mon Ange tout simplement. Je sais d'avance que s'il n'était pas dans ma vie, si j'étais seul, je ne serai déjà plus de ce monde. Mais je reste là, pour lui. Parce-que j'ai besoin de lui. J'espère qu'il a autant besoin de moi que moi de lui. Je ne peux plus me passer de mon dreadeux. Il est ma vie, mon souffle, mon tout. Oui c'est ça, Tom est mon tout. Sans lui je ne suis rien. Je suis juste vide. Mon cœur ne bat que pour lui. Si jamais il me quittait, mon cœur s'arrêterait automatiquement.

"Si Tom. J'ai besoin de ça. Je veux faire sortir tout ce mal que je ressens. Y a que ça qui peut. Je... Je veux qu'elle soit vivante Tom. Je veux la revoir souriante. Je veux la revoir Tom! C'était la seule qui m'acceptait comme j'étais avant que je ne te connaisse! Elle était tout pour moi et..."

Je me stoppe. Je ne peux pas dire autre chose. Je me suis senti bizarre. J'ai eu envie de m'enfuir en courant, de partir la voir, pour la prendre dans mes bras. J'essaye de me calmer. Je sens enfin mes larmes sur mes joues. Je lève ma main souillée de sang et je la pose sur ma joue pour stopper mes larmes. J'étale du sang sur ma joue mai si j'y fais à peine attention. Je ne vais pas mourir avec ce que je me suis fais, il n'y a aucun risque, enfin, je crois J'en sais rien fait. Alors que je me suis retourné, je reste le fixer sans ciller. Je ne vois toujours pas ses larmes sur ses joues. Je ne suis comme hypnotisé par ses prunelles chocolat.

"Mais ce n'est rien mon Ange. Juste un peu de sang, c'est pas grave ça. C'est vraiment rien tout ça."

Je l'entends alors dire 'pardon' et je ne comprends pas pourquoi il s'excuse. Je ne comprends rien. La seule chose de laquelle je suis conscient est que ma sœur est morte. Je le sens alors prendre mon bras et je me laisse entrainer derrière lui. Je n'ai pas la force de résister en même temps.

"Tommy? Où tu m'emmènes comme ça? On va la voir hein? C'est ça?"

Oui, je suis totalement déconnecté de la réalité et c'est peut-être pas plus mal.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Jeu 14 Mai 2009, 15:21

L'espace d'un instant, je me mis à imaginer ma vie sans lui. J'ai souvent essayé de voir à quoi ça pourrait ressembler sans jamais trouvé de réponses assez sincères pour paraître vrai. Cette fois comme toutes les autres, je n'y arrive pas, mais cette fois contrairement à toutes les autres, j'ai l'impression de sentir le monde s'effondrer autour de moi. Pourtant il est encore là, debout face à moi, mais c'était comme si cette vie là risquait d'arriver plus vite, comme si j'avais presque des raisons de chercher à savoir parce qu'il allait me quitter. Mon coeur se serra à cette pensée et j'eus l'impression d'étouffer. Sans trop savoir pourquoi, ni même réellement comment, je me jetai dans ses bras, le serrant amoureusement contre moi comme si c'était la dernière fois. Ca suffit à me faire comprendre qu'une vie sans lui c'était plus possible, parce qu'il était ma vie désormai. Mes larmes coulèrent de plus belle alors que je me raccrochai désespérément à lui comme s'il allait s'enfuir et m'abandonner d'une seconde à l'autre. Je commençai réellement à paniquer en l'entendant. Je voulais plus que ça continue... Je voulais plus.

"T'en as peut-être besoin, mais ça changera rien !" bredouillais-je comme je pus entre deux sanglots.

L'apprentissage de la mort de Ryan ne mit pas longtemps à refaire surface. Je crois que depuis ce jour-là, je ne pourrais plus jamais remettre les pieds en interview, mais c'était pas important. Je secouai doucement la tête, c'était pas le moment, de toute façon, c'était trop tard. Mes doigts se resserrèrent sur le tee-shirt de Sam, je voulais pas qu'il parte, que ce soit de n'importe quelle manière, mais j'avais toujours l'impression que lui s'en fichait pas mal de me quitter ou pas. Enfin... De tout quitter d'un coup en tout cas. Je me sentis mal en l'entendant de nouveau.


"Non c'est pas rien Sam ! J'veux pas qu'il t'arrive quelque chose... Mais tu fais tout pour... C'est pas rien... J'veux pas..."

Je n'étais vraiment rien sans lui, il avait pas le droit de m'abandonner, il me l'avait promis, on devait jamais se quitter, avoir une vie longue et heureuse tous les deux. Mes rêves et nos projets se brisaient un peu plus à chaque goutte de son sang qui touchait le sol.
Une fois devant la porte d'entrée, je renfilai rapidement mes baskets tout en attrapant les clés de ma voiture. Je ne répondis rien en l'entendant, je n'avais pas envie de lui mentir, mais lui dire où je l'emmenais ne serait peut-être pas une très bonne idée. Je l'entrainai dehors et le fis monter avant de démarrer rapidement avant qu'il ne puisse avoir l'idée de sortir.


"J'suis désolé mon Ange. Pardon."

Je pris la direction de l'hôpital à contre-coeur. J'avais l'impression de le trahir, j'avais peur de le décevoir.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Jeu 14 Mai 2009, 23:09

Rien. Voilà ce qui me définit si bien à l'instant présent. Je ne suis rien. Je ne ressens rien à part de la tristesse, une vide immense, et une sensation d'inutilité intense. Je suis juste une pauvre petite chose qu'on manipule à sa guise et qu'on aime faire souffrir. Je n'ai même pas dans l'idée que je peux mourir avec ce que je fais tout simplement parce-que pour moi ce n'est rien de pus qu'un défouloir. Je ne fais que souffrir ailleurs pour moins souffrir à l'intérieur. Je ne fais pas grand chose, quelques coupures et je perds du sang. De toute façon le sang ça revient alors qu'est-ce que ça peut foutre si j'en perds un peu? Rien. Sauf que la pièce se remplit de rouge rien de plus. Mais c'est beau le rouge de toute façon. Sans que je n'ai le temps de réagir, Tom me serre dans ses bras. Mais pourquoi il le fait? Il ne devrait pas. Déjà il va avoir du sang partout ensuite, je vais bien. Je suis juste secoué. Je suis juste... Totalement désemparé. Mes larmes continuent de couler toutes seules mais aucun sanglot ne sort de mon être.

"J'veux que ça change moi. J'veux qu'elle soit à nouveau là. J'veux la voir et la prendre dans mes bras. Je veux la faire rire putain. Et là j'veux faire sortir tout ce mal en moi."

Je ne vois aucune autre explication de toute façon. Et puis il n'y en a pas. Je veux juste souffrir pour me faire payer cette lâcheté. Oui c'est ça, je dois payer pour le mal que j'ai fait. Si je n'avais pas avoué à mon père que j'étais homosexuel, peut-être que j'aurai pu sauver ma sœur. Mais d'un autre côté je n'aurai jamais rencontré Tom... Je suis complètement perdu. Je sens à peine les doigts de mon Ange resserrer mon tee-shirt. Je ne sens rien. Je n'arrive même pas à ressentir la douleur de Tom. Cela prouve juste que je ne suis qu'un égoïste. Je souris une nouvelle fois nerveusement en l'entendant.

"Mais il ne m'arrivera rien Tom. C'est juste une fois. Juste une fois..."

Une fois de trop sans doute mais j'en avais vraiment besoin. Tom ne comprendra jamais ce geste mais tant pis. De toute façon c'est fait. Ça ne fera que me donner l'occasion de le décevoir un peu plus. Je suis donc Tom, je suis comme un con et limite euphorique à l'idée de revoir ma sœur. Oui c'est ça, Tom m'accompagne chez mes parents pour les rencontrer et pour que je puisse la voir elle et l'aider. Je monte donc dans la voiture de Tom et j'attends impatiemment qu'il me conduise vers ma sœur. Je reste regarder par la fenêtre de la voiture comme un gamin et je ne sens même plus la douleur à mon bras. Je ne comprends toujours pas pourquoi Tom s'excuse. Il n'a pas à le faire alors qu'il m'emmène la voir. Mais là je commence à comprendre. Mon sourire s'estompe.

"Tommy, c'est pas par là chez mes... Non..."

Mes yeux s'ouvrent en grand alors que je comprends où il m'emmène.

"Non Tom! T'as pas le droit! J'veux pas aller là-bas! Ils vont me garder et ne vont plus vouloir que je sorte et... Non j'veux pas Tommy! M'emmènes pas là-bas! J'veux voir ma sœur!"

Mes larmes ont repris de plus belle. Je ne peux pas me débattre puisque je suis dans sa voiture. Je lui hurle juste mon envie de partir. Je ne veux pas aller là-bas. Ils vont m'enlever à Tom et je ne le supporterai pas.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Jeu 14 Mai 2009, 23:50

Je sentais chaque seconde qui passait en ayant peur que celle d'après soit la dernière. Ca ne pouvait pas durer indéfiniment et je le savais bien mais pourtant j'étais loin de réagir. J'avais l'impression d'attendre que quelqu'un me dise quoi faire, quoi penser, mais je savais bien que ce quelqu'un n'arriverait pas et que je devais me démerder tout seul puisque Sam n'avait pas franchement l'air d'avoir envie de m'aider à arranger les choses... Je n'étais même plus certain qu'il se rende vraiment compte de grand chose, qu'il soit réellement attaché à la réalité. Sa réaction ne me semblait pas très logique, pas très réaliste... Je ne voulais plus de tout ça... Ce serait quoi la prochaine fois ? Déjà que cette fois-ci c'était pire que les précédentes... J'avais peur de ce qui m'attendait à ce niveau là. Peur pour lui plus que pour moi... Je ne savais pas s'il serait capable de s'arrêter avant que ça ne devienne irréversible, après tout pour lui c'était juste "rien"... Et si c'est "rien" logiquement, il ne risque rien... Mais je savais bien que ce n'était pas le cas. Je n'osais même pas imaginer ce qu'il se serait passé si j'avais décidé de passer ma journée avec la fille du parc comme on avait abordé l'idée... J'essuyai doucement ses larmes mais ça ne servait à rien. Je voulais pas le voir pleurer.

"Je sais que tu veux que ça change, je me doute de tout ça... Trouve un autre moyen pour le faire sortir... S'il te plait... J'veux plus te voir dans cet état, j'veux plus qu'il y ait ton sang ailleurs que dans ton corps..."

Qu'il se mette à ma place un instant... Voir la seule personne qui me fait tenir encore se faire du mal comme ça, j'avais du mal à le supporter. Je me sentais mal, inutile et impuissant face à tout ça... Il m'avait dit que c'était fini... Il m'avait demandé de l'empêcher de faire une nouvelle connerie... Pourquoi est-ce que j'avais pas été là ?! Je sortais jamais alors pourquoi juste aujourd'hui ?! Je n'étais même pas capable de tenir les promesses que je lui faisais... J'aurais dû l'en empêcher, j'aurais dû faire quelque chose... J'aurais dû être là, tout simplement... Je secouai de nouveau la tête en l'entendant.

"Non c'est pas juste une fois ! Et même si c'était le cas ce serait toujours une fois de trop ! Que tu te vides de ton sang et que tu m'lâches maintenant n'arrangera absolument rien mon Ange... Bien au contraire... M'abandonnes pas. T'as pas le droit d'prendre le risque de partir sans moi... T'as pas le droit..."

C'était pourtant comme s'il l'avait déjà fait... Rien qu'en restant là à tenter de me faire croire à ses conneries au lieu de chercher à arrêter tout ça... Oui, c'était ça, il me lâchait déjà, même s'il était encore là, il m'avait déjà plus ou moins abandonné... Quand on descendait je ne comprenais pas son impatience... Si seulement il savait que ce n'était pas du tout sa soeur que je l'emmenais voir... De toute façon, même si ça avait été mon intention, j'aurais pas su où aller et logiquement, il aurait dû le remarquer immédiatement ça... Ca ne fit que me confirmer qu'il n'était pas totalement dans son état normal. Je n'osai même pas tourner le regard vers lui en l'entendant.

"Je sais..." soufflais-je dans un murmure.

Je m'arrêtai brusquement en entendant le reste de ses mots et verrouillai les portières pour être sûr qu'il ne s'échappe pas. Je plongeai un instant mes prunelles dans les siennes, désolé, perdu... Je ne voulais pas le décevoir... Je voulais pas l'y emmener mais il le fallait pourtant. Qu'il me déteste s'il le voulait, tant qu'il était sain et sauf, le reste était secondaire.


"Très bien. Et tu veux faire quoi alors ?! Parce que tu t'attends quand même pas à ce que j'reste là à te regarder te vider de ton sang sans rien faire ?! Ca va s'infecter et aggraver la situation. Tu veux pas aller à l'hosto, soit, tu veux faire quoi alors, hein ?! Que tu merdes, à la limite, c'est compréhensible, mais tu n'as pas le droit de rester là comme ça ! Tu veux qu'on fasse quoi, hein ?!"

Je tremblai légèrement, je voulais qu'il aille bien, juste qu'il aille bien...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Ven 15 Mai 2009, 00:21

Je ne réagis plus. Je ne réagis tout simplement plus à rien. Je me suis fait du mal je le sais mais c'est déjà loin dans mon esprit. Je ne sens déjà plus rien à mon bras. Sans doute la douleur trop intense s'est atténuée à force. Comme quoi, à ça aussi on s'y habitue. On s'habitue vraiment à tout. Mais l'absence de quelqu'un, je ne m'y habituerai. L'absence d'une sœur, comment peut-on la combler? On ne peut pas. Je n'y arriverai pas mais elle m'a abandonné. Elle m'a laissé. A moi de me débrouiller maintenant. Et je fais comment? Je viens de perdre un repère. Je pensais qu'elle ne me laisserait jamais. Elle m'avait promis qu'elle ne me laisserait pas. Mais elle est partie. Et maintenant je me retrouve seul. Enfin non, il y a Tom. Je dois être là pour lui. Je suis là pour lui. Enfin j'espère. Ou non, je lui fais du mal à lui aussi. Je le sais. Je ne le mérite pas. Tout le monde devrait m'abandonner. Même Bill. Je suis sûr que je fais souffrir tout le monde. On devrait juste me laisser. Seul, peut-être que comme ça je ne ferai plus de mal à personne. Je sens les doigts de Tom essuyer mes larmes mais ça ne sert à rien mon Ange, je ne les commande pas. Elles coulent toutes seules.

"Tu veux que je fasse quoi Tom? Que je me laisse crever sans bouger dans un coin? Tu m'en voudrais aussi. Là je sais que tu m'en veux déjà. J'veux juste... Souffrir rien qu'un instant. Rien d'autre. Dans un sens, je me sens encore vivant quand je le fais. Je le lui dois bien..."

Oui à elle. Je lui avais promis qu'on se reverrait. On le voulait tellement. Mais ça ne se fera pas. Elle est partie et je ne la reverrai jamais. Je sais que là j'ai rompu ma promesse. Mais quand une telle douleur te submerge, tu te sens comme obligé de le faire. Tu n'as pas d'autres moyens au final de te calmer. Et je n'ai eu envie que de ça. Juste une fois. Une toute petite fois.

"Je ne te lâches pas mon Ange. Je suis toujours là. C'est vraiment rien tu sais. Juste quelques coupures qui vont guérir. Je n'ai pas fait ça pour en mourir. Je ne t'abandonnerai pas Tom. Je t'ai dis que je restais avec toi. C'est elle qui m'a abandonné et moi j'ai pas été capable de la protéger."

Et ça je m'en voudrait toute ma vie. Je ne l'ai pas abandonné. Je suis toujours à ses côtés. Je le serai encore longtemps, malheureusement pour lui. Dans la voiture, je ne mis donc pas longtemps à me rendre compte qu'il ne prenait pas la bonne direction. Je commence à trembler. Non je ne veux pas y aller. Ils vont m'enlever à lui. Ils vont me prendre pour un fou ou je ne sais quoi. Je suis sûr qu'ils vont me retirer à lui. Je continue de lui dire que je ne veux pas y aller alors qu'il s'arrête et qu'il ferme la voiture de l'intérieur. Je suis bloqué. De toute façon je suis totalement paralysé par ce qu'il me dit. Je suis comme choqué et je finis par fermer les yeux aussi forts que je peux en l'entendant. Je veux fuir la réalité. Je ne veux pas de tout ça.

"Ne crie pas Tommy... J'aime pas quand tu fais ça... Et je ne sais pas. Je veux qu'on aille voir ma sœur. Je veux la voir. Je veux qu'elle soit toujours en vie. Si on va là-bas, ils vont m'enlever à toi. Ils vont me séparer de toi et là j'pourrai pas. Je ne le supporterai pas. Toi aussi tu vas me laisser Tommy? Toi aussi tu vas m'abandonner?"

Après tout, je le mérite plus que de raison. J'ai baissé le visage et mes mains sont sur mes oreilles pour une nouvelle fois, me déconnecter de cette réalité si dégueulasse à mes yeux...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Ven 15 Mai 2009, 01:00

Il devrait me détester... Je ne savais pas pourquoi il était toujours près de moi alors que je n'étais qu'un abruti incapable de l'aider comme il le fallait... Je ne lui servais strictement à rien, j'étais là comme un con à le regarder souffrir sans savoir quoi faire pour lui venir en aide. Beaucoup m'aurait dit que de toute façon je ne pouvais rien faire, mais je ne voulais pas le croire... Il avait toujours été là quand ça n'allait pas, il avait toujours su quoi faire, trouver les mots pour que j'aille mieux... Je n'arrivais pas à le faire à mon tour et je me haïssais pour ça. Il aurait vraiment pu trouver mieux... J'avais l'impression qu'il perdait son temps à rester avec moi, je ne lui apportais tellement peu par rapport à ce que lui m'apportait. Je ne pourrais vraiment plus m'en sortir sans lui... J'aurais tellement aimé savoir quoi faire pour qu'il aille mieux, pour le voir sourire, pour l'entendre rire. J'étais vraiment inutile. Il méritait tellement mieux que moi... Quelqu'un qui serait là pour sècher ses larmes, pour réussir à les faire cesser... J'aimerai vraiment être parfait pour lui, qu'il puisse réellement se reposer sur moi... J'avais l'impression de lui en demander toujours trop... Là encore... Il venait de perdre sa soeur et c'était comme si je lui demandais de pas être triste et de faire comme s'il ne s'était rien passé. J'étais dégueulasse. Mes pensées me déboussolèrent totalement et la voix de mon Ange me fit sursauter. Je savais plus quoi penser, ni vraiment qui être d'ailleurs...

"J'veux juste que t'ailles bien... Non... Non j't'en veux pas... J'ai pas le droit de t'en vouloir. J'ai pas le droit..."

Je baissai les yeux et fixai le sol avec un intérêt plus qu'absent. Je m'en voulais, je ne savais pas comment il faisait pour ne pas me baffer, me dire de dégager... Comment est-ce qu'il faisait pour me supporter encore ? Ca faisait moins d'un an qu'on était ensemble, mais je craignais qu'il se lasse déjà, de mon égoïsme, de mon immaturité... De tout ce qui avait toujours fait parti de moi en fin de compte... Je crois qu'au final, je n'étais qu'un gamin balancé dans un monde trop grand pour lui... Je retrouvai avec lui l'amour et la tendresse qui me manquait depuis pas mal d'années sans forcément faire attention à ce que lui pouvait bien en penser... Peut-être qu'il en avait marre, qu'il voulait voir ou vivre d'autre chose... J'avais l'impression de le retenir prisonnier...

"Heureusement que t'es toujours là... Je t'aime Sam... J'aime pas quand tu souffres, quand tu vas pas bien... J'veux être à ta place, que tu continues à sourire. T'es tellement beau quand tu souris... J'suis désolé d'pas être à la hauteur, de pas savoir quoi faire pour que tu sois mieux. Pardon mon Ange, pardon."

Mes mots se noyaient dans mes larmes, je n'étais même pas certain qu'il comprenne tout ce que je dis. Ce n'était qu'une suite de sons brouillés et étouffés à moitié. Une fois arrêté, je commençai à paniquer. Dans quel état je l'avais mis ?! En plus de ne pas savoir l'aider, il fallait que je l'enfonce ! Je m'étais toujours su con mais jamais encore à ce point. Je restai un instant à le regarder sans bouger avant d'attraper doucement sa main et l'enlacer nos doigts, comme d'habitude. Je veux qu'il sache qu'il peut faire ce qu'il veut, ça ne changera rien pour moi, je serais toujours là près de lui au moins autant de temps qu'il le voudra, que je ne le lâcherai pas et que je continuerai à l'aimer comme un fou... Ca je savais vraiment le faire encore. Je l'aimais tellement... Que ça me tuait de voir et de savoir tout ça. J'avais un peu plus peur de le perdre à chaque fois, j'aurais tellement voulu être là et tout arrêter, le prendre contre moi et le consoler comme j'aurais pu mais l'empêcher de faire ça... Il ne l'avait que trop fait. J'voulais qu'il soit heureux finalement, rien de plus...

"Excuse moi, je crierai plus... Pardon. Mais si on y va pas, dis moi ce qu'on fait. Je ne peux pas te laisser comme ça. Je ne veux pas que ça s'aggrave. Ca l'est déjà assez comme ça. Et j'suis pas sûr d'être assez qualifié dans le rôle d'infirmière personnelle pour m'occuper de toi cette fois... Dis moi ce qu'on fait Sam... Non je te laisserai pas mon Ange, je te laisserai jamais. J'suis rien sans toi. Je t'aime trop pour t'abandonner. Vas falloir me supporter encore pas mal d'année. J'te laisserai pas."

En le voyant comme ça, mon coeur se serra et mes larmes reprirent doucement. Je finis par le prendre dans mes bras, timidement, comme si j'avais peur de le déranger, de le blesser.

"Je suis désolé... Je t'en prie... Pardonne moi."

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Sam 16 Mai 2009, 02:00

Je ne sais plus quoi faire. Je sais que je le déçois, que je le détruis en réagissant ainsi. Mais j'en ai besoin. Aujourd'hui, ma soeur vient de m'abandonner. Elle m'a laissée. Et maintenant la seule personne que je devrais aimer plus que tout se trouve à mes côtés. Je devrai le rendre heureux plutôt que de le blesser en réagissant ainsi. Mais je n'ai pas pu m'en empêcher. Ça fait tellement mal de ressentir ça. C'est juste horrible. Je ne veux pas lui faire de mal, pas à Tom. Il ne le mérite pas. Et puis je l'ai assez fait souffrir comme ça. Avec ma tentative de suicide et toutes mes conneries. De toute façon il n'y a que moi qui le fais souffrir je le sais. Je ne sais faire que ça autour de moi. Je suis juste un sale égoïste. Je n'ai même pas pensé au fait que Tom puisse me voir dans cet état. Je n'ai pensé qu'à moi comme d'habitude. Je suis vraiment pitoyable. Il ne devrait pas ressentir tout ça pour moi à part du dégoût et de la pitié. Oui je suis pitoyable, je le sais. En l'entendant je ne réponds rien, si il a le droit de m'en vouloir, plus que jamais d'ailleurs. Il devrait m'en vouloir pour tout ce que je lui fais subir depuis des mois, depuis qu'on est ensembles. Il devrait vraiment m'en vouloir et me laisser dans cet état sans se retourner. Ça serait tellement mieux pour toi Tom. Il serait temps que tu te rendes compte à quel point je suis ignoble. Je ne suis mais vraiment pas fréquentable. En le voyant baisser le visage, je le lui relève doucement. Et là je vois enfin ses larmes. Je le vois enfin pleurer. Non, un Ange ça ne devrait pas pleurer. Pas lui. Je pose mes mains sur ses joues et je viens embrasser sa peau. Je ne fais que lécher ses larmes, laissant un arrière-goût salé dans ma bouche. Je m'écarte doucement et je reste le fixer. Je ne veux pas qu'il pense que j'en ai marre de lui ou d'autre trucs. J'en n'aurai jamais marre de lui. Tom est mon tout. Et sans lui je ne suis rien. Je remarque alors un peu de sang sur sa peau et je l'essuie avec une serviette que je finis par laisser tomber alors qu'elle s'imbibe totalement de mon sang. Je n'en ai que faire au final.

"Tu ne seras jamais à ma place pour ça. Je ne le permettrai pas Tom. Je t'aime tellement que te voir pleurer par ma faute me prouve à quel point je suis dégueulasse. Tu es parfait Tom. Regardes, tu es à mes côtés, ça veut tout dire pour moi. Tu es là et ça me suffit..."

J'ai doucement murmuré ces quelques mots à son oreille avant de m'écarter doucement de lui. Alors que Tom s'était arrêté, je garde le visage baissé et mes mains sur mes oreilles, me refusant de l'entendre crier à nouveau. Je me mets même à chanter une comptine que je chantais à ma soeur quand elle était petite pour s'endormir. Elle me manque tellement, j'en suffoquerai presque. Je garde les yeux fermés espérant tout simplement sentir la main de ma soeur sur mon épaule pour me dire qu'elle est là. Mais rien n'arrive. J'entends alors faiblement la voix de Tom qui me ramène à la raison.

"Je ne sais pas ce qu'on fait Tom. Si on va là-bas peut-être qu'ils me soigneront mais ils m'enlèveront à toi. J'veux pas ça. J'veux pas... J'veux qu'on aille voir ma soeur, je veux la prendre dans mes bras et la faire rire et sourire. J'veux pas qu'elle soit morte Tommy. J'veux pas qu'elle..."

Je n'arrive même plus à dire quoi que ce soit. Je ne sais même pas pourquoi j'ai ressorti le nom de Tom. Je ne sais plus rien. Je suis plus que perdu. Je secoue légèrement la tête, les yeux toujours fermés quand je sens les bras de Tom m'entourer. Je ne bouge pas, totalement paralysé. J'aimerai le serrer tout contre moi mais j'en suis incapable. Je n'arrive plus à rien.

"T'as pas à te faire pardonner mon Ange. Mais ils vont m'enlever à toi... J'sais pas quoi faire. Pardon d'être aussi stupide..."

Voilà, c'est exactement ça. Je suis stupide. Je ne fais que faire du mal partout autour de moi.

"Emmène-moi où tu veux..."

De toute façon il n'y a que lui que je suivrai n'importe où...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Dim 17 Mai 2009, 01:11

Je crois que je ne serais jamais le mari parfait que j'aurai aimé être pour lui, pourtant lui l'était. Il était ce qui m'était arrivé de mieux durant les dix-neuf dernières années de ma vie. Je l'aimais tellement... Mais je ne devais probablement pas savoir le lui montrer comme je le devrais. Il était tout pour moi, le monde entier pourrait s'écrouler que son sourire suffirait à me le faire zappé. Voir ses larmes me transperçaient le coeur. Il devait rire, sourire, courir partout à la recherche de je sais pas quoi, râler parce que j'rangeais rien, mais pas pleurer, pas se faire du mal comme il l'avait fait, pas être malheureux comme c'était le cas maintenant... Il méritait la meilleure des vies possibles, un Ange, on doit tout faire pour le rendre heureux mais j'avais l'impression d'avoir échoué dans ma "mission". Je le laissai totalement faire quand il commença à embrasser ma peau là où coulaient mes larmes, ça ne les fit pas cesser pour autant mais ce contact rassurait. Je fermai les yeux pour en profiter un maximum. Machinalement, mes lèvres se mirent à chercher les siennes, qu'elles n'eurent aucun mal à trouver d'ailleurs. Mes doigts se resserrèrent d'un coup sur son tee-shirt comme pour le retenir quand je le sentis s'écarter mais je lâchai finalement prise rapidement, je n'aimais pas cette impression de le forcer à rester près de moi. Je profitai de chaque contact, de chaque seconde où sa peau touchait la mienne. J'avais peur que ce soit la dernière fois, qu'il finisse par s'échapper, par m'échapper. Mon regard devait probablement le crier haut et fort à qui voulait l'entendre d'ailleurs. Je secouai légèrement la tête en l'entendant et me blottis contre lui de plus belle, mes mains retrouvant d'elles-même sur tee-shirt qu'elles se firent une joie d'agripper.

"J'veux pas que t'ailles mal... Je veux pas... Tu mérites pas tout ça ! Tu dois avoir la vie la plus belle possible... C'est injuste... Dis pas que t'es dégueulasse, c'est pas vrai mon Ange, c'est pas vrai ! T'es le gars le plus adorable que j'ai jamais rencontré. C'est normal que je sois là, je t'aime, t'es tout pour moi Sam, j'peux pas vivre sans toi. C'est rien ça, c'est juste normal..."

Mes larmes reprirent de plus belle alors qu'il tentait de s'éloigner de nouveau, cette fois-ci, malgré moi, je ne voulais pas le lâcher. Je le voyais déjà partir et m'abandonner là, partant faire sa vie ailleurs, sans même chercher à sauver ce qu'on avait vécu jusque là. Je finis tout de même par lâcher prise, un peu à contre coeur mais un retour de conscience me faisant réaliser que malgré tout, je n'avais pas à le retenir prisonnier, qu'il était et serait toujours libre de faire ce que bon lui semblait. Une fois arrêté, je ne pouvais pas détacher mon regard de son visage baissé, sa voix s'éleva doucement dans la voiture, couvrant tout autre bruit à mes oreilles. Je ne savais pas bien ce qu'il chantait, je ne comprenais pas tout non plus, mais en l'entendant, un frisson me glaça désagréablement la colonne vertébrale. Je ne remarquai même pas qu'il avait arrêté de chanter, je m'en apperçus seulement quand sa voix me parut plus claire, avec un sens que je comprenais sous ses mots.

"Ils t'enlèveraient pas à moi mon Ange, j'les laisserai jamais faire ça. Mais d'accord, on y va pas si tu veux pas. Calme toi, on y va pas. Je sais tout ça mon Ange, je sais bien..."

Encore une fois je lâchai l'affaire de peur qu'il m'en veuille, ou peut-être qu'il dise vrai aussi mais je n'avais absolument aucune idée de ce qu'on pouvait faire à la place. En tout cas, je n'avais pas le droit de le laisser comme ça. Il avait l'air si fragile... J'avais envie de le protéger, d'empêcher le monde entier de lui faire du mal. Je voulais pas qu'on lui fasse quoi que ce soit, je voulais qu'on le laisse tranquille. Je ne savais absolument pas quoi dire pour le rassurer. Mes doigts allèrent se perdre dans ses cheveux qu'ils caressaient tendrement, amoureusement. Je n'avais jamais aimé quelqu'un plus que lui, et je savais que ce serait le seul que je pourrais aimer comme ça. Le voir dans un tel état m'achevait lentement, douloureusement.

"T'es pas stupide mon Ange, t'es loin de l'être, je te le promet. Ils t'enlèveront pas à moi, t'en fais pas. T'as rien à craindre, on y va pas... Je t'aime Sam."

Je finis par déposer un léger baiser sur ses lèvres. Je ne voulais pas le brusquer ou je ne sais pas trop quoi. Je restai encore quelques secondes collé à lui comme ça avant de remettre le contact et de faire demi-tour.

"On rentre... On va désinfecter tout ça et... On verra... J'ai pas envie de te forcer à quoi que ce soit. Mais j'veux pas que tu restes comme ça mon Ange... J'veux pas."

Je lui lançai un bref regard amoureusement inquiet avant de refixer la route, voyant le ramener en un seul morceau. Je m'en voulais déjà de ne pas l'emmener à l'hôpital mais il me faisait confiance et je n'avais pas envie de le trahir. Et je ne voulais pas prendre de risque qu'ils le gardent, il était assez resté entre ces murs blancs la dernière fois.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Dim 17 Mai 2009, 11:29

Je n'en peux vraiment plus de le rendre comme ça. Je le plains. Je ne comprends pas comment il fait pour rester à mes côtés,pour m'aimer autant après tout ce que je lui fais penser. Je n'ai même pas à le regarder pour savoir qu'il se sent mal et qu'il se pose énormément de questions. Il doit se dire qu'il ne joue pas bien son rôle. Alors que c'est totalement faux. Il est le seul à me faire sourire comme ça. Il est le seul à me rassurer comme ça. Il est le seul à me faire ressentir autant d'amour pour quelqu'un. C'est juste indescriptible tout le bien qu'il peut me faire. Je n'ai aucun mot pour décrire le bonheur que je vis depuis que je l'ai rencontré. Tom est tout pour moi. Alors savoir qu'il pense tout ça de lui me rend détestable. Je ne suis même pas capable de l'aider, de lui dire que tout ça n'est pas vrai. Aucun son ne sort de ma bouche. Je suis juste totalement pitoyable. Je ne suis rien à l'instant. Absolument rien. Je participe légèrement au baiser qu'il me donne. Je crois qu'on a vraiment besoin de ce contact pour se prouver que nous sommes là l'un pour l'autre. On s'aime tellement... Je ne supporte pas le voir pleurer par ma faute. Ne pleure pas mon Ange, je le fais déjà suffisamment pour nous deux. Alors que je m'écarte légèrement de lui, je capte ce regard si intense, si profond, si triste. Non Tom, je ne te laisserai jamais. Je te l'ai promis et je tiendrai ma promesse. Je t'aime trop pour te laisser. Je le sens revenir tout contre moi. Je n'ose même pas le serrer contre moi. Déjà il aurait du sang partout, ensuite je ne le mérite pas. Je ne mérite pas de l'avoir dans mes bras alors que je lui fais subir tout ça. Comme si j'en avais pas assez fait avec ma tentative de suicide. Je le rends malheureux.. Voilà c'est ça en fait, je le rends malheureux. Tom mériterait quelqu'un de tellement mieux que moi. Quand je l'entends parler, je ne réponds rien. Si je suis dégueulasse, je ne pense qu'à moi et ma souffrance et je ne suis même pas capable de penser un minimum à ce que Tom vit en me voyant faire ça. Je suis juste horrible. Lui trouve ça normal d'être à mes côtés alors que beaucoup d'autres m'auraient tout simplement abandonné.
Je ne sais même pas pourquoi je me suis mis à chanter ça. Cette chanson voulait tellement dire pour ma sœur et moi. J'étais le seul capable de la faire s'endormir rapidement quand elle avait fait un cauchemar. Et là, ça ne servira plus à rien que je la chante. Plus personne n'a besoin de cette chanson. Je ne dis toujours rien en l'entendant me répondre. Je sais que lui ne les laissera pas me séparer de lui mais j'ai tout de même peur. Je sais déjà ce qui suivra après qu'on m'aie soigné, ça sera des visites chez le psy et d'autres conneries du genre et je ne veux pas. Je ferme lentement les yeux en sentant les doigts de Tom dans mes cheveux. Il a le don de ma calmer à une vitesse affolante par un simple contact.


"Moi aussi je t'aime Tommy. Tellement. Il n'y a que toi et il n'y aura toujours que toi."

Je profite du contact de ses lèvres avec les miennes. Voilà, il n'y que ça que je veux tout le temps. Être avec lui, le rendre heureux. Mais même ça j'en suis incapable. Je le sens alors se détacher de moi et remettre le contact de la voiture. Il va m'écouter, il va faire ce que je demande, comme toujours. Et comme toujours je culpabilise de tout ça parce-qu'il va encore s'inquiéter pour moi. Je pose ma tête contre la vitre de mon côté et je reste fixer le paysage qui défile devant mes yeux d'un air absent. Je sais déjà ce que je dois lui dire si je veux qu'il s'inquiète moins. Il n'y a qu'un endroit pour ça. Je soupire légèrement alors que je fixe toujours ce qui défile devant moi.

"Emmène-moi là-bas Tommy. Si tu veux être rassuré sur mon état, il n'y que là-bas que tu le seras. Moi je veux pas te voir aussi mal par ma faute. Alors si tu peux être rassuré là-bas, emmène-moi..."

J'espère juste qu'il y restera avec moi. Mes larmes continuent de couler sur mes joues. C'est juste affreux de ressentir autant de choses en aussi peu de temps...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mar 19 Mai 2009, 16:54

Je pensais qu'on était heureux dans notre vie, qu'on avait finalement ce qu'on voulait mais les jours qui passaient et tout le sang avaient coulé me laissaient penser et plus que croire le contraire. J'avais dû être sacrément égoïste pour ne pas remarquer plutôt qu'il n'allait pas si bien que je l'imaginais. J'avais probablement dû vivre un peu trop longtemps dans mon monde rose et compagnie pour me rendre compte de quoi que ce soit d'autre que l'amour que je pouvais bien lui porter. Pourtant les engueulades devaient être autant d'appels au secours que je n'avais pas su déchiffrer comme je l'aurais dû. Plus mes pensées venaient torturer mon esprit destabilisé plus les rêves de la vie parfaite qu'on aurait dû avoir se brisaient un peu plus. J'avais peur qu'il ne finisse par en rester que de vagues souvenirs de bonheur et de baisers. Je n'avais pas le droit de lui faire ça. Il fallait que je me reprenne maintenant et que je fasse tout mon possible pour reprendre mes erreurs et lui donner enfin la vie qu'il méritait. Mais je ne voyais pas bien où est-ce que ça avait merdé... On s'était toujours beaucoup engueulé, notre histoire avait elle-même débuter sur une sorte de légère brouille, mais pourtant quand je repensais à ce qu'on avait vécu, tout avait l'air d'aller bien. Bien sûr il y avait eu quelques coups durs mais on s'en était toujours sorti, et j'avais l'impression qu'on était un peu plus soudés et amoureux à chaque fois... Mais peut-être que ce n'était qu'une impression... Et si je ne savais plus distinguer mon imaginaire de la réalité ? Je reviens rapidement à moi en le sentant participer au baiser. Je ne comprenais pas comme j'avais pu la laisser en arriver là sans rien faire. Moi qui pensait qu'il m'avait totalement fait changer, je commençais à me demander si c'était dans le bon sens... Jamais ça ne serait arrivé avant... J'étais sûrement trop distant pour entrer dans une espèce d'habitude et je remarquais le moindre changement tant je n'étais pas là souvent... Et pourtant je n'arrivais pas à m'en vouloir réellement de ne plus être si distant avec lui que j'avais pu l'être avec les autres, je lui appartenais totalement et c'était bien la première fois que ça arrivait... Il y aurait encore un an à peu près je me serais enfuit en le voyant comme ça, j'aurais probablement eu trop peur d'avoir à prendre réellement soin de lui et d'être présent pour oser rester à ses côtés mais là la simple idée de le laisser en plan maintenant me donnait la nausée, j'en étais bien incapable, trop amoureux pour ça. Un Ange ça doit pas être dans cet état là... Je relevai doucement la tête et déposai plusieurs baisers sur ses lèvres.
Je savais bien que ça ne s'arrêterait pas à une vague visite de contrôle par semaine histoire d'être sûr que ça ne s'infecte pas et je ne voulais pas lui faire subir ça. Je me doutais facilement qu'il en avait déjà eu assez avec la dernière fois, et je n'avais pas envie de le voir aussi mal que ça avait pu être le cas. S'il devait aller voir un psy ou autre truc du genre, je ne voulais pas qu'on l'y force même si je craignais qu'il n'y aille pas de lui même. Je souris doucement, amoureux et rassuré, en le sentant se calmer. Je ne supporte pas de le voir comme ça. Je l'aime tellement. Jamais personne n'a compté autant que lui dans ma vie. Je le sais et ça ne me gêne absolument pas.


"J'en doute pas mon Ange. J'en doute pas..." soufflais-je tout doucement.

C'était vrai. Je ne m'étais jamais posé la moindre question sur le sujet, ses caresses, ses baisers, son regard, tout en lui me le prouvant assez souvent. Il ne peut pas s'imaginer à quel point ce que je vis avec lui tire du paradis. Ma main s'égarait de temps en temps du levier de vitesse pour lui caresser la cuisse, une façon rassurante de me prouver qu'il était bien là. Je ne sais pas si un jour j'aurais le courage de faire ce que je pense qu'il faut et non ce qu'il veut... Mais le voir dans cet état me fait vite oublier ce que je peux bien penser, je ne veux pas aggraver les choses. Dans un autre contexte peut-être, mais pas en voyant ses larmes couler. Je ne veux pas l'y emmener alors qu'il en a tant horreur... On verra ça plus tard, quand il se sera calmé. En l'entendant, je secouai légèrement la tête.


"Non. Je t'y emmènerai pas juste parce que je veux être rassuré. Je sais que t'as horreur de hôpitaux, tout comme je sais que si jamais il te laisse rentrer ce soir, ce sera pas sans rien et que tu devras te taper des visites interminables chez le psy et tout ce qui s'en suit... Et je n'ai vraiment pas envie de t'imposer ça."

J'étais vraiment con. J'aurais eu toutes les raisons de faire demi-tour une nouvelle fois puisqu'il était d'accord... Mais c'était plus fort que moi, je savais que c'était pour me faire plaisir et je ne voulais pas qu'il le fasse juste pour ça. Je voulais qu'il se rende compte que c'était pour lui et non pour moi qu'il devrait y aller, mais j'avais bien peur que ce soit perdu d'avance...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mar 19 Mai 2009, 23:05

Je suis tout simplement stupide, il n'y a vraiment pas d'autres mots. Je ne sais faire que du mal autour de moi. Peut-être qu'en fait, ma sœur était mieux sans moi. Oui ça doit être ça. Tout le monde serait mieux sans moi. Je devrai vraiment disparaitre de leur vie. Je ne fais que les blesser. Je suis insupportable. Dans les relations il n'y a que moi qui foire absolument tout. Je suis juste totalement stupide, dégueulasse, égoïste. Je suis un pauvre petit garçon qui ne sait faire que du mal autour de lui. Je ne suis rien d'autre que ça et je l'imprime enfin. Je ne comprends même pas comment Tom peut toujours être à mes côtés. Lui m'apporte énormément de bonheur mais moi, qu'est-ce que je fais pour lui? Rien. La preuve en est encore aujourd'hui. Je le fais souffrir alors que je devrais être le seul à avoir mal. Mais non, il faut qu'il souffre aussi. J'aurai dû m'enfermer dans la salle de bain et cacher mon bras après avoir tout désinfecté. J'aurai fait en sorte qu'il ne voit rien, prétextant avoir froid et ne voulant pas quitter un pull même pour dormir ou alors je serai allé me coucher dans le noir. J'aurai trouvé une solution mais non j'ai joué au con en laissant la porte de la salle de bain ouverte. Et il m'a vu. Putain qu'es-ce que je m'en veux. Lui m'apporte tellement et moi rien. Pour ce qui est de l'hôpital, j'ai plus peur de ce qu'il y aura après que ce qu'on me fera quand j'y serai. Me désinfecter le bras, pas de problèmes. Je suis sûr que j'ai besoin de quelques points de suture vu les entailles que j'ai au bras. Mais je ne veux pas qu'on me garde en observation ou qu'on m'oblige à voir un psy. Je vais bien. Je ne veux pas qu'on me prenne pour un fou ou qu'on me dise que j'ai des problèmes. Je ne veux pas de tout ça. Je sais que Tom serait beaucoup plus rassuré en m'emmenant là-bas. Je sais qu'il le fait pour moi mais si ça ne tenait qu'à moi, je laisserai mon bras dans cet état. Je sens pourtant mes forces me quitter peu à peu en même temps que le sang glisse le long de ma peau. C'est pour ça que je me résigne à ce qu'il m'y emmène. Je ne veux pas qu'il s'inquiète pour moi. Je ne le mérite mais vraiment pas. Je soupire légèrement en l'entendant. Je crois que je suis ressorti de mon euphorie, pour le moment en tout cas. Je suis trop faible pour être euphorique.

"Tom emmène-moi là-bas. Je ne mérite pas que tu t'inquiètes pour moi. Je ne veux pas que tu souffres à cause de moi alors que je suis le seul fautif de mon état. Je suis juste totalement stupide. Je n'ai pensé qu'à moi sur ce coup. Pardon d'être égoïste. Mais si je dois aller là-bas pour que tu sois rassuré, j'irai."

Je regarde enfin mon bras. Les coupures y sont tout simplement horribles. Je pose doucement mon bras sur mes jambes, en évidence pour que Tom voit les dégâts.

"Et je ne crois pas qu'on arrivera à arrêter ce que j'ai fait seul..."

Et ça je le sais plus que bien. Je n'y suis pas allé de main morte. Je sais aussi que si je reste trop longtemps comme ça, il ne me faudra que quelques minutes pour m'évanouir. Je l'aurai bien mérité de toute façon. Je repose mon regard sur le paysage par la vitre. Mon regard se fait à nouveau vide. Ce que je suis. Je suis vide de tout. J'ai l'impression de ne plus rien ressentir.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Lun 25 Mai 2009, 13:57

Je ne comprenais pas. Il devait y avoir beaucoup de choses qui m'échappaient, de quoi faire des liens entre tout ce qu'il se passait, tout ce qu'il m'avait dit... La seule chose que je voyais, que je savais, c'était qu'il n'allait pas bien et rien que ça, que ce soit physique ou mental, m'effrayait plus que n'importe quoi d'autre. Un Ange aussi adorable et parfait que lui devait aller bien... Je n'avais probablement jamais autant eu envie de le protéger depuis qu'on était ensemble. Empêcher tout le monde de lui faire du mal, de le blesser... Qu'on s'en prenne à moi s'il fallait mais qu'on le laisse tranquille, lui. On avait pas le droit de s'en prendre à un Ange, c'était dégueulasse. Il n'avait rien fait, il ne méritait pas tout ce qui se passait. Il était toujours là dès qu'il y avait un problème, toujours prêt à aider ou à écouter n'importe qui. C'était pas logique... Pourquoi lui ? Je me fichais pas mal de souffrir, c'était pas important ça, je m'en remettrai, et je n'étais probablement plus à une fois près mais je ne voulais pas que ce soit son cas, je ne le supportais pas. Je n'arrivais pas à me dire que même pour lui c'était normal que la vie ne soit pas que rose. Si seulement j'avais pu le garder sur notre petit nuage des premiers jours... Sa voix me ramena à une bien triste réalité, je l'écoutais sagement, sans un mot, fixant la route sans oser regarder autre chose mais ses mots me paraissaient loin et pour beaucoup insensés. C'était normal que je m'inquiète pour lui. Je l'aimais. Je n'avais plus d'yeux que pour lui... Je m'inquiétais peut-être un peu trop tout le temps, mais je voulais le voir heureux, rien de plus, et chaque fois que j'avais l'impression que ce n'était pas le cas je ne pouvais pas faire autrement. Je ne relevais pas le fait qu'il se dise stupide, il devait savoir ce que j'en pensais vu le nombre incalculable de fois où je lui avais dit le contraire, sans parler de son "égoïsme".

"Arrête un peu de dire des bêtises mon Ange."

Ma voix n'avait été qu'un murmure, comme pour ne pas le déranger. Quand il bougea, je ne pus m'empêcher de regarder pourquoi mais je détournai rapidement les yeux, le coeur battant plus vite que jamais, mes mains se crispant violemment sur le volant qu'elles tenaient. Je finis par hocher la tête, doucement, presque timidement.

"Oui... Je... D'accord... On y va."

Je ne mis pas longtemps à faire demi-tour dans un concert de klaxons, n'attendant pas forcément que la loi me l'y autorise, au diable le code de la route pour une fois... Enfin une... Bref. Je faisais à peine gaffe à ce qu'il se passait autour de moi, je voulais juste qu'on arrive au plus vite, qu'on en finisse avec tout ça... J'avais peur de ce qu'on pourrait le "forcer" à faire une fois là bas mais m'efforçais comme je pouvais de ne pas y penser. En quelques minutes à peine, nous étions arrivés, j'aurais été incapable de dire comment on avait pu faire, mais ce n'était finalement pas si important. Je sortis rapidement et allai lui ouvrir, les jambes tremblantes...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Lun 25 Mai 2009, 20:35

Je ne rajoute rien. Je crois qu'en voyant mon bras il a compris qu'il ne pourrait pas me soigner à la maison. J'ai deux ou trois coupures trop profondes. Je soupire de soulagement en l'entendant dire qu'il voulait bien y aller. Non je ne suis pas soulagé pour moi mais pour lui. Il ira mieux si je vais là-bas. Il verra qu'on s'occupe de moi et qu'on me soigne. Mon regard est juste vide. Je reste fixer un point dehors sans vraiment y faire attention. Je me sens assez faible mais ça doit être avec tout le sang que j'ai perdu. Je sens alors la voiture s'arrêter. On doit être arrivés. Oui c'est ça, on est arrivés. Je vois ce bâtiment blanc qui me donne envie de vomir. Je ne vois même pas Tom descendre de la voiture. Je sursaute en le voyant devant moi alors qu'il ouvre la portière. Je pose mon regard sur lui. Je prends une grande respiration et je finis par me lever et sortir de la voiture. Je suis déjà désolé de tout le sang que j'ai dû laisser à l'intérieur. Je me retrouve juste devant Tom. Je vois qu'il est mal. Il y a de quoi. Je souris légèrement.

"Arrêtes de t'en faire Tommy... Et puis, peut-être que je la verrai comme ça. Oui peut-être que je la verrai..."

Toujours dans mon monde. Et je ne veux pas en sortir. Je veux juste me dire qu'elle est toujours vivante, que je la verrai souriante et courant vers moi en criant un "Sammy tu es rentré! Tu m'as manqué!" Je veux tout ça. Je sais que je n'y aurai plus le droit mais je le veux. Je continue donc de marcher jusqu'aux urgences. A peine arrivé, je m'assois sur un siège, me sentant trop faible pour continuer. Tom a dû me suivre. Enfin, je pense. A peine arrivé que plusieurs membres du service hospitalier se précipitent sur moi. Ils me posent plein de question mais je ne fais que leur demander où se trouve ma sœur. Je veux juste savoir où elle est. Ils m'aident à me lever et m'entrainent vers une des salles. Je me débats mais ils m'entrainent plus loin quand même. De toute façon je ne peux pas continuer à me débattre, je suis trop faible, j'ai perdu trop de sang. Je jette un regard désespéré vers Tom, j'ai l'impression qu'il m'abandonne, qu'il ne vient pas avec moi. Je me mets à pleurer et mes larmes brouillent ma vue. Je m'abandonne totalement à ces gens que je ne connais pas. Ils m'entraient dans une salle et m'allonge sur un lit. Ils se mettent à s'occuper de mon bras, je ne sens plus rien. J'ai juste l'impression que Tom m'a abandonné. Comme ma sœur. Je dois l'avoir mérité.

"Tom... J'veux voir Tom..."

Je n'ai que ces mots à la bouche, dans de doux murmures. Je ne sais même pas ce qu'on me fait et je m'en fiche.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Lun 25 Mai 2009, 21:38

J'essayais de ne pas penser à ce qui allait se passer, à où je l'emmenais. Je ne pouvais pas m'empêcher de m'en vouloir. Je savais à quel point il avait horreur de cet endroit et comme un con, je l'y conduisais. Mais je n'avais probablement pas d'autre choix si je voulais qu'on vive encore les belles années qu'il nous restait. J'osais à peine le regarder, pourtant, comme pour vérifier qu'il est encore bien conscient, je lui lançai des brefs regards inquiets avant de me "reconcentrer" sur la route. Une fois arrivés, je préférai fixer le sol plus que le bâtiment qui se dressait devant nous. Un sourire tristement amusé étira mes lèvres en le voyant sursauter alors que j'ouvrais la portière. Il ne peut pas savoir à quel point je me fiche de l'état de la voiture, tant que lui va "bien". Je déposai un léger baiser sur ses lèvres quand il fut debout devant moi. Je soupirai légèrement en l'entendant, je ne voulais pas le détruire encore un peu d'avantage mais je n'étais pas certain que le laisser dans son monde était une très bonne chose.

"Tant que j'serais certain qu'tu sois pas hors de danger je pourrais pas m'inquiéter mon Ange."

Je le vis partir vers l'entrée alors que je m'occupais de fermer la voiture. Je restais quelques secondes à le regarder de loin. Un sourire amoureux se dessina alors que je pensais une fois de plus qu'il était vraiment magnifique. Je finis par le suivre mais il entra avant moi. Je ne mis pas longtemps à entrer derrière lui mais des gars de l'hosto l'avaient déjà attrapé. Mon coeur se stoppa en voyant le regard qu'il me jeta et le suivis. Peu avant la salle où ils l'avaient fait entrer, une infirmière me bloqua le passage. Après quelques minutes à parler, ou plutôt gueuler et chialer de plus belle, oui les nerfs devaient finalement lâcher, elle finit par m'autoriser à passer non sans râlements et recommandations que je ne pris pas la peine d'écouter. La seule chose qui m'importe c'est de le retrouver, le reste j'm'en fous. Devant la porte, j'hésitai un instant avant de rentrer sans un bruit. Il y a du bruit pas beaucoup mais assez pour "couvrir" les murmures de mon Ange, mais j'ai l'impression de n'entendre que lui. L'un des gars qui l'ont amené jusqu'ici me lança un regard surpris mais ne dit rien et continua son boulot pendant que je faisais le tour du lit pour aller attraper l'autre main de Sam.

"J'suis là mon Ange..." soufflais-je doucement.

Je ne voulais pas regarder ce qu'on lui faisait, je préférai fixer la main de mon androgyne avec un sourire triste, amoureux mais rassuré, la caressant du bout des doigts.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mar 26 Mai 2009, 20:09

Je n'ai rien répondu à sa phrase. Pour quoi faire en même temps? Je suis hors de danger, il est là, ça me suffit amplement. Il n'a plus à s'inquiéter je suis arrivé là où on me soignera. Enfin je crois. Je veux surtout voir ma sœur, elle ne doit pas être loin non? Je veux la voir. Je veux lui présenter Tom. Elle sera contente d'avoir un autre grand frère, j'en suis sûr. Elle restera accrochée à mes jambes avant de lui sauter dans les bras. Elle l'aimera autant que je l'aime. Je veux qu'il la rencontre. Elle est la deuxième personne la plus importante dans ma vie. Je ne veux pas qu'elle... Toujours est-il que je suis emmené par ces infirmiers et je ne vois plus Tom. Mon seul repère. La seule personne qui me retient ici, dans cette vie. Je me laisse faire, me faisant violence pour ne pas m'enfuir. Je lui ai promis de me faire soigner alors je le ferai. Je reste donc fixer par la fenêtre pendant qu'on s'occupe de mon bras. Je ne sais même pas ce qu'ils font. je suis sûr qu'ils parlent de moi en tant que suicidaire, qu'ils sont déjà en train de me juger par le geste que j'ai fait. Je ne supporterai pas ça longtemps. Je continue juste de murmurer des 'je veux voir Tom', il n'y a que lui qui me permettra de résister à tout ça. Je sais qu'avec lui je suis plus fort. A un moment je prends peur et je regarde partout autour de moi d'un air affolé. Et s'il m'avait abandonné? Et si maintenant qu'il m'a amené ici il s'est dit qu'il s'était enfin débarrassé de moi? Je commence à me débattre et on me maitrise. Je me remets à pleurer. Putain j'veux partir. Laissez-moi! Lâchez-moi! Je ne suis même pas capable de crier, je n'en ai plus la force. Je sens alors qu'on saisit ma main et je finis par poser mon regard sur Tom, me calmant instantanément. Il est là. il est resté finalement.

"T'es là... Tu m'as pas laissé..."

Encore et toujours des murmures. Je me tourne un instant vers ceux qui s'occupent de moi.

"Ma sœur? Elle est où?"

Ils ont l'air surpris et restent me fixer tout en continuant. Moi je regarde autour de moi tout en essayant de retirer mon bras d'entre leurs mains. Je les entends vaguement demander à Tom pourquoi je demande ça. Ils veulent en savoir plus sur moi mais je m'en fous, je suis déjà ailleurs, je la recherche elle, ma sœur. Triste spectacle que je dois donner...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mer 27 Mai 2009, 13:22

Je ne savais pas combien de temps j'étais resté loin de lui mais les secondes n'avaient plus dû s'écouler normalement. Quand mon regard put enfin se reposer sur lui, j'avais l'impression que ça faisait une éternité qu'il n'avait plus été à mes côtés. Je revoyais sans cesse le regard qu'il m'avait lancé quand ils l'avaient attrapé, je m'en voulais de l'avoir emmené ici... J'aurais jamais dû mais j'voulais pas qu'il lui arrive quelque chose. J'étais perdu. Mais ça, c'était pas très utile de lui montrer, il fallait que je sois là, assez fort pour nous deux peut-être même dans ces moments-là et non pas à paniquer comme un con dans mon coin... J'avais déjà du mal à être fort d'habitude... Je ne pus m'empêcher de sourire légèrement en voyant son regard se poser sur moi, en sentant qu'il se calmait. Mon autre main alla essuyer tendrement ses joues avant de se perdre dans ses cheveux. Je me lassais pas de le toucher, encore et toujours, il était bien là, il ne lui était rien arrivé. Ce qu'il dit me fit sourire un peu plus alors que je secouai légèrement la tête.

"Pourquoi je t'aurais laissé ? Tu crois quand même pas que ça aurait été si facile de te débarrasser de moi, si ? J'te laisserai jamais mon Ange."

Mes doigts se resserrèrent machinalement sur sa main en entendant la suite. Je ne disais rien, je m'étais retrouvé bêtement à espérer qu'il aurait fini par réaliser mais finalement non. La chute était rude. Comment allais-je lui expliquer qu'il ne la reverrait jamais ?

"Laisse toi faire, s'il te plait." soufflais-je presque sans un bruit en le voyant essayer de retirer son bras.

Je leur lançai un vague regard quand ils me demandèrent pourquoi il demandait ça. Je n'avais rien à leur dire. C'était sa vie et je n'étais pas là pour la balancer à qui voulait l'entendre. Sam était grand, s'il avait quelque chose à dire, il le ferait seul. Ils pouvaient toujours essayer ils n'obtiendraient rien de moi... De toutes façons, à quoi ça leur servirait ? Je reportai mon attention sur mon Ange, bien plus important et interessant pour moi, cherchant sans un mot un moyen de lui faire comprendre sans le détruire un peu plus... Et autant dire que je voyais déjà la catastrophe arriver...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Mer 27 Mai 2009, 22:09

Ailleurs. Oui c'est ça. Voilà où je suis à l'heure qu'il est. Mon esprit vogue totalement ailleurs. Parfois je dois reprendre conscience de ce qu'on me fait mais sinon, je suis parti dans mon monde. Monde qui est loin d'être si bien que ça mais où j'aime bien me retrouver. Là au moins je me cache la vérité. Là au moins je suis sûr qu'il ne m'arrivera rien de grave ou de triste. Là au moins je sais que je ne pleurerai pas et qu'il y a toujours de l'espoir. Mais je suis brutalement ramené à la réalité lorsque j'entends une voix ou que je le vois lui. Tom. il est toujours là. Il ne me laisse pas lui au moins. Pas comme tous ces autres gens qui m'abandonnent lâchement. Lui au moins reste à mes côtés et m'aime sincèrement. Je ne serai braiment plus rien sans lui. Heureusement qu'il est là, sinon je ne survivrai pas. Je reste le fixer alors qu'il est à côté de moi même si mon regard est légèrement absent. J'ai l'impression de retourner dans mon monde, là où je suis si bien et où rien ne peut m'atteindre. Je l'écoute sagement pendant que je sens les autres s'occuper de mon bras. Je suis rassuré à l'entente de ses mots. Je pourrai presque en être totalement heureux. Je cherche toujours ma sœur du regard partout autour de moi. Elle devrait pourtant être ici, je le sens. Elle devrait être près de moi. Je remarque alors que les infirmiers ne sont même pas capable de me répondre. Je me tourne alors tout naturellement vers Tom. J'entends à peine les mots qu'il prononce, bien trop occupé à chercher ma sœur. Je dépose alors mon regard dans le sien, attendant qu'il me dise où elle est. Non, je ne veux pas réaliser. Il n'a pas le droit de me faire comprendre ça! Des larmes viennent automatiquement mouiller mes yeux.

"Non..."

Un murmure, début d'une immense tristesse et d'une immense douleur qui m'envahit. J'ai compris. Je reviens à la réalité. Réalité si dure à accepter. Les larmes coulent toutes seules et abondamment sur mes joues sans que je ne puisse les retenir. Je me débats, à nouveau. Et de plus en plus violemment, empêchant les infirmiers de faire leur boulot et continuant de saigner sur certaines plaies.

"Non! Je ne veux pas! Elle ne peut pas être partie! Elle n'a pas le droit! J'veux pas Tom! Laissez-moi! Lâchez-moi!"

Je ne me contrôle plus. J'ai juste mal. Très mal. Je souffre atrocement et tout le monde s'en fout. Enfin non, pas Tom. Mais je ne vois rien d'autre que le mal qui se propage en moi. Je me débats de plus en plus, les empêchant de m'approcher et les empêchant de me soigner. Le spectacle doit vraiment être affreux mais je m'en fous, ça fait trop mal. C'est pas juste...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 25
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Ven 29 Mai 2009, 00:16

Le temps semblait s'être arrêté. Ils n'avaient pas l'air d'avancer bien vite dans leur travail, je ne savais pas encore combien de temps Sam resterait si calme. Longtemps j'espérais, au moins qu'ils finissent de le soigner, après c'était moins grave... J'avais du mal à détourner mes yeux de nos mains liées, j'avais peur de ce que je pourrais découvrir en regardant autours de moi, ce qu'ils lui faisaient, ce qu'il se passait, portant vaguement mon attention sur les infirmiers quand ils parlaient, sur mon Ange quand il bougeait. J'aurais donné n'importe quoi pour l'emmener et fuir d'ici, pour revenir en arrière... J'étais bien incapable de savoir ce qu'il ressentait, mais j'aurais tout fait pour l'en épargner. Le pauvre n'arrivait déjà pas à me décoller de lui quelques minutes mais maintenant, ça risquait d'être encore pire... Je ne voulais pas qu'il recommence, il ne pouvait pas recommencer. J'avais eu de la chance de rentrer à temps, mais je craignais que ce ne soit pas toujours le cas. Je n'avais pas pour envie d'arriver et de voir son corps inerte baignant dans une mare de son propre sang... N'importe qui d'autre s'il le fallait mais pas lui.

J'aurais jamais pu lui dire où était sa soeur, je ne savais même pas où il habitait avant d'arriver ici... Je n'avais jamais entendu rien que son prénom... Je m'étais contenté de me faire à l'idée que je ne connaitrais jamais ma belle famille, quels qu'en soient les membres... Je revins brutalement à la réalité en voyant les larmes reprendre sur ses joues. J'aimerai lui dire d'arrêter de pleurer, de se calmer, mais je ne pouvais pas, j'avais pas le droit de lui demander ça maintenant alors je me contentai de les lui essuyer d'un geste tendre et amoureux sans rien dire. J'aurais aimé que ça se passe autrement, que jamais je n'ai à le soutenir dans un moment comme ça. Il n'aurait jamais dû vivre ça. Encore une fois, j'aurais préféré être à sa place... Ça aurait été bien plus simple pour tout le monde.

Je sursautai en le voyant se débattre et m'efforçai d'aller le maintenant aussi bien que je pouvais pour aider les pauvres gars qui galéraient à deux puisque l'autre avaient été cherché du renfort... Je ne me sentais pas super bien, le voir dans un tel état était tout bêtement insupportable. Je revoyais par moment les sourires timides qu'on échangeait les premières fois, ses baisers amoureusement hésitants... Pourquoi tout n'était pas resté comme ça ? On avait l'air heureux à cette "époque". Oh, moi, je l'étais toujours, mais lui, j'en doutais. Et ça aurait été normal qu'il ne le soit plus tellement.


"Je sais que tu veux pas, et j'le veux pas plus que toi mon Ange, mais tu peux rien changer, tu le voudrais, j'm'en doute, mais tu peux rien faire... Et les empêcher de te soigner n'est vraiment pas une bonne idée. J'veux qu'tu restes avec moi mon Ange, me laisses pas, laisses-les finir. S'il te plait Sam, calme-toi."

Je commençais à paniquer, je voulais pas qu'il lui arrive plus de chose que ça n'était déjà le cas. Il m'avait déjà fait ce coup là la première fois, arrachant les sutures qui avaient été fait, avant de finir totalement drogué à je sais pas trop... Je voulais pas que ça recommence, voir mon Ange en état de légume dans un lit d'hosto n'était pas le meilleur souvenir que j'avais de notre vie.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.dansmonblog.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 31
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   Ven 29 Mai 2009, 22:33

J'aurai dû rester dans ce monde où je me sens si bien et où je ne souffre pas. Au moins, là je ne sens pas mon bras, là ma sœur est toujours vivante. Maintenant, mon monde n'est que douleur et souffrance. Je déteste ce monde. Il n'y a que Tom qui est la lumière à toute cette ombre. J'ai mal putain. C'est juste horrible. je déteste ressentir tout ça. Pourquoi moi putain?! Mes larmes continuent de couler et je ne les retiens pas. Elles n'ont qu'à couler si elles veulent je m'en fous. Je veux la revoir, je ne veux pas qu'elle soit morte. Elle n'a pas le droit de m'abandonner. C'est de leur fautes à eux. Je les hais! Ils me font mal putain! Je déteste tout ça!
Je continue de me débattre, je veux qu'on me lâche, qu'on me laisse partir, qu'on me laisse aller la voir. Je sens alors Tom me maintenir sur l'espèce de lit de l'hosto pour qu'on continue à me soigner. Mon bras je m'en fous. Je l'entends à peine me parler. J'ai l'impression qu'il est loin.


"C'est de leur faute! Je les hais! Ils m'ont empêché de la revoir et je n'ai même pas pu lui dire au revoir! Emmène-moi là-bas Tommy je t'en prie! Je veux la voir! Tout le monde me veut du mal sauf toi. Les laisse pas m'emmener. Les laisse pas me faire du mal en m'éloignant de toi. J't'en prie me laisse pas comme elle!"

Je suis juste totalement désespéré. J'essaye de me débattre encore plus mais ils me retiennent de force. Même Tom. Je déteste ça. Je me sens pas bien. Je vais mal. Je me sens vide. Il me manque quelque-chose. Elle me manque. Je finis par me laisse retomber sur ce lit et enfouit mon visage dans ma main de libre. Je pleure, j'ai mal. Je suffoque. Ils n'ont qu'à faire ce qu'ils veulent de moi je m'en fiche. Une partie de moi est partie avec elle.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envie de vivre ou de... [E.C]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envie de vivre ou de... [E.C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Preston » Le chagrin est une boue qui engloutit l'envie de vivre.
» « Les 5 sens des handicapés sont touchés mais c’est un 6e qui les délivre, c’est l’envie de vivre. »
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Il faut vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RpG sur Tokio Hotel. :: Ighaloub :: District n°1. :: Maison de Sam Phantom & Tom Kaulitz-
Sauter vers: