AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [A] Come back and haunt me. | Bill |

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 01:44

Seulement quatre jours s'étaient écoulés depuis qu'il était partit, me lançant un dernier regard avant de m'abandonner. On aurait pu croire que ca passerait, mais ça n'avait pas été le cas, je m'autorisait à l'espérer tout de même, que pouvais-je bien faire d'autre, il ne reviendrait pas. Je ne lui avait pas envoyé un seul SMS désespéré pour une fois, même si ce n'était pas l'envie qui m'avait manqué, j'étais ce qui se faisait de mieux niveau loque, mais j'essayais qu'on ne le remarque le moins possible. Tout devait rentrer dans l'ordre, je devais juste me réorienter, j'avais perdu l'équilibre, j'étais tombé amoureux. Cette chute vertigineuse m'avait emmené bien loin et je me demandais si j'arriverais un jour à oublier quelque chose de si fort. Probablement que non, mais j'en perdrait peut à peu le goût et l'intensité, ça me terrifiait. Ce qui m'faisait tenir était complètement stupide, j'avais beau le nier, l'adolescent stupide que j'étais n'attendais qu'une chose, qu'il revienne. Mon esprit avait beau être réaliste, mon cœur avait toujours ces ratés lorsque je recevais des messages de publicité sur mon téléphone. J'avais apprit à détester ce « 1 nouveau message recu » et songeais à fracasser cet appareil profondément inutile. Fallait que j'pense à changer de numéro aussi, tout le monde me harcelait pour avoir des détails croustillants à s'mettre sous la dent. J'étais un bout d'viande rien d'autre qu'ils s'arrachaient pour avoir ne serais-ce que l'impression d'en connaître un peu plus sur lui, la grande et magnifique Rockstar. J'étais rien moi, et j'me rendais compte que j'avais vraiment pas d'amis.

Alex veut sortir avec moi et j'ai beau lui dire que j'ai tout sauf envie de me tapper quelqu'un en ce moment j'recoit environ deux ou trois déclaration par jour. C'est sûrement ces « 1 message recu » là qui m'agacent le plus. Surtout qu'avec ce téléphone de merde, on connait l'expéditeur qu'après avoir lu le message, allez savoir pourquoi. J'sais très bien qu'il veut juste passer après Bill, même si ce qu'il sait pas, c'est que j'ai jamais couché avec Bill. Ma vie c'est de la merde, et si j'avais été emo, j'me serait suicidé au moins quatre fois, une fois par jour minimum. Ah merde Sam était emo, bon tanpis il le saura pas. De toute façon, même lui il m'aime pas, j'ai du le gaver. Je me décidai enfin à sortir et à me confronter au regard bien heureux des autres fans du chanteur ravies de voir ma mine dévastée. J'étais le dindon de la farce et tout le monde riait bien, j'étais drôle au moins. Fallait seulement que j'fasse quelque chose de normal. Du shopping pour quoi pas après tout. Lunettes de soleil sur le nez je rentrait dans le boutique et me dirigeais vers les rayons que j'inspectais avec un intérêt plus que discutable. Un journaliste vint à ma rencontre et me posa une question mais pour toute réponse il eut droit à un « ta gueule » assez significatif.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 02:02

J'avais pas mal hésité sur tout le chemin qui m'avait mené à l'aéroport, encore plus devant les immenses vitres qui donnaient sur ces oiseaux d'acier, mais finalement j'étais parti. Je m'étais détesté tout le vol avant de finalement me dire que c'était comme ça que ça devait se finir et qu'aller à l'inverse n'aurait fait que nous détruire d'avantage. Et puis mes larmes avaient interpellé ma voisine de voyage qui s'était aussitôt portée volontaire pour les faire cesser à grands coups de blagues débiles et de vannes de merde. Elle ne semblait pas me connaître. Ni même avoir envie de me réconforter entre des draps. Elle m'avait même pris pour une fille au début. Et finalement, j'avais passé ces quatre jours en sa compagnie et même si ça ne suffisait pas, elle m'avait aidé à effacer légèrement la peine et la tristesse qui coulaient dans mes veines. Le bonheur, j'en ai déduit que c'était cruel et que je ne voulais pas le revivre une fois de plus. Je me contenterai désormais de n'être que le chanteur, je n'aurais plus beaucoup de vie privée et ça m'irait très bien. Pour ce que ça me servait de toute manière... J'avais ramené ma nouvelle amie à la maison, elle était grande et elle repartirait pour l'Italie à la fin de la semaine... Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'elle avait fait en Allemagne avant de prendre l'avion pour la France et d'accepter de revenir en Allemagne. Elle était un peu bizarre mais bon, on s'y faisait. Et je m'en fichais. Elle me faisait penser à autre chose et son accent bizarre m'amusait. Après avoir reçu une dizaine de textos "d'amis" sans le moindre d'Adrian, j'avais décrété que mon portable n'était pas utile en vacances.

Dans la thérapie de ma belle blonde, il était dit qu'il ne fallait pas garder des fringues qui rappelait trop son ex... C'est comme ça que nous nous étions improvisés une journée shopping dans les boutiques branchées de la ville. Par contre, elle ne fut pas fière de son élève alors qu'elle prit mon portable pour regarder l'heure et qu'elle vit une photo de lui et moi en fond d'écran. Elle commença même à m'engueuler en italien avant que je file dans la cabine d'essayage une fois de plus, pour abréger mes souffrances étrangères. Elle m'attendait bien sagement devant la porte en regardant les bijoux sur le côté, à quelques pas de la cabine, tout en me faisant la conversation gentiment. Après avoir enfilé jeans et tee-shirt, je rouvris la porte en prenant une pose de mannequin idiot avant de rire comme un abruti.


"Et ça ? T'en penses quoi ?"

J'improvisai un mini défilé d'une tenue en marchant deux mètres avant de me retourner, avec des airs de pouffpouff qui d'après elle faisait naturel chez moi contrairement à toutes ces filles sur-faites. Mais je m'arrêtais bien vite dans mon jeu quand je l'aperçus, lui*, dans cette même boutique et pas si loin de moi. J'étais incapable de bouger, terrifié, émerveillé. Heureusement qu'elle le remarqua bien vite et m'attrapa par le bras avant de m'attirer dans la cabine et de refermer la porte derrière nous en posant un doigt sur mes lèvres alors que mes larmes qui n'avaient pas coulé depuis quatre longs jours rattrapaient le temps perdu.

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 02:20

Tout aurait pu être incroyablement simple et rapide, j'faisais acte de présence j'achetais deux trois hauts et je repartais chialer devant la petite maison dans la prairie chez moi, mais ironie du sort, ou coup de chance, ça dépendait de comment on voyait la chose une voix étrangement familière me donna un nouveau vertige. Mon cœur allait finir par lâcher à ce rythme là. J'en avait trop à la journée et tout ça finirait par déboucher sur une crise cardiaque, un rythme aussi anarchique ne pouvait pas être bon pour mon myocarde. Je voulus attribuer ça à une hallucination sonore de mon esprit tordu malheureusement ou heureusement ca dépendait encore du point de vue, ce n'était pas le cas. Je m'étais retourné pour croiser son regard une fraction de seconde avant qu'une fille ne l'entraine dans une cabine.

Je ne savais pas trop comment réagir suite à ca. D'abord de la haine, puis de la peine, puis de la souffrance, toujours de la souffrance, allais-je finalement m'y désensibiliser ? La cure de desintoxicabill s'avérait pénible et peu fructueuse en comparaison des efforts qu'elle me demandait. Peut être mettais-je de la mauvaise volonté, en tout cas le résultat était le même, un nouveau vertige.

J'voulais fuir, m'en aller le plus loin possible, rejoindre Laura Ingalls et toute la famille, mais mes membres ne semblaient pas décidés à bouger. A croire que Dieu m'en voulait vraiment. Il avait pas mis longtemps à m'remplacer alors. J'aurais peut être du coucher avec Alex. Je ne pouvais décidément pas m'empêcher de penser des choses aussi basse, la tristesse, ca rends vraiment con. J'voulais seulement pas l'voir avec une fille. Je m'imaginais déjà ouvrir violemment le rideau et lui administrer une gifle monumentale, mais après tout, j'faisais plus partie de sa vie, il avait été bien clair, il n'y aurait plus rien, j'allais l'ignorer autant que j'en était capable. Mes la faiblesse me rattrapai une fois de plus mes mains s'agrippaient à un t-shirt qui me faisait face, tandis que des larmes semblaient vouloir inonder mes yeux déjà brillants. Je fermais les paupières et restai figés, à serrer ce t-shirt qu'on me ferait bientôt payer pour dégradations.


Dernière édition par Adrian Wilson le Lun 27 Avr 2009, 02:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 02:34

Tout allait bien, sûrement trop même, depuis quatre jours pour que ça continue, je n'étais plus vraiment conscience et passais ma journée à me souler au jus d'orange ou frappuccino chocolat de chez Starbucks, car oui, en plus de me faire sourire, elle me faisait rester sage. Elle devait avoir fait des études d'ange gardien ou alors s'est occupée de dépressif amoureux une bonne partie de sa vie, je n'en savais trop bien. La seule chose que je savais à l'instant c'était que j'étais enfermé dans la cabine d'essayage et qu'il n'était pas loin, qu'il m'avait sûrement vu, qu'il l'avait sûrement vue aussi... Je me surpris à me blesser de ce que je l'imaginais penser de moi... Si seulement il savait... Elle n'avait pas passé une nuit dans mon lit, et pas fait autre chose que foutre de la crème solaire dans le dos, ce que les paparazzi n'aient probablement pas loupé d'ailleurs, et c'était très bien comme ça... J'avais l'impression d'étouffer dans la micro pièce et je commençais à suffoquer.

Je voulais sortir, le sentir contre moi. Sa présence se faisait sentir, j'avais l'impression d'avoir son odeur tout près de moi, presque si je ne sentais pas ses doigts sur ma peau. Je devenais dingue, mais elle, raisonnable pour deux, me tenait coincé contre le mur, une main plaquée sur ma bouche pour pas que j'hurle, pour être sûre que je ne fasse pas de conneries que je regretterai après. Tout ça pour retourner dans ses bras, c'était débile, mais je n'avais envie que de ça depuis le début... Mes sanglots, bien qu'étouffés, avaient alerté plusieurs personnes qui nous demandaient si tout allait bien, et elle répondait avec un calme affolant qu'il n'y avait aucun problème pendant que je criais comme je pouvais que c'était pas vrai mais aucun autre son que sa voix ne passait la porte tant elle était douée, pour d'une main, me faire taire. Je me sentais pas bien, plus fragile que je ne l'avais jamais été jusque là, tremblant.

J'avais beau me débattre, rien n'y faisait, j'aurais peut-être dû apprendre à me battre au lieu d'apprendre à me maquiller... J'étais pris au piège, prisonnier et pourtant je savais qu'elle avait raison, mais je ne voulais pas l'admettre non, je m'étais cru pendant quatre jours assez fort pour lui faire face et rester indifférent comme j'avais feint l'être devant l'hôpital, mais je m'étais lamentablement trompé et le savoir si près moi me mettait dans des états pathétiques et je ne pouvais pas vraiment le cacher, malheureusement... Pourquoi avait-il fallu que notre shopping se fasse en même temps, comme si tout était fait pour que je le croise...?

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 02:56

Les secondes s'écoulaient vite cette fois, et ce que j'ressentais était très changeant. Beaucoup de sensations se succédaient, je n'étais pas certain d'être bien, je frolai l'overdose, certainement plus habitué à la présence de la drogue que j'essayais d'oublier. Les battements de mon cœur s'accéléraient et ralentissaient a des rythmes vertigineux. Mon sang se glaçait, et mes gestes étaient de moins en moins précis. J'avais l'air d'un malade en pleine crise d'épilepsie. Sa voix avait suggérés des souvenirs vifs et brûlants bousculant mon équilibre fragile. Puis les sanglots régirent ma voix, je ne pouvait pas lutter contre ce mal là. J'navais jamais été doué pour jouer l'indifférence. Dieu seul savait ce qu'il pouvait bien faire avec cette fille, combien de baisers il lui avait offert. J'avais tord d'avoir mal, mais je ne contrôlais pas. Pourquoi était-je si faible ? La seule chose que j'avais été capable de faire était de me séparer de l'homme que j'aimais le laissant au bras d'une autre que je ne pouvais que haïr. Je ne supportai pas, je devenais cinglé.

Ma respiration était difficile, obstruée par mes sanglots que j'voulais silencieux. Je maudissait ce jour ou j'avais pu croire un instant qu'il me reviendrais. Mourir aurait été bien plus supportable que de vivre ce genre de situation inéluctable. J'avais mal, terriblement mal et je ne voyais pas d'issue, la souffrance était asphyxiante. Le manque de lui me décimait, il fallait qu'il revienne maintenant. J'en avait besoin, et il était qu'a quelques mètres de moi. Les gens me regardaient déconcertés par la douleur imminente qui animait mes traits.

« Pourquoi tu m'fais ca putain ! » hurlai-je sans m'en rendre compte à l'intention de la porte de la cabine définitivement close.

Les mots avaient franchit la barrière de mes lèvres avec ferveur. Je me laissai tomber au sol posant mes mains sur ma tête. J'paraissais encore plus débile qu'à l'ordnaire, seulement aujourd'hui je n'avais plus rien à perdre
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 03:11

Je voulais sortir ! De la cabine, de la boutique, de sa vie même s'il le fallait. Mais je n'étais pas fait pour rester enfermé de la sorte. J'aimais ma liberté, je voulais la retrouver. Le retrouver... Je ne savais pas ce qu'il se passait derrière cette porte toujours close dont celle que j'avais cru un moment mon amie avait fermé le verrou pour me rendre encore plus difficile une possible évasion. Pourquoi avait-il été là aujourd'hui ?! Que lui avais-je donc fait à ce point pour qu'il ne me laisse pas le moindre jour de repos ?! Je ne voulais surtout pas qu'il pense que c'était ma copine ou je ne sais trop quoi encore... Qui sait ce qu'il pouvait se passer dans sa tête en me voyant entrer dans une cabine d'essayage avec une fille et pire encore, ne pas en ressortir dans la minute qui suivait... Pourtant c'était loin d'être ce qu'on pouvait croire qu'il s'y passait dans cette cabine. Ça tenait de la séquestration, c'était Adrian qui devait le faire, pas elle. Pas elle ! Mes larmes ne s'étaient toujours pas arrêtées, et elles n'étaient pas prêtes de le faire. Mon chat... Je voulais mon chat maintenant. Enfouir mon visage entre ses pattes et le laisser jouer avec mes cheveux d'un geste rassurant. Mais non, même lui on m'empêchait de le voir en me retenant ici. Elle ne cessait de me répéter que c'était pour mon bien, que je comprendrai, que je l'en remercierai mais elle mentait !

En entendant la voix d'Adrian, mon cœur loupa un battement et sans que je ne puisse comprendre quoi que ce soit, ma blonde s'était fait la belle, ouvrant la porter et sortant en une fraction de seconde avant de la refermer de plus belle, le verrou en moins et de la bloquer, foutant tout son poids dessus pour être sûr que je ne puisse pas l'ouvrir alors que je tambourinai dessus comme un dingue dans un boucan pas possible, mais dans l'incapacité totale d'hurler tant mes larmes m'en empêchaient, je ne pouvais rien faire d'autre que suffoquer. Je voulais sortir ! Mais elle avait trop de force pour que je puisse ouvrir la porte.

"Il a rien fait, c'est pas c'que tu crois !" commença t-elle alors que son accent ressortait fortement. "Mais maintenant dégage ! C'est pas une bonne idée que tu restes là. Pas pour lui en tout cas. Il faut pas qu'il te voit, qu'il te parle ni rien. Aller, dégage !"

Je n'avais qu'une envie, la tuer, mais la porte m'en empêchait, pourtant avec la volonté que je mettais à la frapper, elle aurait logiquement dû céder... Logiquement...

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 03:35

Mal de crâne, fallait que ça s'arrête, j'avais besoin que ça s'arrête, foutus cœur déchiqueté et comprimé dans ma poitrine. N'était-il donc pas capable de fonctionner normalement. Ces pulsations trop rapide me faisaient mal. Tout le monde autour avait disparu je me retrouvais seul au milieu de ma peine, comptant chaque battement de mon triste muscle il fallait que ça s'arrête. Fixé vers la porte close qui me faisait face, le cliquetis du verrou retint mon attention et nouveau vertige, nouvelle déception ce n'était pas lui mais la blonde, habillée. Je ne me rappelle pas avoir éprouvé du soulagement, ce qu'elle me dit me heurta davantage. Sa ton ses mots, sa façon de me parler, avait elle ne serais qu'entre vu la souffrance qui avait été la mienne lorsqu'il m'avait abandonné au médecin et psychologue sur le parking de l'hôpital. Comment osait elle être aussi dure avec moi qui avait passé la semaine à survivre à défaut d'être capable de vivre comme si nous* n'avait jamais existé.

Si j'avais su garder le peu de force qu'il me restait, je l'aurais sûrement frappée, mais rester ici était intolérable, je devais partir avant de me causer de sérieux dégats cérébraux. Je me levai et sortit rapidement en claquant la porte de la boutique. Je m'étais mis à courir laissant l'air s'engouffrer dans mes poumons, je n'avais aucune raison de courir, mais j'voulais fuir. Bill était revenu et mes tentatives pour lui rester indifférent étaient définitivement vaines. Il fallait que je renonce à ma vie de fan, je n'étais plus capable de jouer mon rôle correctement. Je pris la précaution de prendre le bus, pour ne pas m'attirer d'accident et quelques minutes plus tard, j'étais chez moi.

Une fois rentré, je me laissais tomber sur mon lit, laissant les crise de larmes avoir raison de moi. Sur ma table de nuit était posée une photo de nous, je ne pouvais pas me resodure à la jeter. Je la pris entre mes mains et la serrai fort contre ma poitrine. Il me manquait, Cette semaine avait été un cauchemard, je devais me reveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 14:24

Les minutes que je passais enfermé ici ne passait plus. Ce n'était plus des minutes, c'était des heures. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait, je ne savais pas ce qu'ils vivaient dehors. J'étouffais. Je commençais même à regretter d'être revenu, je n'aurais jamais dû... Le monde est beau, j'aurais dû prendre le temps de tout voir, tout connaitre avant de remettre les pieds ici... Ce n'était pas une bonne idée, mais jamais j'aurais pensé ne serait-ce qu'un instant me retrouver enfermé dans une cabine d'essayage par une soi-disant amie... Je finis par laisser tomber l'idée de la forcer à m'ouvrir, elle n'en avait pas l'intention de toute façon... J'aimai espérer un instant qu'Adrian serait venu à mon secours mais rien... Après tout c'était normal, tout était de ma faute, non ? Je crois... C'était ce que j'en avais compris depuis le début. Après qu'elle eut parlé, il n'y avait plus un mot, plus un bruit... Juste la clochette de la porte qui tinta et ma prison qui s'ouvrit. Je ne mis pas très longtemps à comprendre pourquoi. Mais moi, je n'voulais pas que ça se passe comme ça ! Si elle n'avait pas été là ça aurait été bien différent, je le savais. Je venais de sortir, il ne pouvait pas être si loin que ça, n'est-ce pas ? Il ne le devait pas...

Je n'attendis pas mon bourreau, qu'elle aille se faire voir, ruiner la vie de quelqu'un d'autre, j'étais assez grand pour massacrer la mienne sans son aide, et m'enfuis au travers des rayons et des gens, passant la porte dans le même tintement. Je regardai rapidement autour de moi mais mes larmes ne me rendaient pas les choses faciles. Il y avait beaucoup trop de gens, dont la plupart me regardait comme si je venais d'une autre planète, peut-être n'avaient-ils pas tort... Je finis par l'apercevoir à bonne distance mais avant que j'eus le temps de bouger, il m'échappa une nouvelle fois et monta dans le bus, m'abandonnant ici sans que je ne puisse rien faire. Le monde s'était arrêté de tourner, je ne voyais que le bus qui l'emmenait loin de moi une nouvelle fois.


"Viens, on rentre." souffla la blondasse en posant doucement sa main sur mon épaule.

J'hochai la tête et la suivis quelques pas, docile et en miette mais je m'arrêtai brusquement au beau milieu d'une rue avant de faire demi-tour en courant sans lui laisser le temps de me rattraper. Je me fichai pas mal d'être son petit ami, même son amitié me suffirait, mais je ne voulais pas réellement le perdre, pas déjà, passer de tout à rien était bien trop dur et j'avais été con de me croire capable de le supporter. Je l'entendis m'hurler dessus qu'il fallait que je revienne, que tout ça n'était qu'une bêtise de plus et que je devais être au-dessus de ça, mais on en avait conclu que j'étais débile avec Adrian la dernière fois, alors je ne faisais que ce que je trouvais normal... Je manquai de me faire écraser une bonne dizaine de fois, non, je ne regardai pas avant de traverser, je m'en fichai. Je parvins tout de même à arriver devant chez lui en un seul morceau avant de me jeter sur la porte, pleurant de plus belle, tambourinant comme je l'avais quelques minutes avant sur celle de la cabine...

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 16:39

Fallait vraiment que j'songe à ne plus jamais sortir. J'avais présumé de moi en pensant pouvoir affronter ça tout seul. Je ne m'étais pas attendu à le rencontrer dans cette boutique avec une fille à rire et essayer des fringues comme si jamais rien ne s'était passé. Je m'étais effondré littéralement en plein centre commercial et j'imaginais difficilement plus pathétique. Je voyais déjà l'encre couler sur ces derniers jours et les photos fuser, je n'étais pas sûr de pouvoir le supporter sans lui. J'voulais tellement qu'il me revienne, qu'il m'enveloppe de son amour infiniment protecteur. Sa vulnérabilité n'avait jamais été un problème elle fusionnait avec la mienne pour donner quelques chose de magnifique. Ensemble nous avions cette force qui nous faisait défaut séparément. Il était ce vertige, cette contradiction indispensable à mon équilibre. Mes larmes inondaient les draps blanc défaits de mon lit. L'appartement délabré que j'habitais m'apparaissait tellement sombre et triste sans lui.

On tambourina à ma porte de avec agitation, mon cœur semblait un instant s'être réglé sur ces coups répété. Je me levai et me dirigeai vers la porte que j'ouvris pour faire face à un Bill en pleurs. Je restai figé un moment puis attrapai son t-shirt l'entrainant à l'intérieur avant d'attirer ses lèvres contre les miennes dans un baiser passionné. J'étais déconnecté je ne réfléchissait plus, je rêvai, et je rêverais encore pour ce genre de rêves. Je fuyais une nouvelle fois la réalité tandis que mes bras venaient entourer les siens. La saveur de ses lèvres était proprement unique et ne pouvait pas appartenir à un songe.

Je me détachai de ses lèvres que lorsque l'air vint à me manquer. Mais ce ne fut que partie remise, je cédai une nouvelle fois au larmes mais ma tête de ne voulait pas quitter son cou. La chaleur rassurante de son corps semblait apaiser les battements irrégulier de mon coeur. Je fermais les yeux, ayant peur de les ouvrir pour le voir disparaître une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 17:24

Je regretterai sûrement d'avoir fait demi tour, je n'en doutais pas, je ne savais même pas réellement ce que j'attendais, ce que je voulais, je suppose que je ne voulais pas grand chose. Il fallait juste que je le revoie, j'aurais été incapable de donner une raison valable à tout ça, pourtant, j'étais certain de ne pas vouloir continuer notre histoire insensée... Il fallait juste qu'il soit là, je voulais juste ça... S'il y avait bien une chose que mes journées avec ma jolie blonde m'avait appris, c'était bien que les histoires sérieusement réelles n'étaient pas encore ce que je cherchais. Je tenais trop à ma liberté pour ça... Mais je ne pouvait pas me résigner à l'abandonner si lâchement, ça me ressemblait, ça oui, mais je n'en avais pas envie, pas cette fois... Mon portable avait vibré bien trois fois dans ma poche pendant ma course, elle voulait sûrement me ramener une fois de plus à la raison mais moi, je n'en avais pas envie. J'étais bien dans mes conneries, je n'étais pas le genre de gars dont on vantait l'intelligence et je n'avais pas envie que ça change maintenant...

Une fois devant la porte, le temps ne passait plus. Je commençais à douter de tout et de rien. Et s'il n'était pas là, qu'il n'était pas rentré chez lui ? Et s'il ne voulait plus me voir ? Et si la porte ne s'ouvrait finalement pas ? J'avais peur... Je n'étais pas sûr de pouvoir supporter une nouvelle chute, si minime soit-elle. Ce n'était pas quelque chose que je savais particulièrement bien faire. Je me laissai totalement faire quand il m'attira à l'intérieur et répondis à son baiser. Ça m'avait tellement manqué, mais finalement elle avait raison, tout ça n'était pas une bonne idée, ça ne devait pas recommencer, ça ne le devait pas... J'étais pourtant bien incapable de bouger, me contentant de frissonner et de gémir doucement tout en le serrant contre moi comme si ça faisait des années. Ça faisait une semaine qu'on était plus ensemble, quatre jours que je ne l'avais pas vu, loin d'être des années et pourtant.

Mon portable vibra une nouvelle fois quelques secondes après qu'il se soit reculer, je rejetai l'appel sans regarder qui c'était et l'éteignis. Ses larmes ne firent que faire couler les miennes un peu plus alors que je les lui essuyai tendrement. Je restai là quelques secondes tout contre lui avant de me reculer lentement. Je n'étais pas venu là pour qu'on recommence nos conneries mais comment le lui faire comprendre sans le blesser d'avantage ? J'aurais dû l'écouter, elle, et rentrer finalement... J'avais bien merdé, une fois de plus...

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 17:38

Mon moment de folie passé, j'ouvrais enfin les yeux pour lui faire face, nous étions dans un état si lamentable tout les deux, je me demandais bien quel désir masochiste nous avait poussé à vouloir être ensemble pour nous séparer ensuite et en souffrir horriblement. Je ne savait pas quoi faire, ni quoi lui dire, je lui avait une nouvelle fois sauté dessus, un peu comme à notre première rencontre en fait dans un contexte différent. Je ne comprenais pas vraiment la raison de sa présence ici, était il revenu juste pour le plaisir de souffrir un peu plus. Je n'en savait strictement rien, je n'avais pour moi que le gout inlassablement addictif de ses lèvres. J'aimais cette personnalité magnifique qu 'il était. A la fois doux et brusque, fragile et fort.

Face à lui je n'étais qu'un drogué conscient de sa propre chute. J'voulais seulement qu'il me noie encore dans son odeur. J'aurais du profiter de lui, et l'épouser quand j'en avait l'occasion, même si c'était stupide et insensé le premier soir, j'aurais au moins eut ça pour moi. Aujourd'hui, il redevenait inaccessible et ce retour à la réalité ne me convenait pas.

« Excuses moi. »

J'essayais de reprendre contenance et laissait ses doigts essuyer mes larmes. L'appel de ses bras était tellement puissant que je résistai avec beaucoup de mal à me noyer une nouvelle fois dans son étreinte. Je ne savais pas quoi lui dire d'autre, je ne savais pas ce qu'il voulait vraiment de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 18:11

J'en étais presque réduit à prier intérieurement pour qu'elle m'ait suivi et qu'elle vienne me sortir de là rapidement. J'étais loin d'être assez fort pour résister tout seul face à lui, encore une fois, j'avais eu tort de m'en croire capable... Pourquoi me faisait-il tant d'effets, lui ?! Que sort avait-il bien pu me lancer à notre première rencontre pour que je sois si faible devant lui ? Ces quatre derniers jours n'avaient été qu'une banale comédie, reflétant en rien ce que j'avais réellement vécu mais semblant assez réelle pour me laisser croire le contraire. Mais le revoir là m'avait fait prendre conscience que ce n'était que des conneries... Je l'aimais mais je regrettai pourtant d'être venu jusqu'ici... Je devais faire demi tour et le laisser m'oublier comme il le devrait mais mes jambes refusaient de m'obéir et me laissaient là, si près de lui et si loin en même temps... Et si jamais je le perdais encore plus comme ça et maintenant qu'en m'effaçant totalement de sa vie ? Je ne savais pas si je préférais ne plus avoir de nouvelles du tout ou alors en avoir en remarquant qu'on avait plus rien à se dire...

En l'entendant, je secouai doucement la tête. Il n'avait pas à s'excuser, après tout, tout était de ma faute non ? Tout m'avait laissé le comprendre jusqu'ici sûrement parce que c'était le cas même si je n'avais pas bien compris pourquoi... Je ne savais plus quoi dire, plus quoi faire, mes pensées n'étaient plus qu'un tas de nœuds dénués de sens. Je me perdais dans c'que j'ressentais, dans c'que j'voulais. Je n'étais plus sûr de ce qu'il fallait que je fasse... Est-ce que je l'avais été un jour au moins ? Rien n'était moins sûr...


"J... J'veux pas t'perdre..."

Pourtant, je craignais fort que ce soit déjà le cas... Je baissai les yeux à cette pensée, ça ne m'avait pas traversé l'esprit avant d'arriver là... J'essuyai une dernière larme, caressant sa joue au passage avant de soupirer tristement et d'enfouir mes mains dans mes poches et de faire demi-tour.

"Je suis désolé... C'... Pardon..."

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 19:15

Je ne comprenais rien, je ne voulais pas comprendre non plus, réfléchir me demandait beaucoup trop d'énergie. Il était là à essuyer mes larmes, comme si il tentait de me promettre que je ne souffrirais plus jamais, seulement ce n'était qu'une impression, peut être voulait il juste me dire adieu pour de vrai et sceller notre rupture ? Quand ce tumulte cesserait il de me torturer ? Je plongeai mes yeux dans ses prunelles chocolatée essayant d'y déchiffrer quelque chose qui pourrait m'indiquer ce qu'il ressentait, mais j'y voyait beaucoup trop de choses qui rendaient le tout beaucoup trop flou.

Sa phrase me fit manquer un battement, moi non plus je ne voulais pas le perdre, je le voulais à jamais près de moi, peut importe comment, même si je n'étais pas sûr d'être en mesure de lui résister. Il produisait chez moi un effet dévastateur. Ses regards me scotchaient, sa beauté était alarmante, et sa grâce était indescriptible, quand à sa personnalité c'était une addiction pour moi. J'étais devenu une véritable loque humaine, mais cette dépendance m'avait rendu heureux, jusqu'à ce que le manque vienne tout détruire en moi.

« Moi non plus, plus jamais. »

Pourtant, il commença à s'éloigner. Mon cœur sembla imploser.

« Bill ! Non ! Restes avec moi. Je t'aime ! Et si ca t'convient pas j'taimerais autrement comme tu le voudras, mais ne me laisse pas. »

Je m'approchais de lui et l'enlacai tendrement. Je posai ma tête contre son torse, je pouvai entendre les battements de son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 19:48

Les secondes ne passaient plus, le temps semblait s'amuser, s'arrêter pour me faire m'enfoncer encore et toujours plus, quel drôle de jeu, je le trouvais particulièrement dégueulasse mais je ne voyais pas vraiment quoi faire d'autre à part subir ces ralentissements incessants et insupportables sans broncher. Quand Adrian plongea son regard dans le mien, je ne bougeai pas, me demandant bien ce qu'il pourrait trouver en cherchant à lire quelque chose à l'instant puisque je ne trouvais pas moi même quelque chose de compréhensible au fond de mes pensées alors je doutais fortement qu'il y arrive, lui. M'enfin, peut-être serait-il plus doué que moi sur le sujet, ce qui ne m'étonnerait finalement pas beaucoup.

Le silence qui s'était installé m'effrayait, je n'étais pas certain qu'il y ait encore beaucoup à tirer de cette relation, que ce soit amoureuse ou amicale. C'était peut-être plus fini que je me l'étais laissé penser jusqu'alors. Je n'étais même pas certain qu'il veuille encore réellement me revoir même si son accueil me laissait penser le contraire. Peut-être était-ce juste une ruse pour me faire souffrir à son tour mais si tel était le cas, qu'il se rassure, il n'avait pas besoin de perdre son temps pour ça, je me débrouillais très bien dans ce domaine, mieux que je l'aurais dû même je crois. Sa voix me fit sursauter et peu de temps après, il était de nouveau contre moi. J'aimais vraiment ça. Mon cœur s'était emballé, comme la première fois et vu sa position, il avait sûrement dû s'en rendre compte, toujours comme cette première fois.


"Je... J'te laisserai pas Adrian. J'te laisserai plus... J'suis désolé. Pardonne moi. Pardon..."

Je le serrai doucement contre moi, mes doigts allant se perdre dans ses cheveux. J'étais bien là, effrayé, pas sûr que ce soit la meilleure chose à faire, mais après tout, ce n'était pas grave, je m'en fichais pas mal que ce soit bien ou pas, c'était trop tard de toute façon, j'avais l'impression qu'on était bien trop atteint tous les deux pour faire marche arrière.

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 22:04

Non je n'allais pas le laisser partir, j'avais pensé des tas de fois cette phrase et c'était le moment pour moi de l'appliquer, il m'aimait et je l'aimais, souffrir davantage de l'absence de l'autre était proprement inutile, je n'étais pas masochiste à ce point. Je le sentis se rapprocher de moi et me serrer contre lui. Je sentis tout mes muscle se détendre, mon cœur, le plus compressé aussi. J'étais apaisé comme si ça ma souffrance n'était plus qu'un mauvais souvenir. Je déposai un baiser sur le cou de Bill et le serrai un peu plus contre moi. J'avais besoin de ce contact, il m'avait tellement manqué. Je me droguai une nouvelle fois à son odeur et le laissai caresser mes cheveux. Sa seconde phrase me plut moins, il n'avait pas à s'excuser, ni même à croire que c'était sa faute, c'était la mienne j'avais perdu la raison pour une simple plaisanterie. J'avais tout foutu en l'air pour rien et j'savais qu'en admettant qu'il me pardonne, il ne l'oublierait pas.

« Tu n'as pas à t'excuser, c'est moi, c'est ma faute, j'ai tout gâché, j'ai fait n'importe quoi. »

J'avais qu'une envie, rester là collé contre lui et ne plus penser à rien, mais j'avais certainement tord de croire que ca s'arrangerait, il était dans mes bras mais pour combien de temps ? Je ne voulais pas me poser de questions pour l'instant, mais les réponses qui me manquaient m'angoissaient.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 27 Avr 2009, 23:57

Aussi éprouvante qu'avait pu l'être cette sortie, au final, elle était plutôt bien tombée... Et puis au diable les conseils de ma soi-disant amie, je ne savais peut-être pas vraiment gérer ma vie tout seul mais ça m'allait bien et je n'avais pas envie de quelqu'un pour le faire à ma place. Tant pis si c'était la pire des conneries, tant pis si j'en souffrirai encore plus à l'arrivée... J'étais prêt à le supporter pour un peu qu'on ne soit plus séparer. Je frissonnai en sentant ses lèvres dans mon cou. Je n'avais plus la moindre envie de bouger, j'étais décidément trop bien là. Mes nuits allaient faire bien vide désormais et je n'osais même pas imaginer mes journées. Sa présence me rassurait. Je n'aurais jamais dû le laisser planter là au milieu du parking de l'hosto... J'aurais jamais dû... Jamais. Comment faisait-il pour rester là malgré tout après ça ? Je soupirai doucement en l'entendant et finis par poser un doigt sur ses lèvres. Qu'il arrête de dire n'importe quoi.

"Tais-toi, s'il te plait. C'est pas vrai, et tu le sais très bien. C'est fini maintenant, hein ? On sera plus séparés, hein, hein qu'on le sera plus ?"


Ma voix était timide, hésitante, pas loin d'être désespérée alors que je ne semblais plus vouloir le lâcher ne serait ce que pour le laisser s'écarter de quelques millimètres, je ne voulais pas... On avait près d'une semaine à rattraper alors il fallait bien commencer quelque part. Sa chaleur m'avait manqué, sa voix, son odeur, tout en lui en fait... Je ne voulais plus que ça recommence, jamais, même pas quelques heures, ça avait été trop insupportable...

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Mar 28 Avr 2009, 00:57

Non je ne le savait pas très bien, il m'avait peut être fait mal à l'hopital en partant, mais je n'avais pas pensé une seule seconde qu'il puisse vraiment s'en foutre, je savais dans quel était d'esprit il l'avait fait et je ne pouvais donc pas lui en vouloir. Moi en revanche j'avais brisé nos rêves, nous n'en serions jamais arrivés là si je ne l'avais pas bêtement quitté pour des raisons aussi stupides que celles là. Tout s'était enchainé si vite, qu'à l'abri dans les bras du chanteur, j'avais du mal à imaginer toutes les souffrances que nous avions traversé loin l'un de l'autre. Je passai ma main sur sa joue et la caressai doucement.

« J'en serais plus capable, j'y survivrais pas, ou alors très mal. J'veux pas t'faire peur en te disant ça, mais j'suis dépendant. »


Je lui adressai un petit sourire et déposai un rapide baiser sur ses lèvres. Non je ne voulais plus être séparé de lui, ça pouvait paraître affreusement gnangnan, mais je n'étais pas capable d'être autrement en cet instant, il m'avait manqué et tout ce que j'voulais c'était rattraper tout ce temps passé sans lui.

« Tu restes avec moi cette nuit ? »

C'était plus une demande désespérée qu'une question, mais si il ressentait la même chose que moi a cet instant il n'y avait pas de raisons qu'il refuse.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Mar 28 Avr 2009, 15:30

Je n'étais certes pas totalement rassuré, ne sachant pas vraiment ce qu'il pouvait lui traverser l'esprit d'une seconde à l'autre, mais j'avais arrêté de me demander comment tout ça finirait. Ça ne pouvait pas être pire que ce qu'on avait déjà enduré de toute façon, je pensais être paré à toute nouvelle attaque. Ce n'était bien entendu pas pour ça que j'avais particulièrement envie de vivre une nouvelle attaque, hein, qu'on soit bien d'accord. De toute façon, plus dur que ça, c'était tout simplement impossible. Enfin j'espérai du moins, sinon, on était pas sorti de l'auberge... J'osais pas imaginer supporter plus horrible que ça encore par notre faute... Je frissonnai doucement en sentant sa main sur ma joue et fermai les yeux quelques secondes pour profiter de ce contact qui m'avait tant manqué.

"Je suppose que j'aurai dû m'enfuir en courant en entendant ça... Et je l'aurais probablement fait si ça n'avait pas été aussi mon cas."


Mes joues s'empourprèrent en sentant ses lèvres sur les miennes, hm... Non, c'était pas une bonne idée... Vraiment pas même. Je souris bêtement en le pensant et l'embrassai doucement. Ouais non, horrible idée que de continuer. J'aime avoir de mauvaises idées. Je fis mine de réfléchir en l'entendant.


"Si je finis pas à la porte au milieu de la nuit, je ne vois pas de raison de refuser."

Je lui tirai la langue d'un air amusé, bien que je sois assez sérieux quand même mine de rien, et l'embrassai une nouvelle fois.

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Mer 29 Avr 2009, 00:27

Qu'est ce qu'on pouvait dire de cette histoire ? Des tas de choses, elle n'avait peut être aucun sens, mais était incroyablement riche en sensations. Fantasque et iréelle, elle avait un charme unique. Elle était indescriptible, fragile et forte à la fois. J'avais eut pour Bill un véritable coup de foudre, d'abord artistique, puis la première nuit que j'avais passé avec lui me fit tomber éperdument amoureux de l'homme qu'il était. Je ne le connaissait pourtant pas si bien, mais, ce qu'il m'avait fait ressentir de ce qu'il était au plus profond de lui m'avait séduit, je l'avais aimé tout simplement. Plus les jours avaient passé, plus sa présence s'était apparentée à une drogue. Aujourd'hui je n'étais plus près de le lâcher, nous verrions bien vite comment tournerait cette relation, mais quand il était près de moi, les lèvres collées aux miennes, j'oubliais les doutes, j'oubliais tout. Je lui adressai un sourire, lorsqu'il parla.

« Ca pourrait être pire alors ? » Dis je d'une voix douce.

Il tenta une petite remarque qui eus le don de me faire rire, je préferais rire de tout ça pour mieux l'oublier.

« On devrait peut être fermer la porte à clefs et perdre les clefs jusqu'à ce qu'on manque d'air. »

Je lui attrapai la main et l'emmenai dans la chambre. Je m'assis sur le lit en tailleur et lui fit signe de me rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Mer 29 Avr 2009, 12:09

Comment tout ça se finirait-il ? J'étais incroyablement dépendant, c'était d'ailleurs bien la première fois, mais est-ce que ça m'empêcherait réellement de fuir s'il le fallait ? J'aimais à penser que non, mais tout me laissait penser le contraire malgré tout. J'étais perdu sans lui, et mon cerveau ne semblait pas trop chercher de remède pour m'aider. M'enfin, après tout ce n'était pas si grave que ça, je pourrais s'en doute m'en sortir sans lui. Ça faisait dix-neuf ans qu'il ne m'aidait plus à grand chose de toute façon. J'avais peur... Peur de ce qu'il pourrait se passer dans les jours à venir, de la tournure que ça prendrait, et pour la première fois depuis un bail, de ce qu'on pourrait dire de tout ça. En l'entendant, j'haussai les épaules en souriant discrètement.

"Tout dépend de quel point de vue tu t'places. Tu vas quand même devoir me supporter, hein... Alors ça pourrait être bien mieux."

Après tout c'était vrai, non ? Pauvre de lui. Ce n'était probablement la chose la plus facile à faire ça, me supporter... Il y avait peu de gens qui y parvenaient je crois... Rien qu'à regarder ma famille... Hm... M'enfin, à lui de voir s'il voulait prendre le risque, bien que je suppose que son choix était déjà tout fait. Je ne pus que sourire en l'entendant rire.

"Pourquoi pas. Mais j'te préviens, j'suis vraiment très nul en bouche-à-bouche, hein, alors si tu pouvais éviter le manque d'air, ça m'ferait chier qu'tu m'lâches maintenant tu vois."

Je serrai doucement sa main dans la mienne et le suivis bien sagement jusque dans sa chambre. Ça avait un air de déjà vu, un air de première fois peut-être aussi. Les souvenirs de notre première nuit ne mirent pas longtemps à me revenir... Et la fin de celle-ci non plus, malheureusement. Je soupirai doucement, sans un bruit et allai le rejoindre sur le lit.

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Ven 01 Mai 2009, 00:22

Supporter Bill était loin d'être quelque chose de très difficile, c'était quelqu'un de génial, qui même si il aimait bien emmerder son monde de temps à autre n'était pas désagréable, je savais qu'il avait des différent avec son frère et les membres du groupe, mais je n'arrivais pas à l'imaginer véritablement désagréable, même si j'en avait eut un bref aperçut à l'hôpital quand il m'avait abandonné a mes médecins, pourtant je n'arrivais pas à lui en vouloir, pour moi il restait cet homme que j'aimais au coeur d'or même si il n'aimait pas spécialement le montrer. J'étais tout de même beaucoup plus heureux lorsqu'il était près de moi. Le manque de lui avait été obsédant et je me rendais bien compte à présent que mes sentiments étaient irrévocables. Je lui souris tendrement et déposai un baiser sur ses lèvres.

« Te supporter es loin d'être si terrible, être loin de toi l'es beaucoup plus encore alors. »

Sa seconde remarque me déclencha un nouveau rire, il disait vraiment n'importe quoi pauvre Bill, si il y avait vient quelque chose qu'il savait faire c'était se servir de ses lèvres.

« Le bouche à bouche peut être, en tout cas tu embrasse très bien et ça me suffit. »

Je m'allongeai et l'attirai vers moi afin de le serrer contre moi. Mes yeux se perdirent un moment dans les siens.

« J'vais enfin avoir chaud cette nuit, le mec qui me tient chaud la nuit est de retour ! »


Comme ma vie à cet instant prenait un tournant délicat, je préferais m'envoler pour le pays des rèves. J'étais au milieu d'une forêt au chatoyants dégradés de vert entouré par des bruns de muguet les yeux plongés dans le chocolat des yeux de Bill. Il était si bioutifoule, et son sourire me transportait. Je passai ma main dans sa nuque et approchais mes lèvres de ce Bill imaginaire et déposai un baiser passionné sur ses lèvres. Je restai un moment figé récuperant le gout sucré de son gloss au...melon ? [O_o] Je gémis dans mon sommeil." Mmh Bill épouses moi :" nettement audible.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Dim 03 Mai 2009, 02:44

Sans que je sache vraiment pourquoi, notre dernière dispute me revint dans ses moindres détails. Ce n'était pourtant pas le moment et rien ne me poussait à reprendre de tels souvenirs à l'instant, mais j'étais bien incapable de faire autrement. Sa jalousie me perturbait, j'avais du mal à me dire que je pouvais le perdre pour peu de chose, tout comme j'avais du mal à me dire que je finirai ma vie comme mon frère. Ce n'était vraiment pas quelque chose d'envisageable pour moi. Et sans parler de le tromper, je me savais bien incapable de ne pas regarder ailleurs quand j'en avais l'occasion. Et là, rien que d'en parler, il m'avait foutu à la porte... Ça allait être dur, très dur et je serais bien incapable de dire combien de temps je tiendrai avec une attitude comme ça. Je n'avais pas envie de le blesser, mais encore moins envie de jouer perpétuellement un rôle qui ne me plaisait pas. Le petit ami raide dingue, accro, totalement dévoué et tout ce qu'on veut ne me ressemblait pas et je n'avais pas l'intention de l'être un jour. Ou alors pas maintenant, ça, il en était tout simplement hors de question. Déjà le terme de petit ami me plaisait pas... Ça faisait officiel, sérieux, engagé, tout ce que je n'étais finalement pas. J'aurai de loin préféré qu'il se contente de m'avoir en kiss-friend... Bah oui, parce que mon côté sainte nitouche m'empêchait d'aller plus loin avant que ce soit vraiment sérieux, mais mon côté libre et effrayé m'empêchait d'accepter que ce soit vraiment sérieux... Je me contentai d'hausser les épaules en l'entendant, sachant qu'il finirait bien par déchanter rapidement. Je ne pus que lever les yeux au ciel en entendant la suite, un sourire bête, touché et amusé étira légèrement mes lèvres.

"Peut-être... Mais ça sauve personne... Et si tu manques d'air, ça sera pas très très utile... Sauf peut-être pour t'achever plus vite, ce qui ne serait pas une excellente idée."

Je me laissai sagement attiré jusqu'à lui quand il se coucha, mes larmes m'avaient fatigué et l'idée de pouvoir passer une nuit près de lui me réjouissait, même si ce n'était rien qu'une nuit, c'était toujours une nuit de plus, une nuit où je parviendrai peut-être à dormir autrement que réveillé régulièrement par de nombreux cauchemars.

"T'aurais pu t'acheter une bouillotte pour me remplacer, l'effet était tout aussi efficace. Et puis, c'est moins chiant que moi aussi... Et y'a moins de risque de rébellion ou de déception... En gros, t'as les avantages sans les inconvénients..."

Une fois Adrian endormi, je restai à fixer les murs de sa chambre qui faisaient étrangement vide par rapport à ce à quoi il m'avait habitué un moment avant de sombrer dans les bras de Morphée à mon tour. Mon sommeil restait pourtant léger et je me réveillai un bon nombre de fois dans la nuit, que ce soit parce qu'il ait bougé ou encore parce qu'il y eut un bruit dans la rue... Par contre, cette fois, j'étais sûr d'avoir été réveillé par sa voix, mais il semblait dormir... Je n'avais strictement rien compris de ce qu'il avait dit, mais il avait parlé, j'en étais certain... Je soupirai doucement, me blottis un peu plus contre lui et tentai de me rendormir une nouvelle fois...

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Dim 03 Mai 2009, 03:36

M'achever plus vite hmpff ? Ça serait là une bien belle façon de mourir, sûrement la meilleure d'ailleurs. Ah qu'est ce que je devenais con sur le bords, comment la niaiserie pouvait elle atteindre mon cerveau à ce point. Ca n'allait plus, peut être qu'une bonne lobotomie me ferait le plu grand bien, j'étais en train de me transformer en quelque chose d'étrange là, j'étais plus du tout Adrian, en admettant que je l'ai été un jour. Oui mes troubles de la personnalité avaient sévit dès l'age de 14ans peut être même avant en fait quand j'repense à la fois ou muni de ma combinaison de spiderman je m'étais cru capable de du petit muret du jardin sans une égratinure, résultat un poignet cassé et une jambe dans le plâtre, bravo spiderman. Aujourd'hui ce trouble m'avait amené à rencontrer et à aimer la personne la plus belle et inaccessible que j'ai connu et je me demandais bien quand mon pauvre cerveau allait sortir de ce rêve visiblement trop délicieux. J'étais tout ce qu'il y avait de plus banal et j'avais du mal à comprendre ce qu'il pouvait bien me trouver si il ne soufrait pas lui aussi d'un trouble de la personnalité qu'on appellerait narcissisme.

Pourtant j'étais encore là à me plaindre, si les choses n'étaient pas faites pour durer, je ne devais pas pleurer sur leur fin éventuelle mais de profiter tant que je pourrais de ce qu'elle m'apportent. Aujourd'hui, il m'aime, peut être moins que moi, mais suffisamment pour être revenu me chercher, ca devait me sufir. Oui ca devrait me suffir. Je me réveillais cette nuit là et me retrouvais incapable de trouver le sommeil. Il était là blottit contre moi et je caressais ses cheveux doucement, appréciant chaque minutes comme les dernières. Cette expérience de rupture ne m'avait pas laissé indemne et je ne me demandais comment je réagirais si cela devait se reproduire. J'étais bien heureux de pouvoir garder ces réflexions pour moi, à coup sûr il fuirait devant les ravages qui sévissaient dans mon cœur. Sa vie était publique, si il voyait quelqu'un d'autre,ou échangeait un baiser, je le saurais forcément, on m'interdirais ce droit de jouer celui qui ne sait rien, m'obligeant à me séparer de lui ? Je me levai, impossible de dormir. Il était quatre heures du matin et je me dirigeai déjà vers la cafetière pour me servir un café. Le jour pointerais bien assez tôt son nez avec son lots de faux semblants. Je l'aime trop bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Bill Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 25
Membre préféré des THs : Strify. >.<"
Localisation : Derrière la porte de douche à Le* regarder se déshabiller.
Date d'inscription : 13/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Sam.
Amoureux (Amoureuse): Personne ?! *Strify xD*
Ennemi(e)s: Euuuuuh, son frangin mais c'est pas sûr.

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Dim 03 Mai 2009, 22:58

J'étais finalement à me rendormir même après avoir entendu vaguement sa voix sans jamais comprendre ce qu'il avait dit. J'en avais conclu qu'il avait parlé dans son sommeil et ne m'étais pas attardé d'avantage à chercher. Tout le monde parle plus ou moins en dormant alors c'était pas grave. J'étais bien, au chaud, dans ses bras, mais la nuit se passait pas aussi bien que je l'aurais imaginé. J'avais pourtant retrouvé ce qu'il me manquait, et j'avais espéré passer une nuit excellente, collé à lui, à tenter de rattraper toutes nos nuits loin l'un de l'autre, mais j'en étais bien loin, il suffisait qu'un chat miaule, qu'Adrian bouge d'un demi-millimètre pour que je passe un bon moment à compter les minutes entre deux bouts de sommeil... Je ne comprenais pas. Je finissais par penser que j'avais vraiment un problème puisque lui dormait parfaitement bien. Je commençais à m'en vouloir quand Morphée avait décidé de me reprendre avec lui pour, je l'espérai, la fin de la nuit. Mais ça ne fut que de courte durée puisque quelques heures après, même pas, je me réveillai de nouveau, totalement paniqué. Je ne sentais plus sa chaleur, plus son corps, il manquait sa présence. Je crus un instant que ce n'était qu'un délire de mon imagination mais non, en ouvrant les yeux, le lit était bien vide autour de moi.

Je me levai rapidement, encore à moitié endormi, titubant légèrement. Mon coeur sprintait, et s'il était parti pendant la nuit ? Qu'il m'avait lâché une nouvelle fois ? Je ne savais certes pas vraiment ce que j'attendais de notre relation mais je savais que je ne voulais pas qu'il m'abandonne une fois de plus. Je fus cependant rapidement rassuré, après l'avoir cherché quelques minutes, en le voyant près de la cafetière. Il semblait pourtant être tôt puisqu'il faisait encore tout nuit, mais ce n'était pas très grave. Je m'approchai de lui sans un bruit, déposai un baiser sur sa joue avant de l'enlacer timidement, d'un geste hésitant.


"Pourquoi t'es tout loin ?" soufflai-je doucement d'une voix encore endormie.

_________________


I wannabe your Addiction.
[That's killing me]
Just again.
Revenir en haut Aller en bas
Adrian Wilson

avatar

Masculin
Nombre de messages : 319
Age : 28
Membre préféré des THs : Bill. ♥
Localisation : Sur le pas de la porte à malmener les valises de Bill
Date d'inscription : 15/01/2009

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Hmpff
Amoureux (Amoureuse): Bill, ou celui qui fanasme sur un autre mec en plein calinage.
Ennemi(e)s: Strify

MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   Lun 04 Mai 2009, 03:11

Alors que je buvais mon café tranquillement j'entendis du bruit provenir de la chambre à coucher, pourtant il avait l'air endormi, moi qui pensait ne pas l'avoir reveillé je m'étais fort bien trompé. Je lui adressais tout de même un petit sourire, j'étais heureux de l'avoir près de moi, j'avais beau me poser des question toutes plus stupides que les autres, la vie était tellement belle à travers ses prunelles chocolat. Le voir me replissait de joie, une joie incontrôlable, qui anéantissait tout mes doutes pour quelques heures peut être mais ces quelques heures là valaient bien la peine. Je me levai et laissai ma tasse de coté avant d'aller l'enlacer, ca faisait longtemps tient.

« J'arrivais pas à dormir, et j'voulais pas te déranger à m'retourner sans cesse dans le lit, on a eu une dure journée. J'allais entammer les test ridicule de closer mais puisque t'es là »

Je lui adressai un petit sourire et ajoutai

« Je te sers un café ? »

Je lui déposai un baiser sur les lèvres au passage et me dirigeais vers la cafetière, mon objet préferé. C'était si utile le café, un peu comme le coca.

« Tu sais j'arrêtais pas de penser à toi, et j'me suis rendu compte que j'avais jamais été aussi stable de ma vie. Pourtant on es loin de l'être tout les deux, c'es,,, »

Ma voix s'interrompit tandis que je vis une silhouette apparaître passer devant la fenêtre.

« Bill j'crois que y'a un mec dans l'jardin. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [A] Come back and haunt me. | Bill |   

Revenir en haut Aller en bas
 
[A] Come back and haunt me. | Bill |
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» come back and haunt me (archie)
» Bill Clinton will be named a U.N. special envoy on Haiti
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Bill Clinton, UN chief seek aid for Haiti
» Bill Clinton, G. W. Bush & the U.N. Fighting Corruption in Haiti - no joke!‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RpG sur Tokio Hotel. :: Schierel :: Centre commercial-
Sauter vers: