AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [A] de retour... (pv Steffy Trümper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 01:52

Le voyage avait été long et ennuyeux, loin de tout dans cet avions qui volait tellement haut au dessus des nuages.
depuis des années, plus précisément sept ans il n'avait pas remis les pieds en Allemagne.
Le visage morne et comme dénué de sentiments, il regardait, immobile le siège devant lui, ses écouteur dans les oreilles.
Ses yeux cachés par de grosse lunettes noires camouflaient l'épaisse couche de maquillage qu'il avait mis.
dans ses oreilles repassait, encore et encore le même morceau de guitare qu'il avait interpréter seul dans sa chambre devant un enregistreur vocal.
Ce morceau de guitare, c'était Lux Aeterna la bande original du film requiem for a dream.

Lorsqu'une otesse vint le voir pour savoir s'il allait bien vus la pâleur de sa peau, c'est a peine s'il daigna tourné la tête vers elle pour lui dire qu'il allait bien et qu'il ne voulait pas être déranger.
Depuis si longtemps il avait été séparer de l'Allemagne qu'il en avait quasiment tout oublier, les paysage, le comportements des habitants avec lui, le visage de ses parents...
Une seule chose n'était pas flou.
Le visage de sa seule et meilleure amie.
Il ce souvenait en détaille de tout leur jeux de tout leurs fou rire, mais en rien il ne ce souvenait du reste, sa aurait pus le déstabiliser mais en fait, cela l'arrangeait... C'était comme reprendre une vie qui a été totalement éffacée et où il est donc facile de tout reprendre au départ, de ses relations, a ses activité.
Son visage tourna lentement vers le ublaux et il remarqua avec un non intérêt totale la présence de la nuit.
Si seulement cette nuit avait pus être la même dans sa tête...
Si seulement elle avait pus être la même sur sa vie...

Ce sentiment le quitta bien vite quand il remarqua au loin, très au loin les lueur de l'Allemagne, le pays qu'on considérait comme son pays natal.
a cet instant précis, il crus ressentir chaque odeur de cette ville, celle de l'air, celle de la mer, non loin de là...
Le parfum des bonbons qu'il mangeait étant petit, chacun de leurs goût, de leurs parfum lui revenait comme si tout ça s'était passer hier.
Il ce surpris même dans l'épais vitrage a sourire légèrement.
Il avait beau essayer de cacher ce sourire, rien n'y faisait, le fait de sentir toute ces sensations remonté le long de son estomac puis enveloppé son cœur puis gonflé ses poumons...
depuis des années il n'avait pas ressentis ça...

Stephan ce rappelait de chaque détail de sa vie passé ici, de chaque recoin des endroits qu'il avait fréquenté...
Il ce sentait comme nostalgique de cette époque où il était encore innocent et où les tracas n'avait pas de réel importance pour lui, puisqu'il pouvait tout raconter a son amie qui le réconfortait.
du jours au lendemain, il c'était retrouvé seul, sans la moindre personne a qui parler et malgré ce qu'il montrait, cela avait été très dur pour lui.
Lorsqu'enfin il avait vus venir le jours de son départ pour l'Allemagne, son Rakuen comme il le disait son paradis, son échapatoire il avait su que s'il n'avait pas été si froid et si dépité par tout les évènement passés il ce serait rué sur le téléphone aurait prévenu tout l'annuaire qu'il s'en allait et aurait sauté partout...
L'atérissage fut lent, presque insoutenable et lorsqu'il ce retrouva pied a terre avec sa valise, il prit une grande bouffée d'air et avança lentement dans l'aéroport.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 02:31

Depuis son arrivée dans cette ville, Steffy ne sortait plus beaucoup. Elle qui devait récupérer les jumeaux pour les ramener à la maison semblait bien avoir foiré son coup... Mais ça s'était avéré plus compliqué que prévu. Pourquoi ne l'avait-on pas prévenu qu'ils avaient une vie ici ?! C'était horrible. Affreux. Mais qu'importe, elle y arriverait, elle le savait bien ! On était loin de Magdebourg et de l'absence de gens intéressants pour faire sentimentalement sa vie. Quelle idée avaient-ils eut de venir s'installer ici ?! Ils avaient réellement abusé sur ce coup... Abrutis de jumeaux ! C'était à coup sûr une idée d'un de leurs débiles de copains. Pour avoir des idées connes, ils étaient toujours bien placés, surtout le plus vieux des deux, elle avait encore zappé son prénom, mais c'était pas très important de toute façon, pour ce qu'il l'intéressait...

Quelques jours avant, alors qu'elle cherchait sur internet des infos sur la vie sentimentale de ses presque-demis frères, elle avait reçu un texto. La jeune blonde avait mis un temps fou avant de comprendre de qui il venait, mais une fois ça fait, elle sautilla partout dans la chambre de son appart' en hurlant comme une folle. Son meilleur ami, son seul ami peut-être aussi, était de retour, après beaucoup trop de temps d'absence ! Il allait revenir pour de vrai ! Il y avait même un jour et une heure d'arrivée pour son avion ! Il n'allait donc pas l'abandonner à vie comme elle l'avait pensé ?! A deux, ils seraient plus forts de toute façon. En espérant qu'ils se reconnaissent, psychologiquement parlant, car les changements avaient été nombreux pendant ces années.

Elle avait appelé les jumeaux plusieurs fois pour leur demander de l'accompagner à l'aéroport mais aucun des deux n'avaient répondu, alors elle s'était résigné à prendre un taxi. Elle avait dû faire quelques heures supp' pour payer le trajet mais ça, c'était pas très important, Stephan les vallait bien. Les jours ne passaient pourtant pas plus vite qu'ils ne le faisaient d'habitude, elle passait ses journées à ranger, qui sait s'il aurait un endroit où loger ? Les placards et le frigo étaient remplis, pour une fois, de trucs mangeables, ce qui était rares quand même. Par contre, elle ne savait pas ce qu'il foutait dans cette ville-là, peut-être était-ce ses parents qui l'avaient prévenu ? Après tout, ils n'avaient pas vécu ici, ni l'un ni l'autre, ils s'y étaient passés, oui, mais rien de plus... Papa Maman ne devaient pas y être pour rien. Pour une fois qu'ils ne merdaient pas...

Le jour J finit tout de même par arriver, après d'autre avant tout longs et tout horribles ! Cette nuit-là fut vraiment courte, il lui restait tant de choses à faire ! Comme se laver les cheveux, se faire les ongles, choisir ses fringues, recharger son appareil photo... Que des trucs longs et importants qui lui prirent la plus grande partie de la nuit. Quand on veut que les choses soient bien faites, on ne doit pas regarder au temps qu'on met pour les faire, c'était aussi simple que ça, et c'est ce qu'elle avait très bien fait d'ailleurs.
Elle finit par sortir de chez elle, attrapant ses clés et son sac avant de fermer la porte et de vérifier coiffure et maquillage dans le miroir de l'ascenseur et de monter dans le taxi qui l'attendait en bas de chez elle. Elle serait un peu en avance mais il valait mieux être en avance qu'en retard, enfin c'était toujours ce que lui avait dit sa mère.

Le trajet fut d'une lenteur affolante, comme si tout était fait exprès pour que le temps se rallonge au fil de la route, histoire de la frustrer un peu plus. Après tout pourquoi pas, elle n'était plus à quelques minutes. Les années ayant fait que. L'aéroport finit tout de même par se dessiner au loin, au plus grand bonheur de Steffy qui gigotait sur son siège sous le regard amusé du chauffeur. Elle le paya en hâte et sortit du taxi en courant presque, rentrant dans le bâtiment, faisant les cent pas en attendant que le vol de son ami soit annoncé à l'atterrissage et qu'elle puisse le revoir enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 03:03

sac de voyage sur l'épaule gauche guitare sur l'autre, cigarette a la bouche, il marchait lentement jusqu'au long tuyaux d'acier qui l'amenerait enfin au paysage qu'il avait attendu depuis si longtemps.
Les gens le laissaient passé comme s'ils avaient peur de lui, en même temps quand un gars de deux mètres avec des bras comme tes cuisses tu te pousse bien gentiment et tu le laisse passé m'enfin bon, on vas pas raconter la vie des autres.
Il était légèrement sceptique par rapport a la présence son amie d'enfance puisque dans un sens il n'avait pas donner signe de vie pendant des années, et du jours au lendemain envoyait un texto a cette fameuse amie d'enfance en lui disant comme si de rien était qu'il revenait en Allemagne, comme s'il revenait des courses ou de vacances.
le temps que la porte s'ouvre, il avait vérifier chaque détaille de son aparence, ses cheveux, toujours aussi noirs et hérissé bien que plus long que par le passé, il avait toujours la même texture avec ou sans gel ou laque.
Ses yeux, Maquillé de noire et pourtant toujours aussi brillant de leur couleur turquoise, comme les mer des caraïbe lorsqu'un soleil blanc de brillance ce reflète sur elle.
Ses ongles, noirs, long trahissant le soin qu'il avait apporté a son apparence ce jours là.

Après une énième vérification et après avoir demander a deux personne comment il était maquillé et après avoir eu deux réponses satisfaisante il remis ses grosse lunettes de soleil noires et commença a triturer de se langue le piercing qu'il avait a la lèvre.
Cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, peut-être ne le reconnaîtrait-elle pas... après tout, il avait changer depuis toute ces années...
Il redoutait aussi de ne pas la reconnaitre elle, qu'ils passent l'un a côté de l'autre sans ce reconnaître et ce cherche sans résultat.
Il eu soudain l'idée de marqué sur une pancarte son noms, mais cette idée lui passerait vite, si elle n'était pas là, il passerait simplement pour un débile qui marque son nom sur une pancarte.
Il jouait avec ses bagues en regardant le cadenas qu'il avait autour du cou.

Chaque minutes semblait être des heures et malgré sa réticence a côtoyer le monde, elle sa avait toujours été différent...
Elle savait tout de lui, où du moins a l'époque où ils ce voyait souvent.
A présent la précédente chanson avait été remplacé par une chanson nommé: mon paradis de Neo Krown
Il ce surpris même a sentir ses lèvres s'étirée en imaginant enfin sa meilleurs amie non loin de lui...
Ils n'étaient si ça ce trouve qu'a quelques pas l'un de l'autre.
Il ne ce rappelait pas l'avoir prévenus le jours même de son départ, mais quelque jours après être partis lui semble-t-il...
Peut-être allait-elle lui mettre une gifle, puis s'en aller, peut-être allait-elle oublier cet épisode de leurs vie... Peut-être ne ce serait-elle même pas donner la peine de venir, trouvant sa venue comme dénué de sens, A cette idée, il sentis son sourire disparaître.

Enfin, il allait revoir celle qu'il avait considérer comme son "échappatoire" durant toute sa jeunesse son journal intime, celle a qui il pouvait tout raconter sans avoir peur de représailles, sa confidente, celle en qui il avait fais plus confiance qu'à sa propre famille...
enfin l'attente arrivait a sa fin...
Les portes s'ouvraient et a cet instant, il sentis ses jambes ce bloquées, les gens passèrent a côté de lui et traversèrent le petit passage un a un...
Lorsque les trois quart des personnes furent passées il s'avança a son tour après avoir écrasé sa cigarette sous sa chaussure gauche, chaussures qui était en réaliter d'ennorme botte.
Il senti peut a peu la confiance s'emparer de lui et a cet instant précis, il ce sentis prêt a aller de l'avant.
Il prit un morceau de gum a mâcher et en Balançant un bras d'avant en arrière, il s'élança dans la salle principale de l'aéroport
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 03:31

New-York, New-York, New-York. C'était bien la seule chose qu'elle cherchait sur les immenses écrans sensés donner les arrivées. Mais cet abruti de panneau était aujourd'hui en panne. Elle commença à pester dans son coin, presque si elle ne faisait pas de scandale. C'était inadmissible ! Ces panneaux devraient toujours marcher ! Ils marchaient bien quand elle était arrivée, alors pourquoi ne le faisaient-ils plus maintenant hein ?! Connards de panneaux de merde ! Elle alla voir à l'accueil, demandant d'une fois timide quand est-ce que le vol en provenance de New-York arrivait, mais quand on lui dit d'aller regarder sur le panneau, elle commença à gueuler comme une folle que leurs putains de panneaux n'affichaient rien et encore moins le vol qu'elle leur demandait ! Non mais quand même qu'ils vérifient de l'état de marche de leurs trucs avant de dire aux gens d'aller regarder. Elle afficha un air hautain qui lui était propre et connu, surtout quand elle voyait les jumeaux, histoire de bien prouver que ce n'était pas parce qu'elles étaient plus jeune qu'elle était inférieure même s'ils n'en eurent jamais grand chose à foutre de sa gueule, et s'éloigna de l'autre conne sans avoir de réponse à sa question. Mais c'était pas important, on allait attendre, de toute façon, elle avait tout son temps. Personne ne l'attendrait chez elle. Comme d'hab' en fait. C'était normal, puisqu'elle ne connaissait personne. Bref.

Et s'il avait tant changé qu'il lui était désormais inconnu ? Et si finalement ce n'était qu'un texto du premier avril au mois de février ? Qui sait ce qu'il peut se passer avec le décalage horaire, hein ? Il serait parfois utile de rappeler aux blondes de ce monde que le décalage horaire comme son nom l'indique, décale juste de quelques heures et pas de quelques mois. Mais comme elle n'était pas certaine de cette affirmation, elle ne préférait pas exclure cette idée...
La voix d'outre-tombe qui venait des haut-parleurs la ramena sur Terre, le vol en provenance de New-York arrivait enfin ! Elle se leva du siège sur lequel elle s'était posée et commença à sautiller tout partout sous les regards désapprobateurs des gens, s'ils savaient à quel point elle s'en foutait ! Stephan allait arriver, alors le reste ne comptait plus beaucoup, encore moins l'avis de gens qu'elle ne connaissait absolument pas et qu'elle ne connaitrait jamais car ce n'était pas son genre de connaitre des gens et que les seules personnes qu'elle connaissait vraiment se comptait sur trois doigts. Bill. Tom. Et Stephan. Et ça lui suffisait largement puisque les autres n'étaient que des gens et que les gens ne servaient à rien. Elle le savait bien ça. Sauf peut-être à peupler et détruire la planète sur laquelle ils avaient élu domicile, mais ça, c'était une autre histoire sur laquelle on ne s'étendra pas ce soir, pas à une heure trente du mat'.

Les passagers commencèrent à sortir, en grappe, comme les singes qu'on accroche par la queue dans SOS ouistitis pour être sûr qu'ils tombent par groupe de plus que un. Cette pensée la fit sourire, ils y avaient souvent jouer à SOS Oustitis. Si tu les fais tomber tu cris, OUIIIIII. Un bon bout de son enfance ça, aussi. Steffy sautait sur place dans l'espoir de voir une tête connue là dedans, mais non, personne, encore et toujours personne. Sauf qu'à un moment, un visage lui sembla moins inconnu que les autres. Elle n'en était pas certaine car il avait bien changé, vieilli, mais elle aurait donné ses deux mains à couper que c'était son ami. Elle ne se posa pas plus de questions, prête à passer pour une conne si elle se trompait et poussa les gens histoire de se frayer un chemin jusqu'à lui avant de lui sauter au cou en chialant comme la gamine qu'il avait quitté et qu'elle n'avait que très peu laisser de côté depuis tout ce temps. Son odeur, si ! Si c'était lui ! Elle en était certaine désormais, il s'agissait bien de Stephan, il n'y avait pas d'autre possibilité ! C'était lui, vraiment lui. Mais il n'avait plus l'air de l'enfant qu'elle avait vu pour la dernière fois pas mal d'années en arrière. Est-ce que lui la reconnaitrait vraiment ? Est-ce qu'ils s'entendraient aussi bien qu'avant...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 03:49

A peine était-il sortit du petit couloir qu'une jeune femme lui avait sauté au cou.
Il n'y avait que Steffy qui était capable de sauté au cou de quelqu'un dont elle n'était même pas sur de l'identité.
Il ressera ses bras autour d'elle, la plaquant contre son torse devenu si large, si imposant.
En effet il n'avait plus rien à voir avec le petit garçon qui était partit sept ans plus tôt.
Elle non plus ne devait plus être la même


"sa fait longtemps Steffy...

dit-il en sentant que sa voix tremblait un peu trop pour quelqu'un qui croyait avoir atteins l'extrême émotion...
Et pourtant non...
Il ne rêvait pas, c'était bien ses yeux qui pleuraient, pas une simple impression.
Il retira ses lunette de soleil d'une main et les rangea négligément dans une de ses poches de pantalon.
Il n'avait pas pleurer depuis des années, pour la simple raison qu'il n'avait jamais trouver plus grande émotion que la mort de sa petite amie.
A présent, il avait retrouvé la fille qui avait depuis son enfance compté le plus au monde, pas parce qu'elle était la fille qu'il aimait, parce que c'était Steffy!
SA Steffy!
sa meilleur amie! cela pouvait paraître pueril, mais il n'en avait rien a foutre

Il essuya ses larmes avec le dos de sa main et posa un baisé sur le sommet de la tête de Steffy
Si longtemps...
tant d'années les avait séparer...
lorsqu'ils s'était quitter, elle n'était qu'une petite fille aujourd'hui, c'était devenu une jeune femme, parreille pour lui, quand il était partit, ce n'était qu'un pré adolescent encore un peu gamin dans sa tête, aujourd'hui, c'était devenu un homme...
un homme qui croyait avoir perdu toute raison de vivre...
c'était faux, Steffy était là a présent, sa vie allait enfin reprendre comme avant...
Ils allaient enfin reprendre leur vie comme avant... passé leurs journées a faire les dingues et qui sait, peut-être avait-elle déjà des plans pour eux...
Un mauvais tour a jouer, comme quand ils étaient petit et qu'ils s'amusaient a attraper des crapeaux et a les mettre dans le lit de leurs parents, enfin, qu'il mettait puisque Steffy n'y touchait pas.

Il remonta le visage de la jeune femme et passa doucement ses mains sous les yeux de la jeune femme, enlevant ainsi les larmes qui perlaient encore sur son visage.


"arrête de pleurer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 04:08

En sentant ses bras se resserrer autour d'elle, Steffy comprit qu'il l'avait finalement reconnu. Un problème de régler ! Et un ! Après tout, des blondes prêtes à tout sauf à réfléchir avant d'agir, il ne devait pas y en avoir des tonnes, même en Allemagne, même dans cette ville dont elle ne connaissait absolument rien, sauf peut-être l'aéroport... Elle hocha hystériquement la tête en l'entendant.

"Oui. Sept ans. Et tout est entièrement de ta faute. Quelle idée de continuer des études aussi longtemps, et surtout aussi loin, et encore plus sans donner de nouvelles. Non mais qu'est-ce qui t'est passé par la tête !? Ton plateau repas dans l'avion à l'aller était avarié au point de te faire perdre la tête ou quoi ?!"

Voilà, ça... C'est fait. Il fallait bien que ça sorte de toute manière, donc maintenant que c'était sorti, on pouvait continuer sans problème... Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ou presque. Ils étaient quand même loin de Magdebourg et des lieux de leurs conneries enfantines et passées. Ca lui manquait ça putain.

"Qu'est-ce que tu fais ici ? Comment t'as su que j'y étais ? C'est qui qu'à balancer ? Et puis, pourquoi revenir après tant de temps ? T'aurais pas pu revenir plutôt ? Pendant les vacances par exemple, ou je sais pas moi, à Noël ? Sauter quelques cours pour venir passer un week-end ici, non ? C'était trop compliqué ? J'avoue, j'comprends pas bien les raisons qui t'ont poussé à remettre les pieds entre nos frontières, mais je suis certaine que tu vas tout m'expliquer plus tard !"

En même temps, il avait plutôt intérêt. La petite blonde ne perdit pas de temps et lui attrapa la main pour sortir de l'aéroport. Inutile de rester là plus longtemps de toute façon. Une fois dehors, elle appela un taxi et l'attendit sagement regardant toutes les deux secondes le brun, histoire de s'assurer qu'elle ne rêvait pas. Qui sait ce qui aurait pu se passer dans sa tête en même temps. Une nuit de sommeil écourtée et voilà un magnifique délire de son imagination.

"T'as un endroit où passer la nuit ? Car sinon, j'suis une grande fille maintenant, j'ai mon appart', héhé. Et même à manger. Non mais tu t'rends compte, alors que j'ai jamais su faire à bouffer de ma vie. M'enfin, y'a le micro-onde. Waaaaaaw, quelle belle invention quand même que le micro-onde ! Sans lui j'serais paumée j'crois... Bref... Tout ça pour savoir si tu sais où loger..."

Elle le laissa lui essuyer ses larmes et l'entraina à l'intérieur du taxi, indiquant le centre ville au chauffeur et d'attacher sa ceinture.

"Arrête de pleurer ? Non mais parce que tu pleurais pas toi, hein ? Nooooon, jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 04:26

"moi, sa compte pas, j'ai pas pas pleurer depuis 6 ans...

dit-il en s'assyant a côté d'elle.

"Alors, on vas répondre a tout ça dans le bon ordre.

Il s'arrêta et la regarda

"alors je n'ai pas donner de nouvelle parce que t'en donner ou reprendre contacte avec toi alors que je savais ne pas pouvoir rentrer ne serait que trop douloureux.


Dit Stephan en ce grattant la tête tout en essayant de ne pas abimé sa coupe de cheveux


"je suis venu m'installer ici...
Mon école de médecine est dans cette ville.
et pour dire vrai, je t'ai prévenue que je venais dans cette ville mais je n'avais absolument aucune idée que tu étais dans le coin.
ensuite, non je n'ai pas où loger, mais je ne veux pas t'ennuyer, je peux aller a l'hôtel


Il lui frotta la tête et la colla a lui

"dans tout les cas tu m'a énormément manquer...


dit-il en lui frottant le dos
Après toutes ces années passé loin d'elle, les voila enfin réunis dans la même ville, au même moment...
Elle lui avait tellement manqué et il avait tellement dus ce battre pour réussir a ne pas l'appeler...
a présent, il n'aurait plus a l'appeler, il pourrait la voir chaque jours si elle le voulait bien, bien sur...
Il tenta tant bien que mal de cacher les innombrable cicatrices qu'il avait sur les bras, de toute façon il en avait partout...
Seulement, il préférait qu'elle ne les voient pas, qu'elle ne sache pas qu'il s'était mutilé pour faire passé la douleur mentale...


"et toi?
que racontes-tu de beau ?


lui demanda-t-il en la lâchant et en la regardant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 04:46

"Ah ? Parce que tu crois que je pleure tous les soirs comme toute bonne ado dépressive qui se respecte ? A la seule différence que j'suis pas dépressive et que j'ai mieux à faire que de passer ma vie à me déshydrater et d'avoir l'air profondément pathétique, avec des grosses traces rouges horribles sous les yeux et des cernes de dix lieues le lendemain matin... Quoi qu'il en soit, tu pleurais aussi, alors tu n'as absolument rien à dire."

Elle rit bêtement en l'entendant dire qu'il essayerait de répondre dans l'ordre à tout ça, il lui aurait répondu au fur et à mesure que ça aurait été plus simple mais après tout peut-être ne lui en avait-elle pas laissé le temps... Il lui pardonnerait sûrement, elle avait sept ans à rattraper après tout alors bon...

"Parce que ça ne l'était pas de passer sept ans à jouer au mort ? Si tes parents ne m'avaient pas dit où tu étais et pourquoi, j'l'aurais jamais su Stephan ! J'trouve ça dégueulasse ! Et puis c'est pas comme si t'étais parti deux jours, t'es parti sept putain d'années merde !"

Elle soupira et secoua doucement la tête avant de fixer la route qui défilait derrière la vitre fermée de la portière arrière. Non mais, il avait des excuses de merde, il fallait bien l'avouer. En sept ans, il aurait pu trouver le temps d'en chercher d'autre.

"Il y a donc autre chose qu'un aéroport dans cette ville pourrie ? J'le savais même pas. Et si j'n'y avais pas été t'aurais fait quoi ? Car logiquement, je n'aurais plus dû y être et je ne devrais sûrement pas y rester longtemps. Juste le temps de convaincre Bill et Tom de rentrer avec moi... De leur mettre la main dessus déjà...
Et bah non, tu me gêneras pas. C'est pas géant, mais à deux, on devrait pouvoir s'en sortir."


Elle se laissa faire sans broncher, un sourire con mais rassuré aux lèvres. Ca faisait longtemps tout de même. Mais elle n'était pas très sûre qu'ils auraient les mêmes jeux, les mêmes intérêts et les mêmes conneries qu'avant. Il allait falloir réapprendre à le connaitre, et ça l'effrayait un peu... Beaucoup.

"Tu m'as manqué aussi. Mais n'empêche que c'est de ta faute. J'ai jamais déménagé, jamais changé de numéro de téléphone fixe ou portable, ni même d'adresse MSN, de facebook ou myspace. T'aurais pu reprendre contact."

Elle haussa vaguement les épaules en l'entendant. Quoi de beau ? Probablement rien... Enfin, elle le supposait puisque sa vie était loin d'être passionnante...

"Bah... Pas grand chose si ce n'est que je passe mes journées à faire des recherches sur les vies des jumeaux, j'ai appris que Tom s'était marié par une groupie, magnifique, j'vais pas en chier moi, pour les faire rentrer... Sinon, absolument rien."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Mer 18 Fév 2009, 05:00

Il soupira longuement en ce grattant le bras.

"tu es peut-être devenu une jeune femme, mais tu as toujours le même caractère qu'avant.
J'avais peur que tu ne sois pas comme avant...


Dit-il en dissimulant un sourire.
Il en avait des choses a lui raconter...
Il tacherait d'éviter de lui parler de cet épisode tragique de sa vie où il avait perdu l'inestimable.


"Tu veux leurs mettre la mains dessus ?
compte pas sur moi pour t'aider avant un petit moment
je viens de te retrouver après sept ans d'absence, je pense que sa peut attendre quelques jours non ?
j'ai pas mal de chose a te raconter...
enfin, plutôt des chose a te confier...


hé oui!
c'était LUI qui avait 21 ans! mais c'était lui qui racontait ses malheur a une jeune fille qui était même pas majeure!
allez voir le problème!
mais ça, il s'en branlait royal, il avait toujours tout dit a sa meilleur amie, il n'allait pas arrêter du jours au lendemain sous prétexte qu'à 21 ans on ne raconte plus sa vie!


"enfin, si tu le veux bien...

encore fallait-t-il qu'elle veuille qu'il lui racconte sa vie...
peut-être trouverait-elle qu'il est trop vieux pour ça, dans tout les cas, elle le lui dirais comme pour tout le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Jeu 19 Fév 2009, 21:12

Steffy leva les yeux au ciel et soupira également, fixant la route qui défilait devant ses yeux sans bouger d'un seul millimètre. Elle finit par hausser les épaules sans grande conviction.

"Parce que tu t'attendais à quoi ? A me voir docile, agréable et diplomate ?! Non mais faut pas rêver non plus ! Tu risques d'avoir du mal à me supporter cette fois, je m'arrange pas avec le temps, bien au contraire. T'es revenu, et c'est magnifique, mais ta vie va devenir un enfer c'est t'es pas gentiment sage !"

Elle secoua vaguement la tête et finit par demander au taxi-driver de les mener directement chez elle plutôt que dans le centre ville, elle n'avait finalement pas envie de marcher. Et puis, il était un peu là pour ça ce chauffeur quand même... Elle hocha la tête, un brin hystérique et soupira en l'entendant, se laissant tomber contre le dossier de la banquette arrière.

"Oui. J'veux leur mettre la main dessus, leur faire comprendre que leur vie n'est pas ici, qu'ils doivent rentrer maintenant, qu'ils ont assez découvert le monde. Et puis aussi, ouvrir les yeux de cet abruti de guitariste ! Comment quelqu'un pourrait s'intéresser à lui pour autre chose que son compte en banque et sa célébrité ?! Non... Ca ne peut pas attendre quelques jours, qui sait quand combien de temps ils repartiront, mais pour l'instant, j'm'occupe de ça essentiellement avec les groupies, donc j'devrais pouvoir concilier les deux. Et bien, soit. Vas-y, commence, inutile de perdre du temps qui pourrait nous servir à faire autre chose."

Qu'il lui raconte sa vie si ça lui faisait plaisir, au moins quelqu'un le ferait... Enfin, quelqu'un autre que des gamines d'une quinzaine d'années avec la gueule de son presque demi-frère maquillé comme une voiture volée sur son tee-shirt. Aaah qu'est-ce que ça ferait du bien de changer un peu d'interlocuteur ! Elle le regarda comme s'il venait de dire la pire connerie de sa vie et reporta son attention sur le dehors.

"Et bah qu'est-ce que t'attends ?! Grouille ton cul de tout balancer !"

Au moins, comme ça c'était clair et net, il avait plus qu'à l'ouvrir pour raconter ce qui s'était passé pendant ces sept années.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   Jeu 19 Fév 2009, 21:31

Il regarda devant lui et soupira longuement
il éviterais le passage particulièrement gloque sur sa copine morte dans un accident de voiture


"alors je commence par quoi ?
bah on vas faire simple
mon arrivé.
Quand je suis arrivé là bas, c'était le grand chaos, je connaissais rien, biensur je parlais Américain, mais entre temps, j'avais perdu l'habitude et c'était assez complexe de ne pas répondre en Allemand...
donc il m'a fallut un temps d'adaptation, peut-être une bonne semaine avant de reprendre l'habitude de parler Américain avec l'accent américain...
on vas passer les 10 premiers mois, ils étaient ennuyant a mourir, comme le reste d'accord mais ceux-là encore plus que les autres


mentit-il pour ne pas s'attirer de pitier.

"après ces 10 mois, j'ai été comme qui dirait, dépressif...
un chouille suicidaire peut-être aussi...
ouais... un peu... beaucoup
enfin bref
je me suis rapprocher de tout ce qui était sombre, aussi bien les vêtements que les groupes, si bien que je me suis retrouver a glander au milieu d'un club de pseudo vénérateur des vampire
ça m'a permis de sortir un peu de ma tanière faites uniquement de ténèbres et d'envie de suicide.
a ce moment, ayant été le meilleurs élève de ma classe j'ai décider de m'orienter vers la médecine et après une années passée a glander dans une facculté de médecine j'ai décider que je ferais medecin légiste
j'ai eux pas mal d'histoire d'un soir depuis cette année là puisque je ne me sentais pas capable de débuter une vrai relation
parce que oui!
ton meilleur ami est plus puceaux depuis longtemps, mais il a pas été capable de démarer une relation
pitoyable hein ?


dit-il en cachant une vague sourir qui c'était dessiner sur ses lèvres
il ce demendait comment il était capable de mentir sur ce genre de chose ?
c'était assez incroyable...
de toute façon, tout lui racconter ne changerait rien et peut-être aurait-elle une autre opignion de lui
et ça, c'était hors de question!
jamais il n'accepterais qu'elle est de la pitié pour lui a cause d'une histoire comme ça...
hé puis, de toute façon ce n'était pas bien grave qu'elle ne sâche pas ce passage de sa vie...
c'était pas une truc dont il était fier


"ha et j'ai aussi débuter la guitare en arrivant là bas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [A] de retour... (pv Steffy Trümper)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[A] de retour... (pv Steffy Trümper)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RpG sur Tokio Hotel. :: Schierel :: Rouptilm-
Sauter vers: