AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 12 Oct 2008, 20:14

Trois fois rien, encore et toujours trois fois rien... Mais ça finissait par faire trop, trop de rien ou trop de tout, il n'en savait rien, juste trop. Tout était prétexte à engueulade... Le moindre petit truc, un détail inutile, sans trop d'importance et voilà que les mots fusaient sans qu'on ne puisse vraiment les retenir. Et non, leur histoire n'était pas idyllique, et non rien de ressemblait à un conte de fée, oui, ils étaient humains. Mais Tom s'y faisait, il avait oublié les rêves que Walt lui avait mis en tête durant dix bonnes années, les Princesses n'existent pas dans la réalité et jamais Charmant ne viendra les sauver... C'était triste mais ainsi, et il ne pouvait pas faire grand chose.
Pourquoi ils s'étaient engueulés cette fois-ci ? Il ne s'en souvenait plus, il ne voulait plus s'en souvenir. Juste partir. Non pas définitivement non, juste quelques minutes, quelques heures tout au plus. Le guitariste était monté rapidement dans sa caisse sans donner plus d'explication qu'un 'Je t'aime' mouillé de sanglots et s'était enfuit.
Tout allait trop vite, il aimait cette vitesse bien qu'effrayante. Il se perdait dans les rues désertes de son quartier, l'esprit vagabondant là où on voulait bien de lui... Le centre ville ne tarda pas à arriver sans que le dreadeux ne s'en rende compte, sans qu'il ralentisse. Il fixait la route sans la voir, invisible et silencieuse. Toujours pareil.
Le visage d'une fillette qui le regardait arriver fixement sans bouger le rammena brutalement à la réalité. Tom freina, tourna, la gamine n'eut rien autre qu'une grosse frayeur. Lui ne s'en tira pas si bien, sa bagnole s'encastra violemment dans un immeuble juste à côté, un puzzle géant, le guitariste était totalement inconscient, vivant mais pas forcément dans le meilleur état qu'il puisse avoir.
Les passants ne mirent pas longtemps à appeler les secours et, leur couple n'étant plus vraiment inconnu, Sam dont ils trouvèrent le numéro on ne sait trop où mais on s'en fout.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 12 Oct 2008, 21:18

Sam était donc une nouvelle fois effondré sur son lit après une énième dispute avec Tom. Une dispute sur quoi? Rien comme d'habitude. Et puis il ne préférait pas le savoir. Il avait juste entendu un faible 'je t'aime' de la part du dreadeux avant que celui-ci ne quitte la maison. Sam lui était directement allé dans leur chambre pour se laisser tomber sur son lit et se shooter à l'odeur de Tom. Il avait juste l'impression de tout merder et se laissait aller à ses pleurs. Croire que pleurer aidait est faux mais peut-être que d'un côté ses larmes soulageaient un peu plus sa peine.
L'androgyne ne sut pas vraiment combien de temps il resta comme ça, sans bouger, juste à respirer le parfum de Tom et à croire qu'il était toujours là. Il entendit alors son portable sonner. Il répondit et on lui annonça que Tom venait d'avoir un grave accident. Son cœur se déchirer en un instant. Il devait y aller. Il descendit en vitesse et appela le premier taxi qu'il trouva pour qu'on l'envoie sur les lieux de l'accident.
A peine arrivé, il se précipita en poussant les gens qui se trouvaient autour de Tom. Il le vit alors allongé par terre et ses larmes qui menaçaient de tomber ne se firent pas prier. Elle glissèrent le long de ses joues encore et encore dans un silence des plus déchirants. Il tremblait. Chacun de ses membres tremblaient. Ne le tenant plus, celui-ci se laissa tomber, à genoux, aux côtés de Tom. Il n'osait même pas le toucher. Sa main frôla doucement le front du blond mais il ne le touchait pas vraiment. Il ne savait pas quoi faire et ces putains de secours qui n'arrivaient toujours pas! Il ne savait pas quoi faire et était totalement désemparé. Il réussit à se pencher à l'oreille de Tom pour murmurer quelques mots.


"J'suis tellement désolé mon Ange... Tout est de ma faute, pardon... Mais me laisse pas... j'peux pas vivre sans toi... Je t'aime Tom... Me laisse pas je t'en prie j'pourrais pas sans toi... On doit faire plein de choses ensembles. Le mariage nous attend, notre vie à deux... Ne m'abandonne pas..."


Sam continuait de murmurer ces quelques paroles alors que ses larmes tombaient sur le bitume et qu'il n'arrivait toujours pas à toucher son Ange. Il entendit alors un bruit lointain annonçant que les secours étaient là. Il vit alors la scène au ralenti. On le tirait en arrière pour qu'il s'éloigne de Tom mais Sam refusait. On n'avait pas le droit de le séparer de son Ange. Sam hurlait, pleurait, se débattait. Il refusait qu'on les sépare. Deux personnes le tirèrent alors en arrière pour que les secours puissent s'occuper de Tom. Sam se laissa tomber à terre une nouvelle fois totalement démuni face à la situation. On embarqua alors Tom dans l'ambulance et bien évidemment on prit Sam au passage qui était comme en état de choc.

Une fois à l'hôpital, on s'occupa de Tom mais Sam n'était pas dans un meilleur état. Il était en état de choc. Il ne parlait pas, avait le regard dans le vide. On lui donné des calmants mais il refusait qu'on s'occupe de lui. La seule personne qui importait à cet instant n'était autre que Tom. On lui indiqua qu'il était dans sa chambre et que Sam pouvait aller le voir. On va dire que comme je sais pas ce qu'il a, Sam entra doucement dans la chambre et rapprocha un fauteuil pour s'asseoir aux côtés du lit de Tom. Il prit la main de celui-ci dans la sienne et entrelaça leurs doigts, comme toujours... Sam ne disait rien, il n'y arrivait pas de toute façon. Il tourna juste le visage vers la fenêtre de la chambre qui à cet instant était maître d'un bien triste spectacle.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 12 Oct 2008, 21:46

Le guitariste ne sentait plus rien, il entendait tout ce qu'il se passait autour mais n'arrivait pas vraiment à comprendre ce qu'il s'était passé... La seule chose à laquelle il pensait c'était la fillette. Elle était en vie ? Est-ce qu'il avait réussi à l'éviter ? Il revoyait encore ses grands yeux gris le fixant, effrayés, ses yeux d'enfant naïfs et innocents... Non, il ne pouvait pas l'avoir tué. Non... Il espérait, il n'était pas capable de faire autre chose. Ses pensées s'enfuirent rapidement vers Sam. Et dire qu'il n'avait même pas eu le temps de lui demander pardon, de lui dire combien il l'aimait. Oui, Tom avait l'impression qu'il allait y rester. En même temps, il n'avait pas mal, il ne sentait tout bêtement plus son corps, rien du tout, si ça se trouve, il n'en avait plus... Hm... Non. On peut pas. Quand t'as plus de corps t'es mort et quand t'es mort tu réfléchis plus.

Il avait du mal à distinguer les voix, les mots, ça n'avait pas de sens, comme s'il ne parlait pas la même langue que tous ces gens qu'il imaginait près de lui, vu le boucan qu'ils faisaient. Qu'est-ce qu'il s'était produit après son dérapage non contrôlé dans l'espoir, peut-être vain, d'éviter une gamine ? Il voulait le savoir, au moins ce qui était arrivé à la mioche. Lui, il se doutait bien qu'il n'allait pas forcément très bien. Quand on va bien, on sent qu'on a des bras, des jambes et blablabla...
Par contre, bien que rien ne soit clair, la voix de son homme, elle, l'était, il comprenait chaque mot, chaque phrase et gémit même faiblement en guise de réponse mais avec le bruit alentour, il n'allait sûrement pas l'entendre, mais il aurait essayé au moins. Son coeur s'affola quand il entendit les hurlements de son ange, il ne comprenait pas. Puis d'un coup, il ne l'entendit plus et il n'entendit plus rien à côté, totalement inconscient.

Une fois arrivé à l'hôpital, on le transfera d'urgence au bloc et tout le tralala, il n'avait pas de blessures trop trop grave mais bon c'était pas non plus juste un bleu. En gros, c'était comme un patchwork géant de bouts de Tom, des morceaux de verre et de métal un peu partout dans ses bras, dans ses jambes... M'enfin à part des cicatrices discrètes, il ne lui resterait aucune séquelle de cet accident, enfin, d'après les médecins. Non mais qu'est-ce qu'il lui était passé par la tête ?! Quand on conduit, on fait gaffe ou alors on prend une trottinette ! Ou mieux, un tricycle évolutif avec la petite canne. Abruti de guitariste.
Heureusement, les doc' ne mirent pas longtemps à le remettre un minimum sur pied et le laissèrent à son triste sort dans sa chambre d'hôpital, blanche et vide.

Quand Sam entra, le guitariste ne dormait pas, ou ne comatait pas. Non, il s'était réveillé mais faisait semblant de dormir au cas où une n-ième infirmière viendrait lui demander ce qu'il s'était passé. Il s'était rien passé... Rien... Il sursauta en sentant qu'on lui prenait la main et reconnut immédiatement la peau douce et désirée de son homme. Il finit par la serrer doucement dans la sienne sans oser pourtant le regarder, ni même relever les yeux de sa couverture.


"Désolé..." murmura t-il presque sans un bruit.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 12 Oct 2008, 22:06

Sam était donc dans la chambre de Tom. En entrant, il le pensait endormi et puis de toute façon, Sam n'avait pas dis un mot depuis qu'ils avaient voulu les séparer pour qu'on s'occupe du dreadeux. Il avait avancé d'un pas tremblant jusqu'au lit de son Ange et était resté le regarder quelques minutes sans rien dire. Il avait eut du mal mais il réussit à tirer un fauteuil aux côtés du lit du guitariste. Il voulait rester près de lui, ne plus en être séparé, à nouveau.
Il s'était donc assis sur son fauteuil, et avait entrelacé leurs doigts. Il restait fixer par la fenêtre se disant qu'il n'aurait jamais du se disputer avec Tom. La prochaine fois il ne relèverait pas et puis c'était tout. Il sursauta intérieurement en sentant les doigts de Tom se resserrer sur les siens. Mais ce n'était qu'intérieurement, son cors ne réagissaient pas vraiment. Il se demandait pourquoi vu que ce n'était pas lui qui avait été blessé. Mais voir Tom comme ça lui avait juste fait un énorme choc. Il l'entendit s'excuser. Mais de quoi? Après tout la dispute devait une nouvelle fois venir de Sam.
L'androgyne garda son visage tourné vers la fenêtre. Il releva ses jambes et les plia contre lui pour poser sa tête sur ses genoux. Il laissa les larmes lui monter aux yeux. Sans doute la seule réaction qui pouvait montrer la peur qu'il avait eu de le perdre. Seule autre réaction qu'il fut capable de faire, caresser la main de Tom de son pouce comme si ça voulait dire que c'était oublié.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 12 Oct 2008, 22:21

Le silence de sa chambre en était presque devenu rassurant, calme et... Silencieux. Oui, c'était comme ça que Tom réussissait à le décrire ce silence. Le silence était silencieux. Mais il fut rapidement brisé, mais ce n'était pas gênant, c'était Sam, et Sam avait tous les droits de toute façon, même celui-là. Et puis, ce n'était que du silence alors il aurait été brisé, autant que ce soit par Sam puisque Tom aimait quand Sam lui prouvait d'une manière ou d'une autre qu'il était là, près de lui, même si c'était pour l'engueuler car il n'avait pas fait attention, qu'il avait tué une gamine qui n'était pas morte et même pas blessée ou encore qu'il était parti sans dire où et que vu l'état dans lequel il était, il aurait pu ne jamais revenir et adieu toutes les belles promesses et les rêves d'un mariage parfait... Même si c'était pour ça, Sam avait le droit, oui, Tom le lui donnait, il les lui donnait tous, juste parce que c'était Sam.
Il écoutait tous les bruits produits par son homme avec attention comme si la musique qu'ils faisaient, qui pour tout le monde n'aurait été que du bruit, résonnait à ses oreilles comme le plus beau des chef-d'oeuvre, mais il fut stopper. La musique s'était tu et il n'y avait de nouveau plus un bruit. Le silence était redevenu silencieux mais celui là n'était pas rassurant, non. Alors il s'était décidé à le briser à son tour, mais il n'avait pas pu vraiment très bien car sa voix était restée bloquer dans sa gorge, comme si elle avait peur. Mais elle était quand même sortie un peu pour briser le silence trop silencieux.
Tom sursauta et releva brusquement la tête en sentant que Sam bougeait, trop brusquement, il en eut le vertige et il resta là, à moitié agenouillé au milieu de son lit, les couvertures défaites, son chemise d'hosto remontant sur son ventre, laissant voir des sutures encore écarlates, mais ça, il n'y faisait pas attention, il avait pas mal dehors, mais en dedans, dans son coeur, c'était vraiment très douloureux. Son coeur saignait, mais pas le reste. Et c'était encore pire... Il s'en voulait, tellement tellement tellement. C'était pas normal... Non. Il avait fait mal à son ange, il avait pas le droit.
Il finit par lâcher la main de Sam et rammenant la sienne contre son torse, la posant doucement sur son coeur comme pour l'empêcher de s'enfuir. Il soupira et baissa les yeux, étouffant tant bien que mal un sanglot fugitif.
Il s'approcha à quatre pattes du bord du lit. Il dût s'y prendre à trois fois, les antidouleurs lui faisant plus vraiment bien sentir ses mains et ses bras et finit par caresser la joue de son homme, timidement, hésitant
.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 12 Oct 2008, 22:49

Sam ne se rendit pas bien compte tout de suite quand Tom se releva d'un coup. Il finit par enfin tourner le visage vers lui pour le voir agenouillé sur le lit, à moitié mal fringué, 'fin déjà la tenue d'hosto c'est pas sex mais bon. Les yeux de Sam, dont les larmes continuaient à couler, s'agrandirent légèrement en voyant les coupures que Tom pouvait avoir. Non... Il n'avait pas vu tout ça quand Tom était par terre, inconscient. Et non il n'avait pas fait mal à Sam. Il l'avait juste inquiété rien de plus. Sam avait juste cru un instant que Tom l'abandonnait et puis c'était tout. Les larmes de l'androgyne redoublèrent quand il sentit que le dreadeux lui lâchait la main. Mais pourquoi il faisait ça? Pourquoi il lui faisait ça? Il n'avait pas le droit de le lâcher.
Sam ne bougeait toujours pas. Il regarda Tom s'approcher du bord du lit avec beaucoup de mal. Non il ne devait pas bouger! C'était ce que devait lui dire Sam. Mais rien ne sortait. Il ferma les yeux en sentant la main de Tom sur sa joue et sentit le peu de chaleur de celle-ci se répandre sur sa peau.
Sam réussit enfin à réagir. Il se rapprocha de Tom et le força à se rallonger dans son lit. Il ne devait pas bouger comme ça. Il devait se reposer. Il fit donc en sorte qu'il se recouche et Sam remonta la couverture pour pas qu'il ait froid. Sam alla alors se rasseoir sur son fauteuil, toujours en silence, les larmes parlant à sa place. Il passa sa main sous la couverture de Tom et attrapa la main de celui-ci pour une nouvelle fois entrelacer leurs doigts.


"Me laisse plus..."


Sam s'était recroquevillé sur lui-même et avait à peine murmuré ces mots. Il bougeait légèrement d'avant en arrière et murmurait cette simple phrase sans s'arrêter. Il avait juste eut peur de perdre Tom.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 12 Oct 2008, 23:10

Le guitariste secoua la tête en voyant les larmes de Sam, non, il ne fallait pas qu'il pleure, il devait pas, c'était pas grave... Ou alors... Le dreadeux ouvrit de grands yeux ne comprenant pas les larmes de son homme, il y avait bien une explication mais il n'était pas complètement sûr... Il hocqueta, s'étouffant à moitié à cause de ses pleures.

"Elle... Elle est morte c'est ça ? J'voulais pas. Mais j'l'avais pas vu, elle... Elle est apparue comme ça. Et puis elle me regardait mais elle bougeait pas, elle aurait eu le temps de partir mais elle l'a pas fait alors j'ai essayé de l'éviter, j'te promet j'voulais pas... Mais elle est arrivée d'un coup, j'l'avais pas vu avant avec ses grands yeux et elle me fixait, j'voulais pas. J'ai freiné mais après je sais pas ce qu'il s'est passé... J'voulais pas Sam..."

C'était confus aussi bien dans sa tête que dans ses mots, ça n'avait pas beaucoup de sens et le guitariste éclata littéralement en sanglots, il avait eu peur pour la gamine et avait encore peur, il ne savait pas qu'elle s'en était tirée avec rien d'autre que la vision de l'accident et que c'était sa mère qui avait appelé et les secours et son homme. Il pouvait pas le savoir...
Tom gigotait, pleurait, suffoquait, il ne voulait pas se coucher, il voulait pas. Il avait envie de rentrer et de plus jamais sortir, non, plus jamais jamais sortir. Il se résigna tout de même à se refoutre sous les couvertures mais ses larmes ne cessèrent pas pour autant.
Il continuait de regarder son homme cherchant veinement à comprendre pourquoi il était si distant avec lui. Pourquoi il ne venait pas sur son lit, se coucher avec lui même peut-être...


"Tu... Tu m'aimes plus ?" murmura t-il à moitié caché par sa couette.

Il soupira et continua de pleurer silencieusement, sans le moindre petit bruit, les yeux rivés sur la fenêtre. Il sursauta en sentant la main de Sam attraper la sienne et sauta presque sur le bord du lit, de nouveau, en l'entendant. Ses larmes reprirent de plus belle tandis qu'il serrait désespérément la main de son ange dans les siennes.

"J'veux pas te laisser Sam ! J'voulais pas. J'sais pas pourquoi j'suis parti, pourquoi j'faisais pas attention. Je t'aime et j'veux passer le restant de ma vie avec toi. J'veux pas te laisser, j'te jure ! J'tiens trop à toi... J'veux pas..."

S'il continuait de chialer comme ça, deux avenirs se proposeraient à lui, soit une mort lente par désèchement. Soit une mort lente par étouffement...

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 12 Oct 2008, 23:24

Sam sursauta en entendant Tom pleurer et dire tous ces mots en parlant de la petite fille. L'androgyne secoua la tête en guise de non.

"Elle n'a rien eut Tom. Elle va très bien."

Oui ces mots-là devaient largement suffire pour le calmer sur ce sujet-là en tout cas. Sam voyait très bien que Tom ne voulait pas se coucher mais il le fallait sinon il n'arriverait jamais à se remettre de ses blessures. Et Sam ne venait pas avec lui tout simplement parce-qu'il ne voulait pas lui faire mal alors qu'il était blessé de partout. C'était juste pour ça. Sam releva le visage en entendant la question de son Ange.


"Je ne cesserai jamais de t'aimer Tom."

Et sa phrase était plus que sincère. Par contre l'androgyne sursauta une nouvelle fois en voyant Tom presque sauter du lit. Il l'écouta parler mais bien vite un doigt vint se poser sur les lèvres du dreadeux l'empêchant de dire autre chose puis les doigts fins du bru allèrent doucement essuyer les joues du blond. Sam se leva à nouveau et obligea une nouvelle fois son homme à se rallonger dans son lit. Cette fois-ci, il s'allongea à ses côtés mais pas trop près pour ne pas lui faire de mal. Il avait juste son visage niché dans le cou de Tom alors qu'il continuait à pleurer silencieusement.


"C'est finis Tom. C'est passé. On oublie et on avance. Repose-toi. Guéris. C'est tout ce que je te demande mon Ange."

Il n'osait toujours pas bougé mais restait juste là pour que Tom se calme et aille mieux.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Lun 13 Oct 2008, 18:50

Le guitariste parut soulagé en entendant que la gamine n'avait rien, c'était un peu pour elle en même temps qu'il était là et pas forcément intact. Mais qu'elle n'ait rien était l'important, elle avait toute la vie devant elle et pour le dreadeux qui finissait par en connaitre réellement la valeur, elle ne pouvait pas la perdre par sa faute. Lui, c'était une autre histoire.

"Je sais pas comment elle a fait pour arriver là... Tout d'un coup comme ça... J'l'avais pas vu avant... J'l'avais pas vu... Alors j'ai voulu l'éviter... Et après y'a eu du bruit, j'ai cru comprendre qu'y'avait eu Boum... J'suis désolé Sam... Vraiment désolé..."

Sa voix était à peine plus audible qu'un murmure, mais ses larmes ne lui rendaient pas les mots faciles, en bouffant la moitié, si bien qu'il devait s'y reprendre à plusieurs reprises pour sortir des phrases correctes.
Tom s'en fichait bien d'avoir mal, de toute façon, avec la dose de cachets avalée, il aurait pu se faire écraser par un TGV qu'il ne l'aurait peut-être pas senti.
La gorge du guitariste se serra quand il vit son ange relever la tête, il avait peur de la réponse, en même temps, n'avait-il pas faillit l'abandonner, bien que tout ça soit involontaire, quelques heures avant tout au plus ? Tom avait peur mais il ne disait rien pour autant. Il ferma les yeux un instant en entendant la réponse de Sam, c'était tellement rassurant même si au fond, il n'en avait jamais douté.


"On vivra heureux, hein ? Tu dois en avoir marre que j'te pose la question... Mais y'a toujours quelque chose qui m'en fait douter... Pas de ton amour, non, mais du bonheur qu'on ne cesse de se promettre sans qu'il s'installe réellement..."

Il loucha quand un des doigts de son homme se posa sur ses lèvres et déposa un rapide baiser dessus, un air totalement con sur le visage, mais finalement soulagé de le voir proche et à ses côtés. Le guitariste frissonna quand il lui essuya les joues et lui vola un bisou, furtif mais amoureux, avant d'aller se recoucher sans opposer la moindre petite résistance, calmé et rassuré. Il fut d'autant plus surpris quand Sam se coucha près de lui et se hâta de se coller au corps de son ange comme si ça faisait des années qu'il n'avait pas pu le faire. C'était bizarre, mais comme à chaque fois, il était aux ange. Mais timide comme si c'était la première fois qu'ils partageaient le même lit. Il ferma les yeux en sentant que Sam pleurait, même sans un bruit, il sentait les larmes couler dans son cou. Il ne sut pas quoi faire d'autre que resserrer doucement son étreinte.

"Tout ce que tu voudras Sam."

Il soupira et finit par se calmer totalement et cessa même de pleurer.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Lun 13 Oct 2008, 20:16

Sam écouta attentivement ce que lui disait Tom, comme quoi il avait eu peur, comme quoi il s'inquiétait toujours pour la petite et aussi il expliqua un peu plus l'accident. Sam se mordit légèrement la lèvre inférieure en imaginant juste ce qu'il s'était passé. Il en frissonna et secoua légèrement la tête comme pour oublier la moindre image de Tom totalement inconscient et en sang sur le trottoir. Il ne voulait plus le voir dans cet état. Peut-être qu'il allait mieux à présent mais Sam voyait très bien ses coupures, ses blessures. Et rien que pour ça il s'en voulait. il avait encore une fois fallu qu'ils s'engueulent pour rien sûrement. De plus, ça ne devait sûrement pas être important puisqu'il ne s'en rappelait pas.
L'androgyne entendit alors la question de Tom et sans le faire exprès ses larmes coulaient sur ses joues. Il n'arrivait tout simplement pas à s'arrêter.


"Je... J'en sais rien Tom si on vivra heureux. A croire qu'il y a toujours quelque-chose pour nous en empêcher. Notre fin de vie plutôt imminente la première."


Oui n'oublions pas qu'ils n'allaient pas tarder à crever donc bon. Sam laissa Tom embrasser son doigt ainsi que lui voler un baiser sauf que lui n'y participa pas vraiment. Pas qu'il ne voulait pas c'était juste qu'il n'y arrivait pas. Son objectif était de prendre soin de Tom et qu'il se repose. Il n'avait pas en tête le moindre geste réel d'affection.
Il se colla donc contre Tom une fois que celui-ci se fut enfin allongé. Il voulait juste qu'il se repose, rien de plus. Il voulait que Tom aille mieux, c'était tout ce qui lui importait. Le brun respirait doucement l'odeur du dreadeux, comme pour se rassurer. Un peu plus et il se revoyait dans son lit quelques heures avant, avant que l'accident n'arrive.
L'androgyne sentit alors que Tom se calmait peu à peu. Ce qui rassura le brun également, bien que ses larmes ne cessaient pas. A croire que son état de choc était toujours là. Il ne faisait rien, il ne réagissait pas. Mais il voulait juste être là pour Tom, si jamais il avait besoin de lui.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Mer 15 Oct 2008, 20:08

Qui n'aurait pas eu peur pour une fillette si jeune ? Sûrtout si elle risque d'y rester par votre propre faute. L'explication de l'accident restait quand même très vague et peu précise puisque Tom ne savait pas vraiment ce qu'il s'était passé. Rien, fille, Boum, rien. Ca fait quand même pas grand chose comme explication. M'enfin, il n'en saurait probablement jamais plus, et se contentait de ce qu'il savait, puisque cette fois, il savait quelque chose. C'était sûr qu'il allait mieux, en même temps, aller pire que l'inconscience, autre que la mort, j'vois pas et il était loin d'être mort. Ou alors c'était la plus belle mort qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Ils s'étaient engueulés, certes, mais un couple qui ne s'engueule pas, jamais, c'est pas forcément la meilleure chose qui puisse exister, enfin, d'après moi. Et j'suis pas sûre que ça existe. Les larmes de l'androgyne firent couler celles de Tom également. Le guitariste lui sauta tout bêtement au cou, chialant de plus belle, tremblant et murmurant des 'Désolé' sans fin.

"Mais si tu veux, on peut repousser cette fin imminente, pas l'annuler mais bon. Et puis, même si c'est dur, s'il te plait, crois-y. Plus les jours passent et plus j'ai peur que tu partes car ta vie serait mieux ailleurs, sans moi. J'ai besoin de toi. Et je t'aime Sam. Même si j'suis pas parfait, et loin de l'être, et qu'j'trouve toujours le moyen qu'on s'engueule... Je t'aime, et j'crois qu'aujourd'hui c'est la seule chose que je sais faire..."


Hm. Cinq ans. Ou Dix voir Quinze. En fonction de ce que Sam voudra que Tom fasse. Parce que oui, Tom ferait ce qu'il plaira à son ange. Le dreadeux ne fit pas vraiment attention à l'absence de participation de son homme dans le baiser, il était là, et pour lui, c'était à vrai dire la seule chose qui comptait.
Au bout d'un petit moment, le guitariste se défit de l'étreinte de son ange et finit par s'asseoir à califourchon sur celui-ci et commença à jouer avec les mains de l'androgyne. Lui n'avait toujours pas envie de rester coucher et se reposer ne lui semblait pas intéressant, il était tellement mieux , là, à le regarder, à le toucher. C'était tellement plus agréable.


"Dis, tu crois que j'pourrais rentrer bientôt ? J'aime pas là, ça me rappelle pas des bons trucs et puis, on est mieux à la maison tu crois pas ?"

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Jeu 16 Oct 2008, 19:24

Sam ne comprit pas vraiment ce qui lui arrivait quand Tom lui sauta presque dans les bras en pleurant également. Il écouta ce que lui disait le dreadeux en ouvrant un peu plus les yeux à chaque mot qu'il disait. Le brun ne savait pas du tout comment réagir. Il se sentait mal. Il avait l'impression que c'était de sa faute si Tom était dans cet état, à dire des 'désolés' à n'en plus finir. L'androgyne prit une légère inspiration avant de très peu s'écarter de Tom afin d'avoir un minimum de distance entre eux.

"Tu sais faire plein de choses Tom. Tu sais me faire sourire pour n'importe quoi. Tu sais me rassurer quand il le faut. Tu sais faire rêver les gens en jouant de la guitare. Tu sais être là pour les gens quand il le faut. Tu sais écouter. Tu sais t'inquiéter pour tout et n'importe quoi. Tu sais me rendre heureux. Et jamais tu m'entends, jamais j'partirai. Jamais je te laisserai. Je t'aime trop pour ça. C'est juste impensable pour moi de partir ailleurs tant que je t'ai toi. Et je n'aurai personne d'autre."


Tout en parlant, Sam caressait doucement le visage de Tom du bout des doigts, retraçant les lignes de celui-ci et essuyant ses larmes au passage. Il avait fait exprès d'éviter de reprendre le sujet sur leur fin assez proche à tous les deux. Après tout, il ne savait rien de toutes les techniques qui permettaient de rallonger encore un peu la vie de Tom. Il ne voulait juste pas imaginer un Tom affaibli par tous ces traitements et préférait avoir une vie courte avec lui et qu'il ne souffre pas.
Le brun laissa le guitariste s'installer sur lui sans réagir à nouveau. Il le laissa jouer avec ses mains, l'air totalement absent. Il aurait préféré que Tom se recouche et se repose mais bon, à quoi bon l'y forcer alors qu'il l'avait déjà fait avant. Autant le laisser faire ce qu'il voulait. A la question de son homme, le brun haussa les épaules.


"J'en sais rien. C'est pas vraiment la question que j'ai posé quand je suis arrivé ici. J'avais autre chose en tête..."


L'une de ses mains se dirigea alors vers le ventre de Tom. Il souleva légèrement le vêtement de l'hosto pour venir caresser du bout des doigts les blessures du blond. Il resta concentré sus sa blessure et laissa Tom s'amuser avec son autre main.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 19 Oct 2008, 13:05

Le guitariste ne voulait pas de cette distance, aussi infime soit-elle, que Sam tentait de mettre en eux. Il avait l'impression qu'il y en avait assez comme ça déjà sans qu'ils puissent y faire grand chose sans pour autant rajouter des centimètres physiques entre leurs deux corps. Tom se raccrochait désespérément au cou de l'androgyne, comme si sa vie en dépendait, mais après tout, sa vie en dépendait. Plus son homme tentait de s'éloigner, plus il s'accrochait en pleurant de plus belle. Il entendait de nouveau les hurlements déchirants de son ange alors qu'il était allongé sur le sol tout à l'heure et se mit à trembler doucement, sans prononcer le moindre mot, ses larmes ne cessant pas de couler.

"J'm'en fous des gens ! J'm'en fous de eux... J'les aime pas et c'est réciproque. Et puis, c'est que superficiel. Et puis si j'les écoute, c'est parce qu'ils me parlent alors j'y suis pour rien ! Y'a que toi qui compte Sam maintenant. Que toi pour toujours. Promis, hein ? On restera toujours ensemble hein ? Je t'aime Sam."

Le dreadeux se laissait faire, les yeux fermés et un sourire de gamin sur les lèvres.
C'est fou à quel point les caresses de son ange le calmait, si bien que ses larmes ne coulèrent plus après avoir été essuyé. Il était bien là. Heureux. Malgré ce qu'il s'était passé, oui. Le guitariste ne remit pas le sujet sur le tapis, de toute façon, si un jour Sam en parlait, il verrait. Il se plierait à ce qu'il voudrait c'était certain. Et puis, il serait certes affaibli mais du moment où le groupe ne reprenait pas, ça ne changerait pas grand chose pour lui non plus... Donc bon, l'option restait envisageable.
Tom continua de jouer avec les mains de son ange, les embrassant par moment, faisant du piano avec ses doigts comme un idiot. Bref, il s'amusait réellement et la lueur enfantine qui illuminait son regard en disait long dessus.


"Tu resteras avec moi jusqu'à c'que j'puisse rentrer à la maison, dis ?"

La question semblait totalement inutile, mais sur l'instant, Tom avait peur de devoir rester tout seul on ne sait trop combien de temps dans cet endroit des plus horribles.
Il regarda la main de Sam faire sa vie et gigota en riant quand ses doigts vinrent toucher sa peau. Oui, ça chatouillait.
Au bout d'un moment à le laisser faire le guitariste attrapa doucement les bras de Sam pour l'empêcher de bouger et vint de lover dans ses bras, coller tout contre lui.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 19 Oct 2008, 13:41

Sam voulait uniquement mettre un peu de distance entre lui et Tom pour pouvoir lui parler rien de plus. Sinon il serait déjà dans les bras de Tom c'était tout simplement évident. Seulement pour lui parler il voulait le regarder dans les yeux et pas regarder un mur de la chambre, ce qui était plus pratique quand même. Par contre, l'androgyne ne comprit pas pourquoi le dreadeux se mit à trembler de cette manière. Pour lui, Tom n'entendait pas ses cris, il ne l'entendait même pas quand il était inconscient sur le sol. Sam fut tout de même surpris d'entendre Tom dire tout ça. Alors il pensait si peu compter aux yeux des autres?

"Arrête de dire ça Tom! Tu as aussi besoin des autres! Je serait toujours là, à tes côtés, mais tu as aussi besoin des autres. Regarde, si on s'engueule, il faut bien que tu trouves quelqu'un à qui en parler non? Un ami on en a toujours besoin. Mais oui je serai toujours là mon Ange. Une promesse est faite pour tenir normalement. Or j't'ai promis qu'on se marierai et qu'on vivrait toujours ensemble. Je t'aime mon Ange."


Il alla juste déposer un chaste baiser sur les lèvres de Tom, n'arrivant de toute manière à ne pas faire grand chose d'autre. Il continua donc ses caresses durant encore quelques minutes. Il adorait toucher Tom, sentir sa peau sous ses doigts. Et puis pour ce qui était des traitements, y avait affaibli et presque mourant quoi. Les traitements lourds c'était pas forcément la joie alors autant ne rien faire.
Le brun laissa donc Tom s'amuser avec ses mains, après tout, pourquoi l'en empêcher si ça l'amusait. Autant qu'il pense à autre chose qu'à cette stupide chambre dans laquelle ils étaient et à laquelle ils allaient prendre un abonnement. A croire qu'ils y vivaient plus que chez eux.


"Bien sûr que je resterais ici. J'vais pas te laisser tout seul. Les pauvres infirmières qui devront te supporter quoi."


Sam haussa un sourcil, légèrement amusé de sa petite remarque. Ben ouais nan mais voilà fallait aider ces pauvres personnes qui allaient devoir s'occuper du dreadeux. u.u De toute façon il n'y avait que Sam qui pouvait l'apprivoiser cet animal.
Sam arrêta tout de même de caresser la blessure du blond quand celui-ci rigola. Bah au moins il n'avait plus mal. Par contre, lorsque Tom attrapa ses bras, Sam ne réussit qu'à avoir une grimace de douleur et ne put s'empêcher de lâcher un...


"Aie..."

A peine audible mais que Tom avait dû entendre. Il le laissa tout de même se mettre dans ses bras, sans bouger mais jeta un coup d'oeil à son bras. Visiblement son bandage prenait une légère teinte rouge dû au fait que ça n'avait pas du tout cicatrisé mais bon, Sam ne s'en formalisa pas et serra Tom dans ses bras sans rien rajouter.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 19 Oct 2008, 14:12

Peut-être mais Tom ne cherchait pas à savoir pourquoi il voulait mettre de la distance entre eux car que ce soit pour X ou Y raison, le résultat était le même. Qu'il regarde le mur ! Il était beau le mur. Lui, en attendant, il voulait rester tout contre lui et n'était pas prêt à lâcher prise, il était trop bien coller à l'homme de sa vie. Et bah non, Tom avait tout entendu, pas tout compris mais tout entendu, malheureusement sûrement. Pauvre Tommy, traumathisé à vie maintenant... Oui, il pensait compte si peu aux yeux des autres mais après tout, ce n'était que des autres.

"Mais j'ai des amis, Gus', Georg, même Ryan j'en suis sûr... Mais voilà, si j'les vois pas et c'est pas grave, j'finis par m'en foutre totalement... Regarde, j'vois même plus mes frères et j'm'en porte pas si mal que ça ! Ils ne sont rien par rapport à toi Sam ! Y'a que toi de réellement important dans ma vie maintenant.
J'aime cette promesse..."


Il sourit connement en sentant les lèvres de son homme sur les siennes et gémit même discrètement malgré lui, timidement, presque sans un bruit mais adopta rapidement une teinte carmin après. Il frissonnait sous chacun des gestes de son ange, pas un de le laissait indifférent. Il avait l'impression de voler, que rien ne pourrait plus jamais l'atteindre maintenant. Il avait envie de vivre des moments comme ça toute sa vie et plus longtemps encore si on le lui permettait.
Oui, il pensait à autre chose là. Il pensait au bonheur qu'ils vivraient ensemble. A leur mariage. A leur avenir aussi court qu'il soit.
Et puis, prendre un abonnement, pourquoi pas hein ?! C'est toujours mieux que le vidéo club ou la carte smile's de chez casino cafetéria hein. XD


"Merci mon ange. J'suis gentil avec les infirmières d'abord moi." répliqua t-il en riant avant de voler une autre baiser à son homme.

Le guitariste sursauta et fixa Sam d'un air totalement paniqué quand il entendit le "Aïe" lâché par celui-ci. Il ne comprenait pas et flippait totalement. Qu'est-ce qu'il avait ?!


"J't'ai fait mal !? J'suis désolé Sam. J'suis désolé !!"

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 19 Oct 2008, 14:28

Nan le mur était moche! Sam détestait l'hôpital depuis sa tentative de suicide. Bon bien sûr il en gardait un bon souvenir comme la demande spontanée en mariage de la part de Tom mais voilà quoi. Un hosto restait un hosto et il préférait largement regarder et contempler Tom plutôt que de se faire chier à regarder un mur blanc, vide de toute expression. Sam baissa les yeux pendant quelques secondes en l'entendant.

"Justement, tu as une famille, même si tu les vois peu tu devrais en profiter tant que tu peux la voir Tom. Moi j'peux dire qu'il n'y a que toi d'important. Moi j'peux le dire ça puisque je n'ai que toi. Mais dis pas ça toi. Tu as des personnes autour de toi, garde-les, ne les perds pas."

Sam soupira légèrement. Surtout vu l'appel qu'il avait reçu avant l'appel disant que Tom avait eu un accident. Lui n'avait réellement plus personne alors Tom ne devait pas dire qu'il s'en foutait des autres. Le brun ne put retenir un très léger sourire en voyant Tom virer au rouge. Que c'était meugnon. Et pour l'abonnement à l'hosto euh... Sam préférait quand même un abonnement à leur chez eux hein c'était quand même vachement plus mieux. Ils avaient même pas encore vraiment profité de leur maison! Le brun laissa le dreadeux lui voler un baiser.


"Ouais pas trop gentil non plus hein. 'Fin non, j'suis sûr que t'es chiant au possible si j'suis pas là. Tu dois leur mener une vie infernale."

Ouais ça Sam en était sûr, nan mais comme si Tom Kaulitz était jamais chiant quoi.
L'androgyne fit un légère grimace en voyant Tom sursauter de cette manière. Il laissa son bras aller le long de son corps discrètement, bien que celui-ci s'était légèrement remis à saigner. Il tenta un léger sourire.


"Non c'est rien Tom. Oublie c'est pas important. J'ai rien."


Et Sam savait hyper super méga bien mentir... Aux autres. Maintenant, à savoir si Tom le croyait ou pas.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 19 Oct 2008, 14:51

Il ne faut pas croire que Tom aimait l'hôpital et même s'il s'y était senti entouré lors de la tentative de suicide de son homme, il n'avait jamais vraiment apprécié l'endroit qui le faisait toujours tomber encore plus bas, toujours plus bas...

"Sam, ils ont tous fait leurs vies ailleurs, on a plus grand chose en commun eux et moi, plus rien à faire ensemble non plus. C'est mieux comme ça mon ange, crois moi. Si j'devais encore les voir j'les verrais toujours, si ça se fait pas, c'est qu'il y a une raison. On se voit une fois tous les trente-six du mois et ça suffit. Je n'ai besoin que de toi dans ma vie pour être heureux Sam, que de toi. Je les perds pas, ils savent que si y'a b'soin j'suis là, tout comme je suis certain de l'inverse, mais on a pas besoin de passer notre vie fourré ensemble. Ils sont très bien là où ils sont, nos vies n'ont plus les même chemins, c'est tout... Arrête de t'en faire pour ça."

Cet appel, Tom n'en avait pas la moindre idée et ignorait tout, jusqu'à son existence. Le guitariste ne le devait peut-être pas, pourtant c'était le cas. Et c'était comme ça depuis le début de son histoire avec Sam et ça changerait sûrement plus. Les autres restaient des autres point.
Nan ! C'était pas mignon, c'était con oui ! Totalement carrément complètement débile. Tomesque.
Han ouiiii ! Vachement mieux un abonnement à chez eux ! Vachement très trop plus beaucoup mieux !!


"Nan pas trop gentil non plus. Juste coopératif et calme. Pas leur rendre la vie trop dure non plus. Mais violent et aggréssif si elles s'approchent de trop près."

Au moins c'était clair, elles s'approchaient de loin pour le soigner et elles repartaient aussi vite ces pouffes.
Non, il ne croyait absolument pas au sourire de son ange et l'instistance de son regard le faisait rapidement comprendre. Non, il n'y croyait pas, mais alors pas du tout... Il soupira et s'agenouilla sur le lit, près de lui.


"On dit pas Aïe quand on a rien. Et puis, j'sais bien que c'est pas rien... A d'autres hein, pas à moi... Qu'est-ce qu'il t'arrive Sam ?! Explique. Tô plait."

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 19 Oct 2008, 15:07

De toute façon l'hosto c'est pourri, c'était connu. Alors bon plus on l'évite mieux on se porte. Toujours était-il que Sam ne répondit absolument rien à ce qu'avait dit Tom. Pas qu'il s'en foutait loin de là, ils avaient juste une vision des choses différente. Enfin ça venait sûrement du fait que Sam ne pouvait plus revoir sa famille et qu'il ne pouvait même pas prendre de leurs nouvelles. Mais bon, l'androgyne ne pouvait s'empêcher de penser que Tom avait besoin d'autres personnes dans sa vie. Enfin bon... C'était Tom qui le disait alors Sam ne pouvait qu'acquiescer. Tant qu'il était heureux c'était le plus important c'est tout.
Sam leva les yeux au ciel en entendant la suite.


"Ah parce-que t'es violent avec les gens toi? En même temps t'as vu comment tu t'es amoché là? C'est normal qu'elles veuillent te soigner, qu'elles te touchent partout et... Nan c'est vrai, t'as raison, soit violent si elle te touchent de trop."

Oui là c'était uniquement la jalousie qui parlait. Parce-que mine de rien il l'était, jaloux, le p'tit Sammy. Pauvre garçon.
Le brun détourna le regard en voyant que Tom ne le croyait pas. De toute façon, à quoi bon lui cacher, il savait toujours tout. Et autant le lui dire, ils s'étaient promis de ne rien se cacher et de ne pas se mentir. Sam prit une légère inspiration et tendit son bras devant lui pour que Tom voit par lui-même l'étendu des dégâts.


"On va juste dire que j'me sentais pas très bien après un appel que j'ai reçu avant de savoir pour toi et... Enfin c'est vraiment rien, j't'assure c'est pas grave."

Cette fois-ci Sam avait perdu toute son assurance et regardait ailleurs. Il avait peur de la réaction de Tom, peur qu'il le rejette ou une connerie du genre. Il était prêt à se faire engueuler ça pas de souci donc bon...

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 19 Oct 2008, 15:20

Oui, c'était connu, mais apparemment pas par eux puisqu'ils y passaient quand même le plus clair de leur temps. A croire que ça ne leur déplaisait finalement pas tant que ça... Oui, ils avaient une vision différente des choses... Et peut-être que se taper sa famille l'avait aidé à s'en détacher puisque d'un côté, c'était des exs comme les autres... Après, c'était les conneries de Tom et Tom le savait, il s'en voulait encore par moment mais ne pouvait plus y faire grand chose de toute manière. Et puis, tout l'amour qu'il pouvait ressentir pour les autres était reporté sur son androgyne...

"Oui, j'suis violent avec les gens. Demande à Tanha' si tu le vois un jour... Et puis, c'est pas de ma faute si je veux qu'il n'y ait que toi qui me touche... Elles, j'sais bien qu'elles sont un peu là pour ça, mais j'veux pas quand même... Un peu, d'accord, y'a pas le choix, mais bas les pattes !"

Sa jalousie amusait réellement le guitariste qui le regardait avec une lueur rieuse dans les yeux. Pour lui, c'était loin d'être un défaut et savoir Sam jaloux le rassurait réellement. Par contre son visage s'assombrit et son sourire disparut quand il vit le bras de son ange. Il soupira longuement et lui attrapa tendrement la main avant d'appuyer sur le bouton pour appeler une infirmière.
Il finit par relever les yeux, fixant le visage de son homme
.

"Si c'est grave Sam. Et s'il t'était arrivé quelque chose ?! Y'a d'autre façon extérioriser mon ange..." Sa voix était douce mais tremblante. "J'veux pas que tu recommences Sam. J't'en prie... Tu te rends compte que j'suis sensé t'engueuler... Ca servirait à rien, hein ?"

Il lui caressa tendrement la joue de sa main de libre, froide, glacée et la laissa glisser sur le torse de son homme, baissant de nouveau les yeux et laissant échapper malgré lui une larme suicidaire.

"C'est pas une si mauvaise chose d'être à l'hosto après tout..."

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Dim 19 Oct 2008, 15:37

Sam secoua légèrement la tête en signe de négation.

"Non, lui j'souhaite jamais le croiser sinon tu serais capable de l'envoyer à l'hôpital juste parce-qu'il m'a dit bonjour. J'veux pas être responsable de la mort de quelqu'un s'il tente quoi que ce soit avec moi. Et puis nan, si jamais elles veulent te toucher, j'vais voir si j'peux pas les remplacer."

Oui la jalousie de Sam n'était pas trop importante mais bon elle était quand même bien là. Hors de question que quelqu'un touche de trop Tom. Si jamais Sam voyait même quelqu'un prendre Tom dans ses bras et qu'il ne le connaissait pas, ça allait très mal se passer.
Sam écouta ce que disait Tom. Il avait voulu l'empêcher d'appeler une infirmière mais c'était trop tard.


"Tu peux m'engueuler, j'le mérite. Mais j'refuse qu'elles me touchent. Elles ne me touchent pas. j'veux pas rester plus longtemps ici parce-qu'elles verront les cicatrices de ma tentative de suicide. C'est rien, c'est vraiment rien Tom..."


Le cœur de l'androgyne se serra quand il vit la larme couler le long de la joue de son Ange. Il se rapprocha de son visage et embrassa doucement l'endroit où celle-ci était arrivée avant de se remettre normalement.

"Si c'est une mauvaise chose. Ça veut dire qu'on va mal et moi j'veux pas que tu ailles mal. C'est pas grave Tom, ça passera."

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Jeu 23 Oct 2008, 13:03

Le guitariste ne put s'empêcher de sourire, un brin amusé, en entendant la réponse de son homme concernant l'affaire Tanha. Non, quand même, Tom n'irait pas jusqu'à le tuer... Enfin, j'crois pas. Et puis, c'est pas non plus de sa faute si ce gars à une tête à claque. Et qu'il s'approche de trop près des gens qui compte pour le dreadeux. Il a qu'à faire attention. Et puis, d'ailleurs, Tom ne l'avait pas revu depuis, peut-être que finir à l'hosto lui avait servi de leçon...?

"Non. Pas pour le bonjour. Mais si y'a des mots derrière, je ne peux rien promettre. Et puis, ça ferait qu'un connard de moins sur Terre mon coeur, ce serait pas si grave que ça après tout... Un de plus ou un de moins, honnêtement, y'a pas grande différence. Et puis s'il tente quelque chose avec toi, il sera d'abord torturé avant d'être mort.
Avec plaisir mon ange, ça serait tout de suite moins une corvée que si c'était avec ces vieilles pouffes."


En même temps, je ne vois pas pourquoi Tom serait dans les bras de quelqu'un que Sam ne connaissait pas, car c'était soit dans les siens soit, au pire, dans ceux d'un de ses amis proches car oui, même s'il dit que, il a toujours besoin de réconfort quelque part. En même temps, là, le dreadeux n'aurait pas cédé et aurait quand même appeler l'infirmière, déjà car elle est bien foutue car de toute façon, Sam avait besoin d'être soigné, ça pouvait s'infecter et tout le blabla et pour le guitariste s'était tout simplement inimaginable alors autant ne pas prendre de risque.

"Oh oui tu le mérites ! Mais j'y arrive pas... Car j'me doute bien que t'as pas fait ça sans raison et que même si aucune raison ne pourrait être réellement valable pour ça, j'peux que comprendre... Et si, si elles te toucheront Sam. Tu peux pas rester comme ça. Et même si elles doivent t'endormir pour le faire, elles le feront. Moi vivant, tu ne sortiras pas d'ici sans être passé, médicalement parlant, entre leurs mains."

Il frissonna quand les lèvres de Sam virent se poser sur sa joue et sourit tristement avant de l'embrasser tendrement, presque honteusement peut-être même. Oui, il se sentait con, le genre de petit ami qui ne devrait même pas exister sur cette Terre... M'enfin, faut pas chercher, c'est Tom.

"Peut-être que ça veut dire qu'on va mal, mais j'préfère qu'on aille mal ici, plutôt qu'on aille mal je sais pas trop où, seuls et qu'il t'arrive quelque chose. Mais tant que toi tu vas bien je vais bien mon ange... Et si c'est grave Sam."

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Jeu 23 Oct 2008, 19:32

Genre. Ben pour voir Sam ira parler à Tanha tiens. Quoique non, manquerait plus que Tom lui fasse la gueule pour ça. On ne sait jamais après tout. Avec ces deux-là, le moindre petit truc pouvait partir en engueulade alors.

"Ouais mais si tu le tuais, tu irais en prison et franchement, j'ai pas vraiment envie de me retrouver marié à un mec qui ne sera jamais avec moi. Manquerait plus que ça. Et pour ce qui est des infirmières tu voudrais que je mette la tenue qui va avec aussi?"

Il leva les yeux au ciel l'air de dire que c'était n'importe quoi bien qu'en fait, il ferait tout pour soigner Tom quand même. Et non Sam n'était pas obligé d'être soigné, que ça continue de saigner, au moins sa souffrance s'en allait ailleurs et lui ne ressentait que quelque-chose au niveau de son bras. Par contre, Sam secoua la tête en signe de négation et rapprocha son bras de son torse, comme s'il refusait réellement qu'on le touche.

"Non, elles ne me toucheront pas Tom! J'veux pas! Elles vont voir ce que j'ai fait avant et voudront me garder ici! Je veux pas! Pas encore! Elles ne me toucheront pas! Elles s'approchent je te jure que je hurle et je cours très vite quand j'le veux! T'aurais jamais dû les appeler."

Il rabaissa sa manche sur sa blessure encore sanglante, réellement décidé à ce qu'on ne le touche pas. Il se laissa embrasser par celui-ci, n'oubliant pas de frôler une dernière fois les lèvres du dreadeux. L'androgyne baissa le visage en entendant son fiancé.

"Je vais très bien Tom. C'est vraiment pas grave. Tu as eu un accident mon Ange. Pense à toi. Pense à te reposer et à sortir rapidement d'ici. J'veux pas rester."

Il entendit alors la porte de la chambre s'ouvrir et les infirmières s'approcher du lit. Instinctivement, il rapprocha son bras de lui un peu plus et commença à essayer de se dégager de sous Tom qui était, rappelons-le, assis sur Sam. Donc le brun commençait juste à paniquer intérieurement.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Jeu 23 Oct 2008, 19:54

Daviiiid !! Prépare toi à avoir Bobo grave. XD M'enfin, Tommy sait être sage quand même et il n'irait pas le taper pour rien. Et puis, au pire, il ne dirait rien, mais ça se ressentirait dans sa relation avec l'androgyne, qui n'était que très rarement au beau fixe. Il embrassa rapidement son homme sur le nez, en souriant très connement avant de l'enlacer tendrement comme si ça faisait des lustres qu'il ne l'avait pas vu, sans oublier de lui murmurer un Je t'aime plus sincère que jamais, enfin, ils sont toujours sincères quand ils lui étaient destinés.

"Haaaaan !! Non mais vu comme ça aussi. Une vie loin de toi... Surtout qu'un omicide volontaire et prémédité, ça va jusqu'au la perpétuité. Enfin... On va dire dix/quinze ans car la justice est corrompue. Mais c'est trop. Bon, et bah, c'est décidé, pour rester avec toi jusqu'à la fin et bah, il sera contrait de se tuer tout seul s'il veut mourir.
Si y'a rien en dessous, bien sûr que j'veux que tu mettes la tenue ! M'enfin, d'un côté, t'es déjà terriblement sexy comme ça alors, c'est comme tu voudras."


Et Tom se laisserait faire, que ce soit par Sam ou par les infirmières, même s'il préférerait que ce soit par Sam quand même. Et si, Sam serait obligé. De toute façon, il était bloqué, et Tom, quitte à aller le chercher à perpète, le laisserait pas s'en tirer comme ça. C'était rare qu'il soit aussi déterminé, mais là, Sam n'y échaperait pas. Son coeur loupa un battement en voyant l'expression de son ange et baissa les yeux. Il s'en voulait déjà de l'obliger à le faire. Il avait l'impression d'être un espèce de bourreau sans coeur. Il se sentait mal.

"Elles ne te garderont pas Sam, elles ne te garderont pas. Et tu peux hurler tant que tu veux, je m'en fiche, tu repartiras pas dans cet état ! Et pour ce qui est de courir, tu bougeras pas Sam. Et tu peux dire ce que tu veux, mais, si j'ai bien fait de les appeler. Et même si tu risques de m'en vouloir, de faire la gueule ou je sais pas quoi, c'est pas grave, je le fais pour toi. Maintenant tu te calmes et tu te laisseras faire. Tu peux faire toutes les conneries que tu veux, j'comprend, et même si ça m'fait mal, j'accepte, je sais malheureusement ce que c'est, mais tu assumes Sam. T'as merdé, oui, je sais, mais tu peux pas rester comme ça. Et là, t'as pas le choix."

Il frissonna en sentant les lèvres de son homme frôler un dernière fois les siennes, et le colla un peu plus au matelas pour être sûr qu'il ne s'échappe pas. Il remonta rapidement le visage de son ange et lui vola un baiser avant de plonger son regard, profondément désolé, dans celui de l'androgyne.

"Non Sam. Tu ne vas pas très bien. Ce n'est pas le genre de chose qu'on fait quand on va bien. Non, j'penserai pas à moi et tu le sais très bien. J'suis pas agonisant ni rien donc c'est toi qui passe d'abord. Je me reposerai quand elles se seront occupés de toi. Et je m'en fiche pas mal si t'es pas d'accord."

Tom le maintenut de plus belle, lui murmurant des désolés infinis pendant que les infirmières s'approchèrent rapidement en voyant le pauvre guitariste carrément galéré pour le tenir tranquille.

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Sam Phantom

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2900
Age : 32
Membre préféré des THs : Tom K.
Localisation : in a nightmare.
Date d'inscription : 13/06/2008

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Bill.
Amoureux (Amoureuse): Tom, toi pour toujours...
Ennemi(e)s: Lui-même.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Jeu 23 Oct 2008, 21:00

Nan mais c'est bon, y a pas d'inquiétude. J'fais des rp que si on me le demande, j'en demande jamais en fait. Sam se laissa totalement faire quand Tom l'enlaça. Par contre, il leva les yeux au ciel quand celui-ci lui dit qu'il était sexy. Nan mais Sam et les compliments ça fait deux. Et Tom pouvait toujours oublier la tenue d'infirmière, à moins qu'il sorte à Sam que c'était un de ses fantasmes, là on pourra en parler. Han un jour une convers pour connaitre leurs fantasmes. xD Ouais attends, prochain rp sms sur ça, j'vais le faire! x)
Sam avait beau être bloqué, il pouvait toujours partir s'il le souhaitait. Il repousserait tout le monde, il avait tout de même un minimum de force. Il pourrait se débattre encore et encore, il n'y avait pas de souci pour ça. Sam se sentait réellement très mal à cet instant précis. Il voulait partir, loin. Il sentait les larmes lui monter aux yeux. il ne voulait pas rester là. Tout ça lui rappelait trop de mauvais souvenirs, beaucoup trop. Il commençait donc à bouger de dessous Tom.


"J'veux pas rester Tom. J't'en prie laisse-moi partir. Leur dis rien... J'veux pas qu'elles me touchent. Y a que toi qui as le droit. Pas elles. Laisse-moi partir. Elles ont pas le droit. Elles vont me garder, j'le sais. J'pourrai pas Tom, j'veux pas. J't'en prie..."

La voix de Sam était totalement brisée et son regard suppliait presque le dreadeux. Il sentit Tom le coller un peu plus contre le matelas mais Sam commençait à remuer un peu plus.

"Laisse-moi Tom! J'veux pas qu'elles me touchent! J'veux pas! Laissez-moi! J'ai rien! Rien du tout! J'vais bien!"

Il laissa les larmes parcourir ses joues alors que les infirmières se rapprochaient de lui. Il ne supportait pas imaginer que ces femmes allaient le soigner, le juger et signaler ce qu'il avait fait. Sam était toujours suivi par son psy après sa tentative de suicide. Alors là, on allait réellement le garder.

_________________
[ !n a n!ghTmar£ ]

¤ LoV£ iS a B£auTifuL Li£ ¤
Revenir en haut Aller en bas
http://x-vampiric-yaoi-x.skyrock.com
Tom Kaulitz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29854
Age : 26
Membre préféré des THs : J'les aime pas. Niark Niark Niark. xD
Localisation : Cachée derrière Bourriquet à L'* attendre. *-*
Date d'inscription : 10/05/2007

Informations sur votre personnage.
Ami(e)s: Entre zéro et quatre. En fonction de mon humeur quoi.
Amoureux (Amoureuse): Le plus beau de tous les anges de toute la Terre entière.
Ennemi(e)s: Arsène. Mais c'est largement suffisant.

MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   Ven 31 Oct 2008, 17:33

Oui, ça pourrait devenir l'un des fantasmes de Tom et encore pas sûre car voir son homme habillé en fille, j'vois pas trop ce qu'il peut y avoir d'excitant là-dedans. Par contre j'ai eu deux nuits pour y réfléchir et j'ai fini par trouver. Bref, on en parlera plus tard, là n'est pas le sujet. Bref, bref, bref.
Il pouvait toujours partir s'il le voulait ?! Tom serait capable d'aller le chercher au bout du monde pour le foutre là, entre les mains de ces salopes en tenues provoc'. Les larmes ne mirent pas longtemps à submerger le guitariste alors qu'il écoutait sans un bruit les paroles de son ange, jetant de long regards paniqués aux infirmières, commençant à se demander si tout cela était une bone idée, et si elles feraient pas mieux de déguerpir. Il ne lâcha cependant pas prise, empêchant toujours du mieux qu'il pouvait Sam de s'enfuir.


"Y'a que moi qui est le droit ? Et si c'est moi qui m'occupe de toi, tu restes ? Tu te laisses faire ? J'veux pas que tu repartes dans cet état mon ange, j'veux pas, tu peux comprendre non ? Mets toi à ma place mon coeur... Si tu veux pas qu'elles te touchent, elles te toucheront pas, j'leur dirais rien, on leur montrera rien et tu seras tranquille, mais tu ne sortiras pas dans cet état là Sam..."

Le dreadeux lâcha un peu son emprise sans pour autant permettre à son homme de partir. Il regarda de nouveau les infirmières, puis l'air suppliant de son ange. Non, il ne pouvait pas les laisser approcher. Sam ne voulait pas, alors il se plierait aux volontés de son homme.

"Calme toi mon coeur, s'il te plait, calme toi. Elles t'approcheront pas. J'te promet. Mais tu fais un effort et t'arrêtes de gigoter dans tous les sens, ok ? Je t'aime Sam, et c'est pour toi que j'veux pas que tu te tires comme ça. J'veux pas qu'il t'arrive quelque chose..."

Il ne savait pas non plus si suivre les envies de Sam était la meilleure idée qu'il puisse avoir mais bon, il n'arrivait pas à faire autrement, c'était bizarre mais comme ça. Il n'était pas non plus certain que Sam se laisserait faire, même si c'était lui qui le faisait... Il regarda de nouveau les infirmière.

"Stop ! Bougez plus. Vous approchez pas plus."

_________________



† Admin méfiant et hystérique à tendance tyrannique. †
Revenir en haut Aller en bas
http://comme-au-stylo-rose.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oublies les autos tamponeuses. [PV. Sam]
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» " N'oublies jamais que les autres ne sont pas toi, qu'ils sont différents, pire. ♪♫ " Tigrou & Plumy
» A travers le temps et l'espace, je trépasse !
» Le jeu des répliques
» LILY ? easy as a kiss we'll find an answer.
» Présentation du Module

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RpG sur Tokio Hotel. :: Schierel :: Arouil-
Sauter vers: